Revue d'équipe de FIBA Afrique pour l'AfroBasket 2021 : le Kenya

NAIROBI (Kenya) - Ce sera la 4e participation au FIBA AfroBasket du Kenya en quasi trois décennies. Après une 4e place à Nairobi en 1993, les Kenyans ont le sentiment d'avoir un bon coup à jouer cette année.

Ceci tient du fait que l'équipe est talentueuse et que la moitié des joueurs évoluent à l'étranger dans des championnats de qualité. Rien à voir avec le tournoi de 1993, où l'effectif était composé de joueurs basés au pays uniquement.

Pour la première fois depuis l'édition inaugurale au Caire (Égypte) en 1962, un total de 16 équipes seront engagées dans la compétition continentale qui se déroulera au Rwanda du 24 août au 5 septembre, à la Kigali Arena.

Revue d'équipe de FIBA Afrique pour l'AfroBasket 2021 : le Kenya

Équipe : Kenya
Classement FIBA : 112e (Monde) ; 13e (Afrique)
Dernière participation au FIBA AfroBasket : 1993  (1 victoire, 5 défaites ; 4e place)
Meilleur résultat au FIBA AfroBasket : 4e en 1993 (édition à neuf équipes)
Le chemin de la qualification pour le FIBA 2021 AfroBasket : 3e place du Groupe B des Éliminatoires à Yaoundé et Kigali avec un bilan de 2-4, derrière le Sénégal et l'Angola
Monde : Aucune participation à une compétition mondiale
Impact des sélections jeunesse : Il ne se passe pas grand-chose d'autre qu'au niveau de la Zone 5 pour les équipes jeunesse. Il n'existe pas vraiment de programme. Les choses sont toutefois en train de changer.

Historique : Les 'Morans' ont pris part à leur premier FIBA AfroBasket en 1985 à Abidjan (Côte d'Ivoire), où ils ont perdu tous leurs matchs et pris le 12e et dernier rang du tournoi.

Quatre ans plus tard, ils ont été de la partie en Angola et comme lors de leurs débuts, le Kenya a fini à la dernière place de l'événement, avec au passage une humiliation contre l'hôte (110-40), qui allait remporter en 1989 le premier de ses onze titres dans la compétition.

Joueurs clés : Tylor Ongwae et Preston Bungei (nés aux USA), qui évoluent dans le championnat danois avec respectivement les Bakken Bears et les Randers Kimbria, après être passés par la NCAA américaine. Desmond Owili défend les couleurs de Diamond Valley en championnat australien et Ronnie Gombe, basé aux USA, a été l'un des meilleurs rebondeurs des Éliminatoires.

Il est indéniable que la pièce maîtresse de la sélection kenyane est Ongwae, surnommé "Mr Clutch". Les prestations de l'arrière-shooteur passé par l'EuroLeague ont été déterminantes pour les 'Morans'.

Revue d'équipe de FIBA Afrique pour l'AfroBasket 2021 : le Kenya

Ses deux exploits les plus récents sont les deux tirs en toute fin de match - un contre l'Angola lors de la victoire surprise 74-73 à Yaoundé (Cameroun) et un autre lors de l'édition inaugurale du FIBA AfroCan à Bamako (Mali) en 2018, où le Kenya a obtenu son tout premier podium avec une belle 2e place.

Le Kenya a aussi pu compter sur les belles performances de Valentine Nyakinda (qui joue au Rwanda), Ariel Okal et des joueurs évoluant au pays comme le capitaine Griffin Ligare et son assistant Eric Mutoro.

Stars montantes : Joel Awich, membre de Dax-Garmade en Nationale 1 française, a malheureusement raté les Éliminatoires à Kigali, mais il a pu montrer tout son potentiel à Yaoundé. L'ailier de 2.01m a un futur prometteur devant lui.

Coach : L'Australienne Elisabeth Mills fait des merveilles depuis qu'elle a rejoint le banc en février 2021, parvenant à qualifier l'équipe pour le tournoi majeur continental seulement quelques semaines après sa nomination. Elle a remplacé Cliff Owuor, qui avait coaché la sélection lors des trois matchs des Éliminatoires de novembre 2020.

Mills, devenue la première femme coach à guider une équipe jusqu'au FIBA AfroBasket, travaille en Afrique depuis une décennie, après des débuts en Zambie.

Dans un entretien accordé après l'obtention de la qualification, elle avait tout de suite précisé que son souci principal était le manque d'expérience de sa formation à l'aube d'une compétition si importante.

Revue d'équipe de FIBA Afrique pour l'AfroBasket 2021 : le Kenya

"En tant qu'équipe, notre plus grand souci est notre inexpérience," avait-elle dit. "Certaines choses ne peuvent s'améliorer qu'avec de l'expérience," avait observé Mills, qui a aussi occupé des postes de consultantes avec des clubs et d'autres équipes nationales du continent.

Pronostic :  Il ne fait aucun doute que le Kenya alignera à Kigali une équipe capable de défendre son honneur.

Une chose est sûre : les ' Morans' débarqueront au Rwanda dans la peau de challengers et leur tâche s'annonce compliquée face à des nations telles que le Nigeria, la Tunisie et le Sénégal. Ceci dit, ils sont déterminés à marquer leur présence.

Le Kenya partage le Groupe C avec le Nigeria, grand favori, la Côte d'Ivoire et le Mali.

FIBA

Retour à l'accueil