Le Power Rankings de FIBA sur l'AfroBasket 2021 : la Tunisie, le Sénégal et l'Égypte sur le podium

KIGALI (Rwanda) - Nous ne sommes plus qu'à quelques jours du début de la 30e édition du FIBA AfroBasket. Voici un petit aperçu des 16 équipes participantes, que nous avons classées de 1 à 16.

Le FIBA AfroBasket 2021 se déroulera du 24 août au 5 septembre à la Kigali Arena (Rwanda).

Ces 'Power Rankings' prennent en compte les dernières performances, les annonces d'effectifs, les blessures, les absences et les matchs de préparation.

La situation actuelle est la suivante, mais elle peut encore évoluer d'ici l'ouverture de la compétition.

#1 TUNISIE 🇹🇳
Bilan des Éliminatoires : 6-0 dans le Groupe A
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 2e

Les champions continentaux en titre se sont remis de leurs défaites contre le Brésil et la Croatie au Tournoi de Qualification Olympique FIBA de Split (Croatie) il y a deux mois. En battant la Côte d'Ivoire lors de son dernier match de préparation avant de se rendre à Kigali, la Tunisie a lancé un message clair : il ne faut jamais sous-estimer le cœur d'un champion.

Les retours de Makram Ben Romdhane, Michael Roll et  Ziyed Chennoufi, tous absents au TQO, sont une excellente nouvelle pour la Tunisie. Elle apparaît désormais encore plus forte que durant les Éliminatoires. La Tunisie alignera six joueurs présents au FIBA AfroBasket 2017, notamment Omar Abada, Ziyed Chennoufi, Mourad El Mabrouk, Makthar Ghyaza et Radhouane Slimane. La Tunisie est prête à défendre son titre à Kigali. 

#2 SÉNÉGAL 🇸🇳
Bilan des Éliminatoires : 5-1 dans le Groupe B
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 4e

Le Sénégal débarquera à Kigali avec une équipe relativement nouvelle, mais les présences de Gorgui Dieng, double participant au FIBA AfroBasket, de Youssoupha Ndoye et du meneur néophyte Pierria Henry en dit beaucoup sur le potentiel de cette équipe. Dieng n'a jamais caché ses intentions d'aider son pays à gagner le FIBA AfroBasket avant de prendre sa retraite internationale. Est-ce l'année du Sénégal ? Les Sénégalais semblent très solides, surtout au vu de leurs prestations la semaine passée contre la Guinée et le Rwanda dans un tournoi de préparation à Dakar.  

#3 ÉGYPTE 🇪🇬
Bilan des Éliminatoires : 5-0 dans le Groupe E
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 6e

Le plus grand atout de l'Égypte pour la compétition continentale est sans aucun doute la force de son collectif. La sélection d'Ahmed Marei allie taille - avec Omar Oraby - et talent. Elle n'avait pas paru aussi compétitive depuis de nombreuses années. Assem Marei, Haytham Khalifa et Ibrahim El Gammal n'iront pas à Kigali, mais le bilan de 5-0 obtenu dans les Éliminatoires traduit très bien les récents progrès de l'équipe. 

#4 ANGOLA 🇦🇴
Bilan des Éliminatoires : 4-2 dans le Groupe B
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 3e

Même si l'Angola ne détient de loin pas l'équipe la plus talentueuse et la plus grande, elle peut profiter de l'expérience de certains de ses joueurs. Eduardo Mingas (42 ans) est sorti de sa retraite à la demande du coach Joseph Claros. Mingas et Carlos Morais sont les deux seuls participants de l'édition de cette année à avoir déjà gagné le tournoi à quatre reprises (2005, 2007, 2009 et 2013). Leur ancien coéquipier devenu assistant coach Miguel Lutonda compte lui cinq sacres continentaux (1999, 2001, 2003 2005 et 2007). L'Angola s'est entraîné pendant deux mois au Portugal, durant lesquels il a disputé de nombreux matchs amicaux. "L'équipe est prête à en découdre," affirme Leonel Paulo.

#5 CÔTE D'IVOIRE 🇨🇮
Bilan des Éliminatoires : 6-0 dans le Groupe C
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 5e

La Côte d'Ivoire s'est inclinée 62-47 contre la Tunisie juste avant de partir pour Kigali, mais c'est une équipe capable d'élever le niveau de son jeu une fois que les choses sérieuses commencent, comme elle l'a démontré dans les Éliminatoires avec un bilan de 6-0, et notamment deux succès contre le Cameroun chez lui. Deon Thompson a été déterminant pour les Éléphants tout au long des Éliminatoires, mais il ne sera pas là à Kigali. Le poste de joueur naturalisé a en effet été accordé à Matthew Costello, brièvement passé par la NBA au sein des San Antonio Spurs. Couronné champion de l'édition inaugurale de la Basketball Africa League en mai avec Zamalek à Kigali, Souleyman Diabate sera le leader de la sélection ivoirienne.

#6 CAMEROUN 🇨🇲
Bilan des Éliminatoires : 4-2 dans le Groupe C
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 7e

Un bref aperçu de l'équipe du Cameroun vous fera vite comprendre pourquoi elle peut causer des dégâts à Kigali : Kenneth Kadji, DJ Strawberry et Jeremy Nzeulie sont redoutables en attaque et, plus important encore, la sélection camerounaise a conservé la majeure partie du contingent présent pendant les Éliminatoires, auquel elle a ajouté quelques bons tireurs.

