Forfait pour les JO, Liz Cambage fait l'objet d'une enquête pour mauvaise conduite

L’équipe féminine de basket d’Australie ne prépare pas le tournoi olympique de la meilleure des manières. Vendredi, la meilleure joueuse australienne, la pivot Liz Cambage, a déclaré forfait à cause de l’isolement et de la bulle sanitaire aux Jeux olympiques. Mais d’autres raisons, plus conflictuelles, pourraient avoir provoqué cette absence.

Dans un message sur les réseaux sociaux, Liz Cambage évoquait des problèmes de santé mentale et des crises de panique pour justifier sa décision de renoncer aux Jeux olympiques 2021 de Tokyo (23 juillet-8 août). Un forfait qui sur le fond, est compris par le monde du sport comme le fut celui de Naomi Osaka lors de Roland Garros. En revanche, plusieurs problèmes de comportement auraient été constatés les heures précédant le forfait.

Cambage aurait disparu vendredi dernier alors que l’équipe australienne était rassemblée à Las Vegas et affrontait notamment le Nigeria en préparation. Cambage est accusée d’être allée faire la fête dans une ville qu’elle connaît bien pour évoluer aux Las Vegas Aces, franchise de WNBA. La joueuse a réapparu ensuite et un incident l’impliquant avec des coéquipières serait intervenu au cours de l’avant-match contre le Nigeria.

Cambage, au cœur de tensions avec ses coéquipières
Andrew Bogut, champion NBA 2015 et actuel commentateur pour la télévision australienne, a affirmé que Cambage était responsable de ses propres problèmes. La joueuse de 2m02 avait justifié son retrait de Tokyo par l’absence de familles et d’amis pour la soutenir. Le terme 'amis' fait particulièrement débat puisqu’il semble que la présence de Cambage au sein des Opals (surnom des Australiennes) générait beaucoup de tensions au sein de la formation. La Fédération Australienne de Basket a annoncé ce lundi ouvrir une enquête pour violation du code de conduite pour faire la lumière sur cette affaire.

Retour à l'accueil