AfroBasket 2021 : Présentation des demi-finales

KIGALI (Rwanda) - Le Sénégal et la Côte d'Ivoire, anciens champions d'Afrique, la Tunisie, championne en titre, et le Cap-Vert prendront part samedi aux demi-finales du FIBA AfroBasket 2021 à la Kigali Arena.

Après 31 matchs joués, le tournoi continental entre dans sa dernière ligne droite, avec seulement ces quatre nations encore en course pour décrocher le titre. Lesquels de ces quatre pays disputeront la grande finale dimanche ?

AfroBasket 2021 : Présentation des demi-finales

FIBA.basketball a décidé de vous présenter quelques éléments qui pourraient vous aider à élaborer votre réponse.

Toutes ces quatre équipes ont participé à une demi-finale de cette compétition au cours des cinq dernières éditions (2009, 2011, 2013, 2015 et 2017), mais seules deux d'entre elles ont atteint la finale : la Tunisie, en 2011 et 2017, et la Côte d'Ivoire, en 2009.

Quatre anciens ou actuels joueurs de la NBA seront engagés dans ces demi-finales.

Le Sénégalais Gorgui Dieng a récemment signé avec les Atlanta Hawks ; l'Ivoirien Matt Costello est brièvement passé par les San Antonio Spurs ; le Tunisien Salah Mejri a évolué durant trois saisons aux Dallas Mavericks ; le Capverdien Walter Tavares a porté le maillot des Atlanta Hawks et des Cleveland Cavaliers.

CAP-VERT vs TUNISIE, À 14 h 00 GMT+2
Le Cap-Vert est l'unique demi-finaliste à avoir perdu un match dans le tournoi. Après avoir battu l'Angola en prolongation lors de sa première rencontre du Groupe A, le Cap-Vert s'est incliné contre la République démocratique du Congo.

L'arrière du Cap-Vert Jeff Xavier admet que cette défaite « est peut-être due à un excès de confiance de notre part après notre succès contre l'Angola. »

Le Cap-Vert a bouclé la phase de groupes avec un bilan de 2-1, tandis que la Tunisie (3-0) n'a pas connu la défaite.

La dernière fois que ces deux équipes se sont affrontées, le Cap-Vert s'est imposé 71-52, dans le cadre de la phase de groupes du FIBA AfroBasket 2009 à Tripoli (Libye). 

Jeff Xavier tentant de percer la défense tunisienne le 5 août 2009 en Libye

Jeff Xavier tentant de percer la défense tunisienne le 5 août 2009 en Libye

À l'époque, Xavier avait été le meilleur marqueur de la partie avec 20 points. Salah Mejri, Mokhtar Ghyaza et Makram Ben Romdhane - excellents depuis le début de la compétition à Kigali - lançaient leur carrière internationale et ils n'avaient eu que peu d'impact sur le rendement de leur équipe, finalement 3e du tournoi.

Aux côtés de Xavier en Libye, il y avait Fidel Mendonca, ainsi que les frères Ivan et Joel Almeida. Le Cap-Vert avait pris le 13e rang de l'événement à 16 nations.

Salah Mejri

Salah Mejri

Nous voici en 2021, et les différences entre ces deux formations présentes à Kigali sont plutôt petites.

Le Cap-Vert abordera cette demi-finale avec l'envie d'empêcher la Tunisie de défendre le titre conquis en 2017.

Cependant, la Tunisie ambitionne de devenir la première équipe à gagner deux sacres continentaux consécutifs depuis l'Angola en 2009.

Anciens coéquipiers au Real Madrid, Salah Mejri (Tunisie/2.17m) et Walter 'Edy' Tavares (Cap-Vert/2.22m) vont offrir un superbe duel sous les paniers, ce d'autant qu'ils sont tous deux en forme depuis le début de la semaine. « Je me réjouis de relever ce défi. Il est plus grand que moi, mais nous nous ressemblons beaucoup », dit Mejri.

Que disent les statistiques ?

Points marqués par match :
Cap-Vert (77) vs Tunisie (79)

Points encaissés par match :
Cap-Vert (72) vs Tunisie (61)

Assists par match :
Cap-Vert (20) vs Tunisie (22)

Ballons perdus par match :
Cap-Vert (22) vs Tunisie (17)

Points inscrits par le banc par match :
Cap-Vert (18) vs Tunisie (20)

Les duels clés :
Walter 'Edy' Tavares vs Salah Mejri
Jeff Xavier vs Michael Roll
Joel Almeida vs Omar Abada 