#7 NIGERIA 🇳🇬
Bilan des Éliminatoires : 6-0 dans le Groupe D
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 1er

Le Nigeria a participé le mois passé aux JO de Tokyo 2020 avec huit joueurs NBA, mais aucun d'entre eux ne sera présent à Kigali. Dans l'effectif définitif annoncé par la fédération nationale de basketball du pays, il n'y a qu'un seul joueur qui a pris part aux Éliminatoires : Omotayo Jordan Ogundiran, avec une moyenne de 2.7 points en trois matchs. Le coach Mike Brown devra bâtir une équipe compétitive en moins de deux semaines. Les réelles chances de second titre africain pour la nation occupant le 1er rang de la hiérarchie continentale semblent bien maigres. 

#8 SOUDAN DU SUD 🇸🇸  
Bilan des Éliminatoires : 3-3 dans le Groupe D 
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 14e

Plus besoin de vous parler du talent et du potentiel de cette équipe. Dans une belle dynamique actuellement, les Soudanais du Sud sont tout à fait capables de se sortir de la phase de groupes.

#9 OUGANDA 🇺🇬 
Bilan des Éliminatoires : 3-1 dans le Groupe E
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 13e

L'Ouganda a connu pas mal de hauts et de bas pour réussir à se qualifier pour Kigali. Après une victoire historique contre le Maroc le mois dernier, les 'Silverbacks' ont révélé devoir peut-être renoncer à l'édition de cette année, faute de fonds. Ils sont toutefois là, en attente de jouer l'un ou l'autre match de préparation avant le tournoi. L'Ouganda figure à cette 9e place grâce à sa bravoure et à sa détermination pour essayer de rivaliser avec les meilleures nations d'Afrique. Et si leur meilleur joueur Ishmail Wainright est disponible, les Ougandais pourraient créer une ou deux surprises. 

#10 RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE 🇨🇫
Bilan des Éliminatoires : 3-3 dans le Groupe A
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 10e

Une grande question est au centre de toutes les discussions autour de la République centrafricaine : Romain Sato, son meilleur joueur, sera-t-il présent à Kigali ?

#11 RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO 🇨🇩
Bilan des Éliminatoires : 3-3 dans le Groupe A 
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 11e

Les Congolais ont passé la majeure partie de leur préparation en Tunisie. Interrogé sur son équipe, le coach Mathias Eckoff déclare : "Nos objectifs sont de franchir la phase de groupes parmi les meilleures nations et, si tout va bien, de remporter le dernier match du tournoi."

#12 CAP-VERT 🇨🇻
Bilan des Éliminatoires : 1-4 dans le Groupe E 
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 16e

Le coach du Cap-Vert Emanuel Trovoada a récemment admis que le manque de matchs de préparation significatifs - après le camp d'entraînement au pays - pourrait être un problème, mais il pense que son effectif a le talent nécessaire pour faire parler de lui à Kigali. Le dernier match vraiment compétitif du Cap-Vert a eu lieu en février à Monastir, dans le cadre des Éliminatoires, et il s'est soldé par une défaite 94-65 contre l'Égypte.

#13 MALI 🇲🇱 
Bilan des Éliminatoires : 2-4 dans le Groupe D 
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 9e

Le Mali pourra, heureusement pour lui, compter sur le retour de l'ossature de l'équipe qui a pris part aux Éliminatoires. Il ambitionne de participer à la phase à élimination directe.  

#14 KENYA 🇰🇪
Bilan des Éliminatoires : 2-4 dans le Groupe B 
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 19e

À l'heure actuelle, difficile d'évaluer les chances du Kenya autrement que par ses prestations durant les Éliminatoires. Les 'Morans' n'ont affronté que des clubs locaux en préparation, mais ils se mesureront au Sénégal ce dimanche 22 août. 

#15 RWANDA 🇷🇼
Bilan des Éliminatoires : Hôtes ; 1-5 dans le Groupe D
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 15e

Les hôtes ont disputé un tournoi à trois nations à Dakar le mois dernier, s'inclinant tant contre le Sénégal (87-60) que contre la Guinée (91-83). Le coach Cheikh Sarr avait alors souligné les lacunes de sa formation : "En défense, certains principes de bases ne sont pas assimilés. Nous devons travailler les situations de un-contre-un et le box-out aux rebonds, car nos adversaires nous battent si nous ne contrôlons pas ces secteurs du jeu et qu'ils prennent beaucoup de rebonds offensifs."

#16 GUINÉE 🇬🇳
Bilan des Éliminatoires : 1-5 dans le Groupe C
FIBA World Ranking (Afrique), présenté par Nike : 21e

Après un succès au bout du suspense contre la Guinée équatoriale lors de l'ultime journée des Éliminatoires, la Guinée a décroché une seconde participation consécutive au FIBA AfroBasket. Cette position dans le classement ne reflète pas nécessairement ses chances dans la compétition.

*Les 'Power Rankings' sont tout à fait subjectifs et ils ne sont en aucun cas un véritable système de classement. Tous les commentaires n'engagent que l'auteur.

FIBA

Retour à l'accueil