Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »

Face aux médias, Giannis Antetokounmpo, champion NBA mercredi et MVP de la finale, n'a pas caché sa fierté et son amour pour la ville de Milwaukee.

Il a souri en regardant le trophée Larry O'Brien sur la table de conférence de presse. Et puis, Giannis Antetokounmpo l'a attrapé, posé sa cuisse, lui a fait un bisou avant d'enlacer avec son autre bras le trophée de MVP de la finale. « Ne sois pas jaloux », a-t-il murmuré.

Le Grec d'origine nigériane n'est pas un grand fan des obligations médiatiques mais il n'a pas déçu face aux journalistes après le match remporté (105-98) face à Phoenix, synonyme de titre NBA mercredi. « J'ai commencé à jouer au basket pour aider ma famille. Je n'aurais jamais pensé en être là à 26 ans », a raconté l'ancien gamin pauvre du quartier de Sepolia à Athènes. « Ne laissez pas les gens vous dire que vous ne pouvez pas faire quelque chose. On m'a dit que je ne savais pas tirer les lancers francs. Je les ai mis et je suis champion NBA ! »

Quand on lui a rappelé qu'en Summer League, il avait annoncé qu'il ne quitterait pas Milwaukee avant de gagner un titre, le Grec a rigolé et demandé un transfert. Tout en faisant remarquer plus sérieusement qu'il aurait pu rejoindre une « super team » pour gagner un titre plus facilement. Il a préféré rester dans un marché moins exposé, dans une région qui a « cru en lui » et l'a acueilli à bras ouvert huit ans plus tôt.

Sa performance monstrueuse (50 points, 14 rebonds, 5 contres) n'est évidemment pas passée inaperçue. Salué, comme à l'accoutumée par des coéquipiers et un coach admiratifs, il a aussi reçu sur Twitter les félicitations de Steph Curry, heureux « d'avoir vu à l'oeuvre la grandeur », de LeBron James ou de Bill Russell, qui aurait voulu lui donner en personne ce trophée de MVP qui porte son nom.

Giannis s'est offert quelques pas de danse dans un vestiaire où, pour citer l'entraîneur Mike Budenholzer, il y a eu « beaucoup de champagne et beaucoup de masques de ski (pour se protéger dudit champagne) ».

Sans surprise, l'ambiance a été moins légère au passage des Suns. Chris Paul et Devin Booker portaient un noir de circonstance. « C'est dur. Un super groupe. Une saison incroyable. Ça va faire mal pour un bout de temps », a confié CP3, définitif sur le positif à retirer de cette présence en finale : aucun. « Je ne prends pas ma retraite », a ajouté le meneur de 36 ans, pas sûr de rester dans l'Arizona mais certain de vite « se remettre au travail ».

Son coéquipier, décevant mardi soir avec 19 points à 8/22 et 6 pertes de balles, ne va pas prendre de vacances non plus. Il part rejoindre Team USA à Tokyo. « Je n'ai jamais ressenti une peine pareille dans ma vie. On va garder cette souffrance avec nous pendant l'été et continuer à progresser », a prévenu « Book ».

Cette souffrance, Monty Williams la ressent aussi. Il a quitté la conférence de presse au bord des larmes, les mots coincés dans la gorge. Mais le coach, très croyant, s'est dit avant tout « reconnaissant envers Dieu » de l'avoir laissé participer à une finale. Après tout, souligne Deandre Ayton, « personne ne nous imaginait ici ». Le pivot de 22 ans a répété aux médias son message du vestiaire : « Ce n'est que le début ». Rendez-vous la saison prochaine.

Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Giannis Antetokounmpo, après le titre NBA : « J'aurais pu rejoindre une super team »
Retour à l'accueil