L'arrière américain Bradley Beal est forfait pour les JO de Tokyo

L'arrière des Washington Wizards Bradley Beal, envoyé en protocole sanitaire par l'équipe des États-Unis dans la nuit, ne sera pas en mesure de voyager au Japon. Les Américains vont lui chercher un remplaçant.

C'était à craindre, l'équipe des États-Unis l'a officialisé jeudi : l'arrière des Washington Wizards Bradley Beal, qui devait participer aux Jeux Olympiques avec sa sélection, est contraint de déclarer forfait après avoir intégré le protocole sanitaire de son équipe. « Un remplaçant sera annoncé à une date ultérieure », indique le communiqué de l'équipe américaine jeudi soir.

En quelques heures, le spectre du Covid-19 a sérieusement touché « Team USA » puisqu'il a été également annoncé - et officialisé dans le communiqué validant l'absence de Beal - que l'ailier Jerami Grant (Detroit Pistons) a lui aussi intégré le protocole Covid de son équipe, « par mesure de précautions » précise le courrier. Il n'a pas été testé positif au coronavirus, a par ailleurs précisé la presse spécialisée.

Beal et Popovich côte à côte sans masque

Reste à savoir si les Américains vont être plus durement touchés ces prochains jours : Beal était notamment au côté de son coach, Gregg Popovich, en conférence de presse d'après-match après le succès de leur équipe contre l'Argentine (108-80). Aucun des deux hommes n'était masqué par ailleurs.

En début de préparation, effectuée à Las Vegas - et débutée par deux défaites face au Nigeria (87-90) puis contre l'Australie (83-91) -, c'est l'équipe de challengers, la « select team » dirigée par l'entraîneur du Miami Heat Erik Spoelstra, qui avait fait face à un cas de contamination, provoquant trois départs de l'effectif.

Retour à l'accueil