Russell Westbrook rejoint LeBron James et Anthony Davis aux Lakers !

Comme prévu, Russell Westbrook (32 ans), le meneur des Wizards, va rejoindre les Lakers dans le cadre d'un échange. Un renfort pour la franchise de LeBron James et Anthony Davis.

Sur le papier, le gros coup de la soirée s'apparente à un deal « win-win ». Pressenti depuis une semaine par plusieurs médias américains, le transfert de Russell Westbrook (33 ans) des Washington Wizards aux Los Angeles Lakers a été acté dans la nuit de jeudi à vendredi, à l'aube de la Draft NBA qui se tenait à Brooklyn. Le départ du meneur de 32 ans s'inscrit dans un échange entre les deux franchises puisque l'ailier Kyle Kuzma, l'arrière Kentavious Caldwell-Pope et l'intérieur Montrezl Harrell font le chemin inverse, accompagné du 22e choix de Draft des Angelins cette année. Les Lakers récupèrent, en plus de Westbrook, deux choix de deuxième tour, lointains (2024 et 2028).

Un « Big Three » pour retrouver le titre
Éliminés dès le premier tour des play-offs cette année, par les finalistes perdants à savoir les Phoenix Suns (2-4), les Los Angeles Lakers n'avaient pas vraiment d'autre choix que de chambouler leur effectif, notamment au poste de meneur de jeu où ils ont affiché d'immenses lacunes, jamais comblées par le seul Dennis Schröder, qui a choisi de ne pas rempiler afin d'être libre cet été. Afin de compenser les 44 millions de dollars que percevra Westbrook cette saison, les Lakers ont été contraints de « sacrifier » Kyle Kuzma tandis que les pertes de Caldwell-Pope et d'Harrell - qui n'avait quasiment pas joué face aux Suns et était donc devenu indésirable - ne semblent pas trop dommageables.

184
Russell Westbrook a validé 184 triple-doubles - record NBA battu cette saison - au cours de sa carrière. LeBron James en comptabilise 99. Les deux joueurs font partie du Top 5 de la catégorie.

Joueur athlétique par excellence, finisseur de près, Westbrook avait eu du mal à s'intégrer dans le collectif de Washington cette saison et avait produit une saison en deçà de ses moyennes offensives habituelles (22,2 points à 43,9 % au tir, 11,5 rebonds, 11,7 passes). Il reste néanmoins un atout de choix pour les Lakers d'un LeBron James vieillissant (36 ans), qui a validé ce recrutement sur les réseaux sociaux, et dont les opportunités de sacre NBA vont devenir de plus en plus rares.

Un pari moyen terme pour les Wizards
Côté Washington, ce transfert a été monté dans une seule optique : dégager de la marge salariale pour l'été 2022, une échéance qui pourrait tout changer pour la franchise de la capitale. L'arrière Bradley Beal (28 ans), trois fois All-Star, sera libre de signer pour la franchise de son choix et, s'il ne reste pas, les Wizards disposeraient alors d'une immense marge financière pour se reconstruire, ou accompagner leur leader d'un joueur de renom.

Il n'est toutefois pas dit que Washington n'ouvre pas la porte à un départ de Beal avant la saison à venir, histoire de s'assurer d'obtenir une contrepartie si le club venait à comprendre que l'arrière ne compte pas rester à l'issue de l'exercice 2021-2022.

Ricky Rubio envoyé à Cleveland
Après une saison à Phoenix, Ricky Rubio (30 ans) avait fait son retour chez les Minnesota Timberwolves la saison dernière. Un come-back de courte durée puisque le meneur espagnol, actuellement à Tokyo afin de disputer les Jeux Olympiques avec sa sélection, a été échangé par sa franchise et a été envoyé chez les Cleveland Cavaliers tandis que l'ailier Taurean Prince (27 ans) fait le chemin inverse. Les Cavs récupèrent ainsi un excellent meneur - en plus d'un choix du deuxième tour de la Draft 2022 - alors que l'Australien Matthew Dellavedova a choisi de quitter la NBA afin de finir sa carrière en Australie.

Retour à l'accueil