Revue d'équipe de FIBA Afrique pour l'AfroBasket women 2021 : le Kenya

NAIROBI (Kenya) - À quelques semaines du début du FIBA Women's AfroBasket 2021, nous avons choisi de passer en revue les 12 équipes qui participeront à la compétition continentale qui aura lieu du 17 au 26 septembre à Yaoundé (Cameroun).

Revue d'équipe de FIBA Afrique pour l'AfroBasket women 2021 : le Kenya

Équipe : Kenya
Classement FIBA :  71e (Monde) ; 9e (Afrique)
Dernière participation au FIBA Women's AfroBasket : 2019 (3 défaites)
Meilleur résultat au FIBA Women’s AfroBasket : 2e en 1993 à Dakar (Sénégal)
Le chemin de la qualification pour le FIBA Women’s AfroBasket 2021 : Le Kenya a gagné les Éliminatoires de la Zone 5 à Kigali (Rwanda) avec un bilan de 4-2 devant l'Égypte, le Rwanda et le Soudan du Sud.
Monde : Le Kenya était l'unique représentant africain à la Coupe du Monde Féminine FIBA 1994 à Adelaïde (Australie). Même si les Kenyanes n'avaient alors remporté aucun match, beaucoup d'entre elles avaient ensuite trouvé une place dans des équipes américaines.

Impact des sélections jeunesse : C'est toujours un grand défi, mais des démarches sont en cours pour développer des sélections jeunesse afin de participer aux compétitions de la Zone 5 et continentales.

Historique : Le Kenya a pris part au FIBA Women's AfroBasket pour la première fois en 1985 à Maputo (Mozambique), un tournoi qui avait regroupé cinq équipes. Il avait perdu tous ses matchs et il avait terminé au dernier rang.

Lors de cette toute première participation, le Kenya s'était notamment lourdement incliné contre la RD du Congo (150-45) et le Cameroun (103-69).

La fois suivante à Dakar (Sénégal) en 1993, les choses avaient été bien différentes avec une place en finale. Dans celle-ci, les Kenyanes n'avaient toutefois pas eu droit au chapitre contre le Sénégal (défaite 89-43). Malgré ce revers, elles avaient obtenu le droit d'aller représenter l'Afrique à la Coupe du Monde Féminine FIBA 1994 en Australie.

Lors de l'édition de 1997 à Nairobi (Kenya), les Lionnes étaient passées près de la médaille de bronze, s'inclinant 90-62 contre le Nigeria dans le match pour la 3e place. Après cela, la situation s'est lentement dégradée.

En 2007 à Dakar, le Kenya a pris la dernière place, s'inclinant même 69-58 contre la modeste équipe de Madagascar. À Maputo (Mozambique) en 2013, il n'avait fait guère mieux avec un 10e rang final.

À Dakar en 2019, la sélection kenyane n'a gagné aucun match et elle a pris la 11e place finale.

Joueuses clés : Le duo basé aux USA composé de Felmas Koranga et de Victoria Reynolds, ainsi que la capitaine Rose Ouma, qui évolue à Dubaï, sont les leaders de l'équipe du Kenya. Elles sont bien entourées par la rapide Melissa Akinyi, Natalie Akinyi et la prometteuse Christine Akinyi entre autres.

 Victoria Reynolds

Victoria Reynolds

Star montante : Lorsque Reynolds est arrivée à Nairobi pour rejoindre la sélection nationale, elle ne savait pas du tout à quoi s'attendre pour ses débuts. Elle est repartie de Kigali avec la distinction de MVP et une place dans le "5 majeur" de la compétition qualificative pour le FIBA Women's AfroBasket 2021, déclarant que le meilleur était à venir.

Ajout : Selina Okumu a manqué l'événement à Kigali à cause d'autres engagements, mais l'expérimentée ailière est présente aux entraînements et disponible pour le tournoi continental. Il est prévu d'intégrer encore quelques autres Kenyanes jouant à l'étranger.

George Mayienga

George Mayienga

Coach : George Mayienga, qui coache le club ougandais des JKL Dolphins, a été nommé à la tête du Kenya en cours d'Éliminatoires. Il sait que le défi qui l'attend est grand, mais il est convaincu qu'à force d'entraînements, sa formation pourra obtenir de bons résultats.

« Nous nous entraînons déjà deux fois par jour avec les joueuses basées au pays. Dès que nous serons au complet, nous axerons notre préparation sur nos systèmes de jeu », dit Mayienga.

Pronostic : Le Kenya devra étoffer son effectif et Mayienga confirme que c'est la volonté de la fédération kenyane. Au vu des dernières sorties du Kenya, il devra impérativement évoluer à son meilleur niveau pour rivaliser avec les nations les plus fortes du continent.

Le Kenya partage le Groupe B avec le Cameroun et le Cap-Vert, des pays qu'il a déjà affrontés dans cette compétition.

Retour à l'accueil