Jeux Olympiques : Victoire historique de la Belgique, large succès de la Chine

TOKYO (Japon) - La Belgique a écrit un nouveau chapitre historique de sa formidable ascension vers les sommets au terme d'un dernier quart-temps spectaculaire contre l'Australie, signant ainsi un succès pour ses débuts aux JO.

Les 'Cats' ont remporté l'ultime période sur le score de 29-13, s'ouvrant ainsi les portes d'une victoire mémorable 85-70 dans le Groupe C, dans le sillage des excellentes Emma Meesseman et Julie Allemand.

“C'EST UNE FANTASTIQUE VICTOIRE POUR NOUS, SURTOUT CONTRE UNE GRANDE NATION COMME L'AUSTRALIE.." - Coach Mestdagh

La première a cumulé 32 points, 9 rebonds, 5 assists et 4 ballons récupérés, tandis qu'Allemand a compilé 16 points et 11 assists, même si ce résultat est le fruit des efforts de toute l'équipe, notamment d'Antonia Delaere et ses 17 points.

"Félicitations à toutes mes joueuses pour leur manière de préparer cette rencontre et de jouer," commente le coach Philip Mestdagh.

"C'est une fantastique victoire pour nous, surtout contre une grande nation comme l'Australie. Cela a énormément de signification pour un petit pays comme la Belgique. Mais ce n'est qu'un match et alors que nous savourons ce succès, nous devons songer à nous préparer pour le Porto Rico."

Jeux Olympiques : Victoire historique de la Belgique, large succès de la Chine

Leurs prochaines adversaires n'ont elles pas réussi à gagner leur premier match aux JO, le Porto Rico s'inclinant assez lourdement contre la Chine (97-56). Yueru Li s'est montrée inarrêtable, l'intérieure finissant la partie avec 21 points et 12 rebonds, avec un excellent 82% de réussite aux tirs.

Dans le Groupe B, les éloges ont été nombreuses à l'égard de Sue Bird, auteure de 13 assists (son record aux JO) dans la victoire des USA contre le Nigeria (81-72). Elle a désormais franchi la barre des 100 assists dans la compétition.

Toutefois, cette performance de l'Américaine ne saurait faire passer au second plan le remarquable match de sa coéquipière A'ja Wilson, qui a réalisé un joli double-double (19 points et 13 rebonds) pour ses débuts olympiques. La coach Dawn Staley a cependant critiqué quelque peu son équipe pour les 25 ballons perdus.

Plus tôt dans la journée, le Japon a fait oublier l'absence de sa star Ramu Tokashiki en faisant parler sa force collective pour décrocher un précieux succès contre la France (74-70). C'est Moeko Nagaoka qui a inscrit le panier à trois points décisifs dans la dernière minute, mettant le Japon sur les bons rails dans ce tournoi. 

Onze Japonaises ont marqué des points, mais c'est surtout le travail inlassable de Maki Takada qui a offert cette victoire aux hôtes. Le coach du Japon Tom Hovasse l'a d'ailleurs désignée MVP de la rencontre. Sa coéquipière Rui Machida a totalisé 11 assists et nombre d'entre eux ont conduit à des tirs primés (11 au total pour le Japon). Du côté de la France, Sandrine Gruda a cumulé 18 points et 9 rebonds dans la défaite.

Retour à l'accueil