Revue d'équipe de FIBA Afrique pour l'AfroBasket women 2021 : l'Angola

LUANDA (Angola) - L’Angola, double champion continental, n’a pas été en réussite lors des deux dernières éditions du FIBA Women's AfroBasket, le double champion continental finissant les deux fois hors du podium, avec notamment comme conséquence un recul au FIBA World Rankings.

Le tournoi africain de cette année offre aux Angolaises une belle occasion de renouer avec son passé glorieux.

Elles se rendent à Yaoundé conscientes que la tâche qui les attend pour retrouver les sommets ne sera pas aisée.

Revue d'équipe de FIBA Afrique pour l'AfroBasket women 2021 : l'Angola

Voici quelques éléments clés à son sujet :

Équipe : Angola
Classement FIBA : 43e (Monde) ; 5e (Afrique)
Dernière participation au FIBA Women’s AfroBasket : 2019 (4 victoires, 2 défaites)
Meilleur résultat au FIBA Women’s AfroBasket : 1er (2011 et 2013)
Le chemin de la qualification pour le FIBA Women’s AfroBasket 2021 : Le Botswana et le Zimbabwe ont choisi de faire l’impasse sur les Éliminatoires régionaux de la Zone 6 prévus à Luanda. Ainsi, l’Angola a obtenu son billet pour le FIBA Women’s AfroBasket 2021 sans jouer.
Monde : En remportant le FIBA AfroBasket 2011 à Bamako (Mali), l’Angola a décroché le seul billet dévolu à l’Afrique pour le Tournoi Olympique à 12 nations des JO de Londres 2012.

Le sacre décroché lors du FIBA Women’s AfroBasket 2013 à Maputo (Mozambique) a automatiquement qualifié l’Angola pour la Coupe du Monde Féminine FIBA 2014 en Turquie, où les Angolaises ont pris part pour la première fois de leur histoire à la compétition mondiale.

Avant cela, l’Angola a disputé le Tournoi de Qualification Olympique Féminin FIBA 2008 en Espagne, retournant toutefois au pays avec un bilan de 1-3, insuffisant pour se qualifier pour les JO de Beijing.

Impact des sélections jeunesse : Les sélections jeunesse ont permis de former de nombreuses joueuses qui ont ensuite rejoint les rangs de l’équipe senior.

Plus de la moitié des basketteuses qui prendront part au FIBA Women’s AfroBasket 2021 ont représenté leur pays au niveau jeunesse à un moment de leur carrière.

Parmi les plus connues, citons Rosa Gala, Fineza Eusebio et Nadir Eusebio.

Les Angolaises fêtant le titre continental obtenu en 2011 à Bamako (Mali)

Les Angolaises fêtant le titre continental obtenu en 2011 à Bamako (Mali)

Historique : Le chemin qui a mené à la gloire a été fait de hauts et de bas pour l’Angola, mais une chose est sûre : les Angolaises n’ont jamais abandonné jusqu’à ce qu’elles soulèvent enfin le trophée majeur africain. Avant cela, elles avaient terminé au 3e rang des éditions 2007 et 2009.

Joueuses clés : Depuis qu’Italee Lucas est arrivée il y a huit ans, elle a su qu’elle avait une mission à remplir pour la nation du sud de l’Afrique.

Elle est la pièce maîtresse de l’équipe nationale. Très à l’aise ballon en main, dotée de formidables qualités athlétiques et d’une belle vision du jeu, Lucas, qui a représenté ses USA natals dans des compétitions jeunesse, est la vraie leader de l’Angola.

Revue d'équipe de FIBA Afrique pour l'AfroBasket women 2021 : l'Angola

Elle était passée près de faire ses débuts au FIBA AfroBasket en 2015, après des semaines d’entraînement avec ses coéquipières en sélection angolaise, mais une décision administrative l’avait empêchée de jouer à Yaoundé, où l’Angola avait pris le 4e rang final. 

Lucas est bien entourée par Fineza Eusebio et Nadir Manuel, toutes deux doubles championnes continentales, ainsi que par Clarisse Mpaka et Whitney Miguel, présentes lors du triomphe de 2013 à Maputo.

Ajout : Ana Goncalves est une bonne tireuse à trois points, absente de l’édition 2019 à Dakar (Sénégal). En plus de son adresse à longue distance, elle amène de l’intensité physique.

Coach : Walter Costa a remplacé son compatriote Apolinario Paquete.

Walter Costa

Walter Costa

Costa est un ancien joueur international. Il a participé à la Coupe du Monde FIBA 2002 à Indianapolis (USA) et aux JO d’Athènes en 2004.

L’ex-distributeur a été l’un des assistants de Will Voigt non seulement durant les Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2019, mais également pendant la phase finale à 32 équipes organisée en Chine.

Au niveau local, Costa fait partie du staff technique du Primeiro D’Agosto.

Pronostic : Les quarts de finale semblent tout à fait à la portée des Angolaises, mais pour aller plus loin dans la compétition, il faudra davantage que de la passion, du talent et de l'expérience.

L'Angola devra faire preuve d'une plus grande détermination que ses rivaux directs tels que le Sénégal, le Nigeria, le Mali et le Mozambique.

Avoir sélectionné sept femmes présentes lors de l'édition 2019 apparaît être une excellente idée de la part du coach Costa, mais les absences de Ngiendula Filipe et de la prometteuse Alexia Dizeko seront dures à combler.

Revue d'équipe de FIBA Afrique pour l'AfroBasket women 2021 : l'Angola

Les matchs du Groupe B, que l'Angola partage avec le Mozambique et le Nigeria, permettront d'évaluer vraiment le potentiel de la sélection angolaise.
 

Retour à l'accueil