Analyse de Cyrille Ngario de News Basket Beafrika du match Cap-Vert🇨🇻 vs 🇹🇳Tunisie 
Ce match risque de se décider sur de petits détails, une bataille tactique en vue entre l'entraîneur-chef du Cap-Vert Emmanuel Trovoada et le coach de la Tunisie Dirk Bauermann. Connaissant très bien la capacité des tunisiens à s'adapter très vite au jeu de l'adversaire au retour des vestiaires, le coach Trovoada devra réserver quelques munitions pour surprendre justement le Cinq National dans le troisième et quatrième quart-temps. Il ne doit surtout pas dévoiler tous ses plans en première période et surtout maintenir la Tunisie sous pression jusqu'au quatrième quart.
La ligne arrière Capverdienne doit être au top pour obliger Salah Mejri à sortir de la peinture. Les capverdiens doivent attaquer Makrem Ben Romdhane et Salah Mejri, deux joueurs importants du Cinq National. Sortir Romdhane et Mejri du match tout en limitant Omar Abada, le maître à jouer de l'équipe, c'est battre la Tunisie. Bien sûr, c'est plus facile de le dire que de le faire, j'en suis bien conscient. Les Tunisiens tenteront de sortir Tavares de la peinture en jouant le pick and pop avec Omar Abada-Salah Mejri pour justement bénéficier de suffisamment d'espace pour des paniers faciles dans le dos de la défense. Le Cap-Vert devra être très attentif à ça.

Pour la Tunisie, il faudra impérativement couper la relation entre la ligne arrière Capverdienne et Walter Tavares. Il faudra obligatoirement fermer le robinet sur la ligne arrière et éviter surtout de laisser les frères Almeida et Xavier Nunes ouverts derrière l'arc car ces trois sont capables de prendre feu très rapidement. J'ai tendance à me dire qu'il ne faut pas faire l'erreur d'envoyer systématiquement Salah Mejri sur Tavares en défense, car je vois bien Makrem Ben Romdhane tenir ce défi physique en le faisant autrement, d'autant plus qu'il est connu pour être un rude défenseur sur l'homme malgré la différence en taille. Certes, à lui seul il ne pourra pas tenir physiquement jusqu'au bout face à ce "Goliath" capverdien. Il faudra plus defendre en équipe, être prêt à changer rapidement sur les différents écrans. Tavares ne prend pas de tirs à 3-points et pas de pick and pop en vue. Mais par contre, attention aux pick and roll.

La Tunisie doit garder Tavares loin du cercle pour éviter d'encaisser des paniers faciles à moins de quatre mètres. Car si les Tunisiens ne parviennent pas à le faire, ils risquent de le payer très cher. Les arrières capverdiens vont tout faire pour attirer la défense et ensuite servir Tavares sur le plateau à quelques mètres du cercle dans sa zone de confort.

Mon pronostic : Bien avant même le début de l'AfroBasket 2021, le Cap-Vert était classé par tous les analystes comme une équipe hors du Top 10. J'avoue que cela m'a bien évidemment fait beaucoup sourire, parce que j'avais les capverdiens dans mon Top 4 avec la Tunisie, le Sénégal et la Côte d'Ivoire. Avant d'ajouter les ivoiriens dans mon Top 4, le Nigéria y était jusqu'à l'annonce de la liste définitive par Mike Brown. Les résultats sont là aujourd'hui car ces quatre équipes sont en demi-finale de la compétition.
Deuxièmement, je disais que le Cap-Vert était un candidat au titre, ni moins ni plus. Tout comme j'avais classé la Tunisie haut sur ma liste comme favori pour un back-to-back historique. Mais, j'avoue mon penchant pour le Cap-Vert est trop grand pour changer d'avis. Je reste persuadé que le Cap-Vert est la seule équipe capable de barrer la route aux champions Tunisiens. Je vois donc une victoire du Cap-Vert à l'arrachée contre la Tunisie. Par contre, si le Cinq National venait à passer cette barrière Capverdienne, il aura 90% de chances de réaliser un back-to-back ce dimanche à Kigali.

CÔTE D'IVOIRE vs SÉNÉGAL, À 17 h 00 GMT +2
Le Sénégal et la Côte d'Ivoire ont atteint les demi-finales sans perdre le moindre match. Les deux équipes pratiquent un basket solide, divertissant et compétitif.

La Côte d'Ivoire a pris part à une demi-finale du FIBA AfroBasket pour la dernière fois en 2009, avec à la clé une place en finale (perdue contre l'Angola).

Lors de leurs deux dernières confrontations, dans le cadre des Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2019, la Côte d'Ivoire et le Sénégal en ont chacun remportée une. 

En juin 2018, le Sénégal a battu la Côte d'Ivoire (66-61) lors du second tour du Groupe D à Dakar. Quatre mois plus tôt, à Maputo, c'est la Côte d'Ivoire qui s'était imposée (67-60) au premier tour des Éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du Monde FIBA 2019

En juin 2018, le Sénégal a battu la Côte d'Ivoire (66-61) lors du second tour du Groupe D à Dakar. Quatre mois plus tôt, à Maputo, c'est la Côte d'Ivoire qui s'était imposée (67-60) au premier tour des Éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du Monde FIBA 2019

En juin 2018, le Sénégal a battu la Côte d'Ivoire (66-61) lors du second tour du Groupe D à Dakar. Quatre mois plus tôt, à Maputo, c'est la Côte d'Ivoire qui s'était imposée (67-60) au premier tour des Éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du Monde FIBA 2019

Le Sénégal s'est hissé dans le dernier carré de la compétition lors des trois dernières éditions du tournoi continental (2013, 2015 et 2017), mais il n'est pas parvenu à faire mieux qu'une troisième place (en 2013 et en 2017). 

