TQO 2021 (Canada) : La République tchèque se qualifie avec autorité

VICTORIA (Canada) - La République tchèque a connu quelques soucis en début de semaine.

Elle n'a cette fois pas laissé planer le doute sur l'issue de cette finale.

Les Tchèques ont dominé la Grèce 97-72, menant d'un bout à l'autre de la partie, pour décrocher sa qualification pour les JO de Tokyo.

Ce sera la première fois que la nation participera au Tournoi Olympique depuis la séparation de la Tchécoslovaquie.

Le tournant : Le 3e quart-temps. La République tchèque avait 7 points d'avance à la mi-temps, mais la Grèce était toujours au contact. Celle-ci est même revenue à 5 points dans cette période, mais les Tchèques ont alors inscrit un 29-7 jusqu'à la fin de cette période.

L'homme du match : Jan Vesely. Discret lors des trois premiers matchs, le vétéran a joué un rôle déterminant en finale. Il a marqué 6 des 8 premiers points de la République tchèque et il a fini la partie avec 16 points, 8 rebonds, 5 assists et 5 ballons récupérés. Mentions spéciales : Le Tchèque Patrik Auda a terminé meilleur marqueur avec 20 points, à 8-sur-8 aux tirs. Côté grec, Georgios Papagiannis a inscrit 14 points.

Le chiffre : 62.7, soit le pourcentage aux tirs de la République tchèque. Son jeu bien huilé en attaque et ses bonnes transitions offensives ont contraint la Grèce à courir après le score toute la soirée.

À retenir : C'est un jour historique pour la République tchèque. L'équipe nationale masculine ne s'était jamais qualifiée pour les JO. Elle en avait été tout proche en 2016, mais elle a cette fois réussi le match qu'il fallait à Victoria.

Ils ont dit : "Nous progressons de match en match. Nous n'avons pas bien commencé. Le manque d'entraînement et de préparation nous a beaucoup influencé, mais nous avons cru en ce groupe. Nous avons un bel équilibre, car nous nous connaissons depuis longtemps." - Tomas Satoransky, meneur de la République tchèque

"C'est une équipe expérimentée qui nous a dominés dans plusieurs secteurs. Ils ont gagné la bataille des rebonds (35-23), ils ont réalisé plus d'assists (25-12). Nos intentions étaient bonnes, mais pas le résultat. Ceci est dû à la brillance de la République tchèque. Les Tchèques ont simplement été meilleurs que nous." - Rick Pitino, coach de la Grèce

Retour à l'accueil