Khris Middleton décisif, les Bucks de Milwaukee reviennent à hauteur des Suns (2-2)

Déterminant en fin de match, Khris Middleton (40 points) a mené les Milwaukee Bucks à une nouvelle victoire contre les Phoenix Suns (109-103). Le tout malgré 42 points de Devin Booker. Les deux équipes sont désormais à égalité 2-2 dans ces finales NBA 2021.

Milwaukee Bucks - Phoenix Suns : 109-103

Les deux équipes sont à égalité 2-2

Attention, la dynamique de ces finales NBA 2021 a clairement changé de camp. On le sentait déjà après la victoire des Bucks contre les Suns lors du Match 3, mais le nouveau succès de Milwaukee dans le Match 4 (109-103), mercredi soir, est venu confirmer ce nouvel élan. Ça ne s’est pourtant pas joué à grand-chose sur cette partie disputée et serrée tout du long, la première de la série à se terminer sous les dix points d’écart. Phoenix a été au contrôle une majeure partie de la seconde période, essentiellement grâce à un Devin Booker gigantesque dans sa personnification de Kobe Bryant.

Le jeune arrière des Suns, qui jouait d’ailleurs avec une paire du Black Mamba aux pieds, a inscrit 42 points dont plusieurs paniers très difficiles à mi-distance – en extension, avec un ou deux défenseurs sur lui – pour rapprocher sa franchise de son premier titre. Mais ce sont ses petites erreurs en défense, celles qui l’ont poussé à faire des fautes, qui ont finalement coûté cher à l’équipe de l’Arizona. Auteur de sa cinquième, Booker a été contraint de rejoindre le banc pour entamer le dernier quart-temps décisif.

MIDDLETON S'EST RÉVEILLÉ
C’est alors que le vent a tourné en faveur des Bucks. Déjà bien au contact, ils ont fini par remonter un handicap de 9 points pour décrocher la victoire devant leur public, encore une fois survolté et très bruyant. Et ils peuvent remercier Khris Middleton. L’arrière All-Star s’est enfin réveillé après deux premières sorties très brouillonnes. S’il a encore beaucoup raté (15 sur 33), un peu à l’image de toute sa formation (40% aux tirs, 24% à trois-points), l’autre pièce maîtresse de Milwaukee s’est sublimée dans les deux dernières minutes. Avec tout simplement 10 points de suite ! Middleton a égalisé (99-99) avant de planter le tir à mi-distance pour passer devant. Il a enchaîné avec un layup puis quatre lancers-francs pour boucler l’affaire. Royal.

Revenu sur le terrain, il aurait dû écoper de sa sixième faute – synonyme d’expulsion – mais les arbitres n’ont pas sifflé malgré un contact évident sur Jrue Holiday, qui montait au panier, à un peu plus de 3 minutes du buzzer. Au final, le jeune homme était plutôt isolé… abandonné par un Chris Paul en-dedans. Fatigué, muselé par la défense adverse, le vétéran est passé à côté de son match. Il n’a marqué que 10 points tout en délivrant 7 passes décisives. En-deçà de ses standards. Mais pire encore, il a perdu 5 ballons dont plusieurs lors des possessions les plus cruciales de la partie ! Notamment un qui a mené à la contre-attaque de Middleton pour un layup facile (103-99) à 27 secondes du buzzer. Terrible.

Au milieu de tout ça, il y avait encore un excellent Giannis Antetokounmpo. 26 points, 14 rebonds, 8 passes, 3 interceptions, 2 blocks pour le MVP. Dont un contre absolument monumental sur Deandre Ayton dans les derniers instants de ce Match 4. Il n’a pas mis les paniers les plus importants. Mais dans l’attitude, dans l’effort et dans le jeu, le Grec a été le leader idéal pour les Bucks. Le leader d’une révolte qui pourrait bien s’étendre lors du Match 5, qui sera évidemment déterminant dans la suite de ces finales. Les Bucks sont revenus à 2-2. Ils n’ont pas encore repris le dessus sur les Suns. Mais ils ont certainement repris l’ascendant psychologique mercredi soir.

Khris Middleton décisif, les Bucks de Milwaukee reviennent à hauteur des Suns (2-2)

Place au Game 4 de ces Finals 2021 entre Milwaukee et Phoenix. Et comme lors du Game 3, ce sont les Bucks qui n’ont pas le droit à l’erreur, eux qui se retrouveraient en très mauvaise posture en cas de défaite ce soir. Ainsi, il leur faudrait alors l’emporter à trois reprises (dont deux fois chez les Suns), de manière consécutive, afin d’espérer décrocher le deuxième titre de leur histoire.

Les premières minutes de la partie sont en tout cas à l’avantage des Suns, bien inspirés collectivement pour trouver des paniers faciles, et auteurs d’un 10-0 rapide. Contrairement au Game 3, ce sont Mikal Bridges et surtout Devin Booker (8 points) qui portent leur équipe offensivement, avec leur agressivité retrouvée à mi-distance et près du cercle. Emmenés par Khris Middleton (7 points), et non pas Giannis Antetokounmpo, discret dans cette entame de match, les Bucks s’accrochent en profitant notamment des pertes de balle adverses (16-9).

