Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !

Jeux Olympiques – Dans un duel 100% européen, la Slovénie a su faire un match de renard pour renverser l'Espagne dans les trois dernières minutes avec un Pepelic en mode "clutch". Pénalisé par les fautes, Luka Doncic (12 points, 14 rebonds, 9 passes) a flirté avec le triple-double pour porter la Slovénie à une troisième victoire en trois matches (95-87).

Une fois n’est pas coutume, Luka Doncic (12 points, 14 rebonds, 9 passes) n’a pas alimenté le scoring de sa sélection à lui seul. Face à l’Espagne, dans le duel au sommet de ce Groupe C, Doncic a été bien aidé avec Mike Tobey (16 points, 14 rebonds) et un Klemen Prepelic (15 points) très bon dans la fin de match. La Slovénie termine à trois victoires en trois matchs en battant l’Espagne dans un match de très haut niveau (95-87). Doncic n’a toujours pas perdu avec la Slovénie en 16 sélections !

Doncic déjà à 3 fautes !
Dans le choc des invaincus, l’Espagne frappe en premier avec Rudy Fernandez au-delà de l’arc mais Vlatko Cancar lui répond et double la mise. La Roja fait cependant la course en tête et finit par remporter ce premier quart (24-20), un premier quart marqué par un Doncic emprunté, et qui a déjà écopé de trois fautes…

Malgré la sortie de Doncic, les deux équipes sont dans un mouchoir de poche. A chaque tentative espagnole de faire un écart, un joueur slovène sort du lot pour réduire l’écart. C’est Edo Muric en début de deuxième quart, puis Klemen Prepelic, mais aussi Vlatko Cancar, très bon avec 12 points à 5/7 aux tirs en première mi-temps. Le Nugget est ainsi à la réception d’un alley oop dans le mouvement de Doncic.

Ce dernier n’est qu’à 8 points, 9 rebonds et 5 passes à la pause, avec seulement 3 tirs tentés, à la fois bien tenu par la défense ibère mais aussi neutralisé par ses 3 fautes rapides. Coach Sekulic prend même un sacré risque en faisant rentrer sa superstar en fin de mi-temps. Mais face à un Rubio (11 points, 6 passes) encore en réussite, à l’image d’un 3-points avec la planche (et la faute, selon le meneur ibère), la Slovénie se bat bien et arrive à la mi-parcours avec 3 points de débours seulement (44-41).

La Slovénie a les reins solides
Les Espagnols ont visiblement reçu la consigne de verrouiller Doncic. Ce dernier reçoit un traitement de faveur dès le retour des vestiaires avec Claver et Albalde qui commettent de grosses fautes sur lui. La Roja est l’agresseur en ce début de troisième quart-temps et ça paye avec Albalde qui allume une première mèche et Rudy Fernandez qui lui emboîte le pas, avec deux tirs à 3-points qui créent un premier gros écart à +12 (55-43). Tout semble rouler pour les Espagnols avec un dunk de Claver servi sur un plateau par Rubio mais la Slovénie ne se laisse pas abattre si facilement.

Tobey y va aussi d’un dunk sur un service palace de Dragic alors que Cancar continue son festival dans son coin à 3-points. Jaka Blazic se coltine Rubio en défense mais il trouve encore l’énergie pour un 3-points. En revanche, il se fait pincer pour un flopping, qui offre une action à 4-points pour Rodriguez… Qu’importe, le rugueux Ziga Dimec en impose avec un gros dunk et deux rebonds offensifs qu’il enfourne dans le cercle, et la Slovénie n’est qu’à deux petits points avant le dernier quart (70-68). Plus important encore, Doncic n’a pas pris la moindre faute en troisième…

Klemen Prepelic clutch
L’Espagne garde la main en dernier quart, notamment grâce à l’adresse à 3-points de Pau Gasol qui décoche deux flèches du même endroit. En face, Mike Tobey lui répond du tac au tac avec de la course pour un dunk sur la transition mais aussi une claquette dunk pour repasser devant. L’Espagne réplique et reprend +6 avec Llull qui frappe de loin également (82-76). Ricky Rubio parvient encore à se faufiler pour finir au layup, mais la Slovénie s’accroche encore et toujours.

Mieux, avec Klemen Prepelic qui rentre à 3-points puis sert Tobey pour le alley oop, la Slovénie mène de 3 points sous les deux minutes. Rubio va inscrire un layup pour tenter un rapprocher mais deux possessions inoffensives de suite laisse la Slovénie en position de force. Prepelic confirme la donne en rentrant ses deux lancers et donne +3 à 13 secondes de la fin. Rubio a un 3-points pour égaliser mais il se manque. Après deux lancers de Dragic, le néo-Cavalier se foire même sur une remise en jeu et Edo Muric sanctionne pour donner un +8 au score final (95-87). Résultat, la Slovénie est tête de série pour les quarts de finale, tandis que l’Espagne pourrait affronter les Etats-Unis ou la France !

Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Jeux Olympiques : la Slovénie fait craquer l'Espagne dans le money-time !
Retour à l'accueil