Revue d'équipe de FIBA Afrique pour l'AfroBasket 2021 : la République Centrafricaine

BANGUI (République centrafricaine) - Couronnée championne du FIBA AfroBasket par le passé, la République centrafricaine (RCA) met tout en œuvre pour retrouver sa gloire d'antan.

Mais comment une nation sacrée championne continentale à deux reprises se trouve-t-elle dans cette situation actuelle, loin des sommets de la hiérarchie africaine ?

Une grande question, peu de réponses, juste quelques peut-être. Peut-être parce que d'autres nations ont énormément progressé. Peut-être parce qu'elle manque de concentration. Le talent est pourtant là en RCA, comme en témoignent ses performances lors des Éliminatoires du FIBA AfroBasket 2021.

Revue d'équipe de FIBA Afrique pour l'AfroBasket 2021 : la République Centrafricaine

En plus de leur talent, les joueurs centrafricains ont montré qu'ils pouvaient rivaliser avec tout le monde, poussant la Tunisie, championne en titre, à réagir vite après avoir bouclé le premier quart-temps en tête dans le cadre de la fenêtre qualificative de février.

La RCA a toutefois montré tout le contraire durant cette même période. Lors de la confrontation face à la République démocratique du Congo, elle est apparue dépassée dans l'ultime période, n'inscrivant que 5 petits points.

Cependant, le futur semble plutôt prometteur pour cette équipe en train de se réinventer. En 2017, elle avait terminé au 11e rang, loin de ses ambitions. Comptant deux titres continentaux à son palmarès, la RCA force toujours le respect.

Mais cela suffira-t-il ?

Voici quelques éléments clés au sujet de la République centrafricaine :

Équipe : République centrafricaine
Classement FIBA : 78e (Monde), 10e (Afrique)
Dernière participation au FIBA AfroBasket : 2017 (1 victoire, 2 défaites ; 11e place)
Meilleur résultat au FIBA AfroBasket : 1re place (1974 et 1987)
Le chemin de la qualification pour le FIBA 2021 AfroBasket : 3e place du Groupe A avec 3 victoires et 3 défaites
Monde : La seule participation de la RCA à la Coupe du Monde FIBA date de 1974 à San Juan (Porto Rico), avec un 14e rang final. En tant que championne d'Afrique en 1987, la RCA a représenté le continent aux JO de Séoul en 1988. 

Historique : La RCA peut se targuer d'avoir remporté deux titres au FIBA AfroBasket, en 1974 et en 1987. En 2017, elle a pris le 11e rang final, soit trois de mieux qu'en 2015 (14e). Depuis son dernier titre il y a plus de trente ans, elle n'a plus atteint le stade des demi-finales. 

Joueurs clés : Evans Ganapamo n'a que 26 ans, mais l'ailier de 2.01m incarne le futur de la sélection centrafricaine.

Evans Ganapamo

Evans Ganapamo

Leader en devenir, il figure parmi les meilleurs de son équipe aux stats, avec 15 points et 2.8 rebonds de moyenne par match durant les Éliminatoires. Il fait aussi partie de ceux qui passent le plus de temps sur le terrain, avec un total de 151 minutes pendant la phase qualificative. Max Kouguere peut dormir tranquille : il a trouvé son successeur.

Impact des sélections jeunesse : La RCA ira au Rwanda avec Allan Julien Dokossi (21 ans). L'un des plus jeunes Centrafricains ayant participé aux Éliminatoires du FIBA AfroBasket, il n'a pas ménagé ses efforts, faisant un peu de tout pour aider son équipe à obtenir sa qualification pour le tournoi au Rwanda, avec des remarquables moyennes de 17.3 points et 7.3 rebonds par match.

Son coéquipier Omega Ngaifei, auteur d'une moyenne de 5 points et 2 rebonds durant les Éliminatoires, pourrait être le plus jeune de la sélection.

Allan Julien Dokossi pourrait être précieux en attaque

Allan Julien Dokossi pourrait être précieux en attaque

Star montante : Allan Julien Dokossi n'a peut-être que 21 ans, mais ses stats parlent d'elles-mêmes. Ce pourrait être son premier FIBA AfroBasket et marquer le début d'une belle histoire d'amour avec le tournoi.

Revue d'équipe de FIBA Afrique pour l'AfroBasket 2021 : la République Centrafricaine

Coach : Ulrich Marida. Sous sa direction, la RCA a parfois été plus qu'une équipe. Il y a trois ans, durant les Éliminatoires de la Coupe du Monde FIBA 2019, elle a semé le doute dans la tête des joueurs sénégalais, qualifiés pour la Chine, ces derniers ne s'imposant que de 5 points (65-60). S'il arrive à trouver la bonne formule, la RCA pourrait faire parler d'elle à Kigali.

Pronostic : Les choses apparaissent compliquées pour Evans Ganapamo et Cie, qui partagent le Groupe B avec la Tunisie, championne en titre, l'Égypte et la Guinée. Ils devront évoluer à leur meilleur niveau s'ils entendent créer la surprise lors du premier tour.

Pourtant, ils ne cachent pas une certaine ambition.

Et si les médias annonçant le retour du vétéran Romain Sato disent vrai, les Centrafricains ont des raisons d'être confiants.

FIBA

Retour à l'accueil