Joué sur un faux rythme, ce début de rencontre est avant tout synonyme de maladresse des deux côtés. Si Phoenix fait la course en tête, grâce désormais à l’activité de Deandre Ayton (6 points, 6 rebonds) dans la peinture, Milwaukee reste à distance raisonnable de ses visiteurs, avec ses quelques 3-points convertis. Et après un quart-temps tendu et hâché, les deux équipes se tiennent en une possession d’écart (23-20).

Dans le deuxième acte, aucune embellie n’est à signaler dans le niveau de jeu. Bucks et Suns continuent, ainsi, de se rendre coup pour coup au tableau d’affichage. Avec principalement Giannis Antetokounmpo et Jae Crowder qui se distinguent de part et d’autre, respectivement dans la raquette et derrière l’arc. Jusqu’à ce qu’un « run » de 8-0, instigué par un Brook Lopez très présent à l’intérieur, ne remette enfin la franchise du Wisconsin aux commandes (37-33).

Dans le dur offensivement depuis de nombreuses minutes, Phoenix s’en remet alors à l’intenable Devin Booker pour retrouver des couleurs. Auteur de 20 points rien que dans cette première mi-temps, l’arrière All-Star accumule les réussites à mi-distance, près du cercle et aux lancers-francs pour redonner l’avantage aux siens. Mais Milwaukee ne plie pas sous les coups de boutoir du feu follet adverse et Giannis Antetokounmpo, Khris Middleton et Jrue Holiday se relaient bien dans la peinture pour permettre aux leurs de rattraper leur retard à la pause (52-52).

Au retour des vestiaires, le jeu se hache avec plusieurs coups de sifflet et l’intensité retombe quelque peu. De son côté, l’imperturbable Devin Booker n’en finit plus de martyriser ses défenseurs à mi-distance et il en profite pour devenir le recordman de points marqués par un joueur NBA, au cours de sa toute première campagne de playoffs. Au final, seuls ses problèmes de fautes semblent pouvoir ralentir « D-Book » ce soir. Une aubaine pour les Bucks, qui restent au contact des Suns, dans le sillage de Giannis Antetokounmpo (65-60).

Fantomatique jusqu’ici, Chris Paul relève enfin la tête avec deux paniers bienvenus pour sa confiance, mais le collectif de Milwaukee, toujours guidé par un super Khris Middleton (26 points), tient bon et ne faiblit pas. Les joueurs de Phoenix placent ensuite un petit coup d’accélérateur, en bouclant ce quart-temps sur un 10-3, lancé par l’inévitable Devin Booker (38 points). Suffisant pour mener de deux possessions, à douze minutes de la fin (82-76).

Khris Middleton et Giannis Antetokounmpo en patrons !
Dans le dernier acte, ce sont les « role players » Cam Johnson et Pat Connaughton qui se tirent d’abord la bourre à 3-points, avant que Chris Paul et Jrue Holiday ne les imitent à mi-distance, puis que Khris Middleton et Giannis Antetokounmpo ne se démènent, afin de ramener les Bucks à -3 (93-90). Alors que les Suns pointaient encore à +9 (85-76), dans les premiers instants de cette ultime période.

Khris Middleton décisif, les Bucks de Milwaukee reviennent à hauteur des Suns (2-2)
Khris Middleton décisif, les Bucks de Milwaukee reviennent à hauteur des Suns (2-2)

Un « money-time » de folie se profile au Fiserv Forum et les meilleurs joueurs de chaque équipe sortent de leur boîte, après que Pat Connaughton et Bobby Portis aient signé ensemble un 7-0, pour une nouvelle fois relancer Milwaukee (95-93). Sauf que Devin Booker, qui a porté son équipe offensivement tout le match, s’avère impuissant devant les exploits du tandem Khris Middleton – Giannis Antetokounmpo. Au scoring, Khris Middleton s’occupe de tout à mi-distance et signe un 6-0, tandis que Giannis Antetokounmpo fait la différence en défense, avec notamment un énorme contre sur un « alley-oop » de Deandre Ayton !

Une action défensive de grande classe de la part du Défenseur de l’année 2020, qui laisse finalement Khris Middleton puis Jrue Holiday achever Phoenix aux lancers-francs (109-103). Quant à Chris Paul, il a ponctué sa soirée compliquée sur une perte de balle préjudiciable, à 101-99. Incarnant mieux que quiconque le « supporting cast » défaillant de Devin Booker, ce soir…

À l’arrivée, Khris Middleton termine ainsi avec 40 points, 6 rebonds et 4 passes au compteur, pendant que Giannis Antetokounmpo compile 26 points, 14 rebonds, 8 passes, 3 interceptions et 2 contres (!) à ses côtés. Un match plein du duo All-Star des Bucks, nécessaire pour résister à un immense Devin Booker (42 points) et revenir à 2-2 dans ces Finals. Avant un Game 5 immanquable, dans la nuit de samedi à dimanche, dans l’Arizona !

Retour à l'accueil