Le Sénégal aligne une équipe expérimentée, il possède des coachs - Boniface Ndong et DeSagana Diop - qui ont participé au FIBA AfroBasket encore en 2009, il détient une très talentueuse nouvelle génération de joueurs emmenée par Brancou Badio et Ibrahima Faye, et Gorgui Dieng continue d'étonner : que peut-il lui arriver ? 

Les Sénégalais devront se défaire d'une sélection ivoirenne qui n'a plus perdu de match officiel sur le continent africain depuis le 14 septembre 2018, date de sa défaite contre le Nigeria (84-73) à Lagos, à l'occasion des Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2019.

Depuis, les Ivoiriens ont enchaîné 15 succès de rang, notamment 5 dans ces mêmes Éliminatoires. Ils ont ensuite remporté leurs 6 matchs des Éliminatoires du FIBA AfroBasket 2021 et leurs 4 premiers de la compétition organisée à Kigali.

AfroBasket 2021 : Présentation des demi-finales

L'intégration de Matt Costello se passe à merveille, Vafessa Fofana, Guy Edi, Nisre Zouzoua et Souleyman Diabate évoluent à leur meilleur niveau. Le ciel semble être la limite pour les Ivoiriens.

Que disent les statistiques ?

Points marqués par match :
Côte d'Ivoire (88) vs Sénégal (93)

Points encaissés par match :
Côte d'Ivoire (64) vs Sénégal (67)

Assists par match :
Côte d'Ivoire (25) vs Sénégal (24)

Ballons perdus par match :
Côte d'Ivoire (18) vs Sénégal (17)

Points inscrits par le banc par match :
Côte d'Ivoire (35) vs Sénégal (37)

Les duels clés :
Matt Costello vs Gorgui Dieng
Souleyman Diabate vs Brancou Badio
Vafessa Fofana vs Ibrahima Faye

Analyse de Cyrille Ngario de News Basket Beafrika du match Côte d'Ivoire🇨🇮 vs 🇸🇳Sénégal 

Plus qu'un match de demi-finale, cette rencontre qui va opposer ce samedi la Côte d'Ivoire au Sénégal est une finale avant l'heure. 

Pour vaincre la Côte d'Ivoire, le Sénégal devra porter une attention particulière à Solo Diabaté, un joueur très expérimenté capable de faire exceller notamment ses partenaires comme Matt Costello, Nisre Zouzoua, Stéphane Konaté, Guy Landry Edy et Vafessa Fofana. Si les Lions ne parviennent pas à limiter les activités de Diabaté avec ces joueurs cités ci-dessus et que si Maurice Ndour, un joueur très important, blessé récemment contre l'Angola ne revient pas, ils risquent fort de passer un après-midi très difficile à la Kigali Arena ce samedi. 

Si Maurice Ndour ne revient pas, il faudra impérativement faire des ajustements pour tirer le meilleur du pivot Youssou Ndoye, c'est à dire avoir des points supplémentaires du banc. Quoi qu'il en soit, le Sénégal doit compenser cette absence par un meilleur rendement de Ndoye, sinon il va falloir un Brancou Badio et Gorgui Sy Dieng à 20 points ou plus pour faire oublier Maurice Ndour. L'une des clés pour le Sénégal ? Henry Pierria doit absolument se réveiller et apporter autres choses que les passes décisives. Il doit être agressif vers le panier pour justement attirer la défense et laisser le champ libre à Gorgui Dieng et Ibrahima Faye. 

Pour sa part, la Côte d'Ivoire doit absolument et impérativement verrouiller Brancou Badio, la première arme offensive du Sénégal. Verrouiller Badio, c'est déstabiliser le jeu du Sénégal. Il faut avoir aussi une attention particulière sur Ibrahima Faye, le facteur X des Lions. Troisièmement, il faut contrôler les rebonds défensifs pour éviter de donner des secondes chances à Gorgui Dieng et ses partenaires capablent de sanctionner derrière l'arc avec Ibrahima Faye et Brancou Badio. Si les Éléphants parviennent à faire tout ça, nul ne doute qu'ils disputeront une nouvelle finale de l'AfroBasket ce dimanche.

Mon pronostic : le Sénégal est certainement classé favori au titre depuis le début de l'AfroBasket 2021. J'ai été longtemps d'accord avec cela, mais mon avis a évolué. Je vois bien une victoire de la Côte d'Ivoire à l'arrachée contre le Sénégal. Il y a quatre ans, la Côte d'Ivoire était à la queue à Radès, mais les Éléphants ont depuis enchaîné de nombreux succès de référence. Ils sont invincibles sur le continent africain depuis leur dernière défaite à Lagos contre le Nigéria en septembre 2018. C'est donc en grande confiance qu'ils vont se présenter aujourd'hui face aux Lions du Sénégal. 

Retour à l'accueil