Les USA solides leaders, l'Espagne a devancé l'Australie, le Nigéria n°16 mondial

MIES (Suisse) - Le 'FIBA World Ranking Women, présenté par Nike', a lui aussi été mis à jour à l'issue des JO de Tokyo 2020. Les USA, à nouveau sacrés champions olympiques, ont consolidé leur place sur la plus haute marche. L'Espagne a quant à elle devancé l'Australie pour s'installer sur la deuxième.

Les USA - qui ont également remporté la FIBA Women's AmeriCup 2021 en juin - se sont imposés face au Japon en finale du Tournoi Olympique Féminin, décrochant du coup une 7e médaille d'or olympique consécutive.

L'Espagne a enchaîné une 7e place au FIBA Women's EuroBasket 2021 en juin avec une 6e place aux JO, ce qui lui a permis de déloger l'Australie du 2e rang. Les 'Opals', après n'avoir gagné qu'un seul match de la phase de groupes des JO, ont disputé les quarts de finale de la compétition organisée à Tokyo, mais elles se sont lourdement inclinées contre les USA. L'Australie glisse donc au 3e rang de ce classement.

En plus de l'Australie, deux autres nations asiatiques figurent dans le Top 10 : la Chine (+2) est désormais 7e et le Japon (+2) est lui 8e.

En ce qui concerne la Chine, sa progression s'explique par ses deux succès dans la phase de groupes contre des équipes mieux classées - l'Australie et la Belgique. Sa 5e place aux JO est aussi sa meilleure depuis Beijing en 2008.

Le Japon a fait pareil en s'imposant deux fois contre la France, mieux classée, de 4 points dans la phase de groupes et de 16 points en demi-finale, et en prenant le dessus sur la Belgique en quart de finale. Tandis que le Japon a gagné davantage de points que la Chine (+60.6 contre +35.1), ceux-ci n'ont pas suffi pour la dépasser. 

La Serbie a remporté le FIBA Women's EuroBasket en battant la France dans le sillage de la MVP Sonja Vasic, mais elle s'est inclinée contre le même adversaire dans le match pour la médaille de bronze olympique. Les Serbes occupent maintenant le 9e rang, derrière la Chine et le Japon, plus performants qu'elle dans l'ensemble.

Après avoir terminé à la 14e place (sur 16) du FIBA Women's EuroBasket et ainsi manqué la qualification pour les JO, la Turquie est le pays qui a le plus reculé parmi ceux appartenant aux sommets de la hiérarchie mondiale. Auparavant 7e, la Turquie est tombée au 10e rang.

Porto Rico, finaliste de la FIBA Women's AmeriCup et participante aux JO de Tokyo, a fait son entrée dans le Top 20 avec le 17e rang.

La République tchèque a payé son absence des JO et sa 15e place dans la compétition continentale européenne. Les Tchèques, présentes aux JO de Londres en 2012, ont reculé de 6 rangs et pointent dorénavant à la 22e place.

Parmi les plus fortes progressions, à noter celle de la Bosnie-Herzégovine, passée de la 34e à la 27e place grâce à son remarquable 5e rang au FIBA Women's EuroBasket, un résultat qui lui a valu de s'assurer de participer au tournoi qualificatif pour la Coupe du Monde Féminine FIBA 2022.

La République dominicaine, 7e de la FIBA Women's AmeriCup, grimpe de 7 rang pour se positionner à la 37e place. Les Îles Vierges américaines et le Luxembourg ont aussi beaucoup progressé au classement. Les Insulaires (38e) ont pris part à la FIBA Women's AmeriCup, ce qui leur a permis de gagner 11 places, tandis que le Luxembourg a fait un bond de 15 places pour se retrouver 56e.

Puisque le classement prend en compte les compétitions des huit dernières années et comportent donc deux olympiades (l'année 2020 n'ayant pas été prise en considération à cause de la pandémie), les résultats des JO de Londres 2012 ne rentrent plus en ligne de compte et ceux des JO de Rio 2016 ont un coefficient de .5 au lieu de .75 jusqu'ici.

Les USA solides leaders, l'Espagne a devancé l'Australie, le Nigéria n°16 mondial
Retour à l'accueil