Jeux Olympiques : Maite Cazorla permet à l'Espagne de dominer la Serbie, le Canada finit par trouver ses marques

TOKYO (Japon) - Une superbe performance en sortie de banc de la meneuse Maite Cazorla, d'une adresse folle, a permis de lancer l'Espagne vers une fabuleuse victoire 85-70 contre la Serbie, archi-rivale de toujours.

En quête de revanche après la défaite après prolongation à domicile contre cette même équipe en quarts de finale du FIBA Women's EuroBasket 2021, l'Espagne semblait mal embarquée, accusant un retard de 9 points. Mais c'est à ce moment-là que Cazorla est entrée en jeu et a inscrit 5 tirs primés en six essais pour retourner la situation.

“JE TIENS À SOULIGNER LA PRESTATION DE CAZORLA, PARCE QUE CE QU'ELLE A FAIT EN DIT BEAUCOUP SUR ELLE." - Alba Torrens

À l'image de Cazorla, d'autres se sont illustrées, comme par exemple Cristina Ouvina, passée tout près d'un triple-double avec 10 points, 8 rebonds et 8 assists. Astou Ndour a elle été tout proche d'un double-double avec 20 points et 9 rebonds, tandis qu'Alba Torrens a terminé meilleure marqueuse avec 25 points. L'ailière était ravie à l'issue du match.

"Aujourd'hui, nous avons mis en avant le collectif, nous en avions besoin. Sinon, nous n'aurions pas pu nous imposer."

"Je tiens à souligner la prestation de Cazorla, parce que ce qu'elle a fait en dit beaucoup sur elle," ajoute Torrens. "C'est elle qui a su tirer l'équipe en avant dans les moments les plus chauds de la rencontre. 

"Elle a démontré son importance et sa maturité, comme elle l'avait déjà fait le mois passé au FIBA Women's EuroBasket."

Au prochain match, l'Espagne affrontera le Canada, vainqueur de la Corée 74-53 grâce à une remarquable seconde mi-temps, assumant ainsi pleinement son statut de favori de la partie. Les Canadiennes doivent aussi ce résultat à leur capacité à oublier les mauvais choix pris en transition durant la première mi-temps. 

Au retour des vestiaires, elles se sont montrées impressionnantes et elles ont dominé les Coréennes aux rebonds, dans le sillage de Natalie Achonwa. C'est elle qui a ouvert le chemin de la victoire à son équipe en cumulant un double-double, avec 14 points, 10 rebonds et 5 assists.

Jeux Olympiques : Maite Cazorla permet à l'Espagne de dominer la Serbie, le Canada finit par trouver ses marques

“NOUS DEVONS ÊTRE PLUS PRÉCISES QUAND NOUS JOUONS VITE ET NOTRE CAPACITÉ À PRENDRE LES BONNES DÉCISIONS SERA CAPITALE POUR BATTRE LES MEILLEURES ÉQUIPES." - Lisa Thomaidis

"J'ai dit à l'équipe que toute victoire aux JO doit être fêtée. Nous avons obtenu une belle victoire contre une bonne équipe," dit Achonwa.

"Je suis juste fière de notre réaction après la décevante défaite initiale. Nous avons insisté sur l'exécution et avons axé notre jeu sur l'intérieur. Je pense que nos meneuses ont fait de l'excellent boulot pour nous trouver. C'était la clé du match - car nous étions plus grandes et plus puissantes."

Bridget Carleton a également brillé, se faisant l'auteure de 18 points, tout en captant 7 rebonds et réalisant 4 assists. 

La coach du Canada Lisa Thomaidis a exprimé sa satisfaction à la fin du match, tout en notant que sa sélection devra encore élever le niveau de son jeu lors du prochain match, contre l'Espagne. Elle estime que la décision pourrait se jouer en transition.

"Nous devons être plus précises quand nous jouons vite et notre capacité à prendre les bonnes décisions sera capitale pour battre les meilleures équipes," avertit-elle.

La défaite a été amère pour la Coréenne Ji Su Park. L'intérieure a tout essayé pour inspirer sa formation, compilant 15 points, 11 rebonds et 5 contres (ce dernier total n'ayant été réussi que par 9 joueuses aux JO). Mais ses efforts n'ont pas suffi à compenser le manque d'adresse aux tirs de la Corée, avec notamment un misérable 5-sur-26 à trois points. Park a dû se sentir bien seule par moments.

Retour à l'accueil