Golden State Warriors : non vacciné, le Canadien Andrew Wiggins flanchera-t-il?

Le joueur canadien des Warriors de Golden State Andrew Wiggins a mentionné plus tôt cette année que la seule façon qu'il obtiendrait le vaccin contre la COVID-19 était s'il était forcé de le faire.

Maintenant que la saison de NBA approche à grands pas, l'organisation se bute à des maux de tête dans ce dossier, puisque l'avis de Wiggins sur la question n'a toujours pas changé.

En date d'aujourd'hui, Wiggins a refusé le vaccin, selon ce qu'a dévoilé ESPN, confirmant ce que le San Francisco Chronicle rapportait mercredi soir.

Ainsi, la disponibilité de Wiggins pour le début du calendrier régulier est remise en doute. 

En date du 20 août, la ville de San Francisco exigeait une preuve de vaccination pour les événements ouverts au grand public se passant à l'intérieur.

Les Warriors ont refusé de confirmer l'information, citant les droits des joueurs à la vie privée en ce qui a trait au protocole. 

Âgé de 26 ans, Wiggins est l'un des joueurs les plus connus de la NBA à avoir publiquement affirmé ne pas vouloir être vacciné. 

« À chacune sa façon de faire, avait-il affirmé le 22 mars dernier. Ceux qui le veulent peuvent l'obtenir; ceux qui n'en veulent pas peuvent s'en passer. À ce moment précis, je ne le recevrai pas, mais ce n'est pas une façon de critiquer ceux qui le reçoivent. Je prends mes propres décisions. En ce moment, ma décision est de ne pas le prendre. »

Wiggins avait précisé à ce moment qu'il attendait que d'autres informations cheminent.

« Je ne me vois vraiment pas recevoir le vaccin de sitôt, à moins que l'on m'y force d'une façon ou d'une autre. À moins qu'on en arrive là, tout sera O.K. de mon »

Le Chronicle a récemment écrit que Wiggins avait été mis en contact avec un médecin d'Oakland afin de discuter de ses hésitations quant au vaccin, mais que les conversations n'ont pas changé ses convictions.

Retour à l'accueil