Coupe du monde FIBA U19 : Une première journée renversante

RIGA / DAUGAVPILS (Lettonie) - Les retournements de situation ont marqué cette première journée de la Coupe du Monde U19 FIBA 2021, avec trois équipes qui ont remonté un retard de 14 points ou plus pour gagner, y compris l'Argentine dans la grosse surprise du jour, avec son succès face à l'Espagne.

L'Argentine a effacé un écart de 17 points, tandis que le Porto Rico a été mené de 15 points en fin de 3e quart-temps avant de rattraper et dépasser la Lettonie. Enfin, le Canada a comblé 14 points de retard pour battre la Lituanie, au terme d'un match de grande qualité.

ARG Argentine 69-68 Espagne ESP

Résumé : Larguée à 17 points dans le second quart-temps, l'Argentine a renversé la situation pour finalement s'imposer contre l'Espagne au terme de ce match du Groupe C. L'avantage des Européens a été complètement effacé au milieu du 3e quart-temps et Juan Francisco Fernandez a inscrit le lancer franc de la victoire à 35 secondes de la fin de la rencontre. C'est la première fois depuis 2009 que l'Argentine bat l'Espagne dans cette compétition.

Le plus en vue : L'Argentin Alejo Azpilicueta Pasqualini a marqué un tir primé et réalisé un contre importantissimes dans les dernières minutes. Il a fini également meilleur marqueur du match avec 15 points.

Il a dit : "Il ne faut jamais abandonner. Nous devons jouer pendant 40 minutes. Nous en avons fait une belle démonstration et c'est pour cela que nous avons gagné.” - Juan Francisco Fernandez, ailier de l'Argentine

PUR Porto Rico 79-75 LAT Lettonie

 

Résumé : Le Porto Rico a remonté un déficit de 15 points vers la fin du 3e quart-temps pour s'imposer sur le fil contre la Lettonie, hôte de la compétition. Les hôtes ont pourtant semblé contrôler le match, mais Rafael Pinzon a scoré 14 des 20 derniers points de son équipe pour porter la sélection de FIBA Amériques vers la victoire.

Les plus en vue : Aaron Clark a été exemplaire avec 24 points pour le Porto Rico, mais son coéquipier Pinzon a été brillant dans l'ultime période, marquant 14 de ses 17 points dans celle-ci, auxquels il a ajouté 5 rebonds et 4 assists.

Il a dit : "J'essayais juste d'impliquer tout le monde au début du match et de voir quelles étaient les faiblesses de notre adversaire. À la fin, j'ai eu la main chaude alors j'ai continué à tirer et nous avons obtenu la victoire." - Rafael Pinzon, meneur du Porto Rico 

CAN Canada 80-71 Lituanie LTU

Résumé : Accusant 14 points de retard, le Canada a réussi un formidable retour pour battre la Lituanie, une première pour elle dans l'histoire de la Coupe du Monde U19 FIBA - après des défaites en 2007, 2011 et 2013. Ryan Nembhard a inscrit 12 de ses 18 points dans les trois dernières minutes, le Canada tirant alors profit de son avantage de taille et d'athléticité pour user la Lituanie. Du côté des perdants, à signaler la fantastique performance d'Azoulas Tubelis, auteur de 32 points, 12 rebonds et 2 contres, pour une évaluation de 42.

Les plus en vue : Nembhard s'est illustré en fin de match, lorsque son équipe en avait le plus besoin. Son coéquipier Elijah Fisher a été excellent avec 11 points et 4 rebonds, le Canada signant un différentiel de +26 avec lui sur le terrain.

Il a dit : "Nous avons abordé ce match avec une énergie positive et nous n'avons rien lâché. C'est une première victoire très importante. Notre état d'esprit était remarquable. Nous nous sommes motivés les uns les autres pour revenir au score et prendre du plaisir." - Elijah Fisher, meneur du Canada

USA USA 83-54 Turquie TUR

Résumé : Les champions du monde en titre n'ont eu aucune peine à enregistrer une premier succès dans le Groupe D. Les Américains menaient déjà 29-9 après 10 minutes. Leur intensité défensive a poussé la Turquie à perdre 20 ballons et les USA ont limité leurs adversaires à un taux de réussite aux tirs de seulement 30.6%. 

Les plus en vue :  Les USA ont marqué 24 points sur les ballons récupérés - contre 5 pour la Turquie - et cela est en grande partie dû à la défense de Jaden Ivey, auteur de 4 interceptions en plus de ses 21 points et 3 rebonds. Chet Holmgren s'est fait l'auteur de 13 points, 9 rebonds et 5 assists.

Il a dit : "Nous avons réalisé une solide prestation collective. Nous avons tout de suite trouvé notre rythme. Nous avons été adroits aux tirs pour la plupart du match. Je trouve que Jaden (Ivey) a vraiment été bon et il a réussi un grand match. Je suis content pour lui et pour le reste de l'équipe. Je pense que nous allons monter en puissance." - Chet Holmgren, ailier des USA

SEN Sénégal 76-71 Japon JPN

Résumé : Le Sénégal a remporté le tout premier match de phase de groupes de son histoire dans la compétition - après six défaites entre 2013 et 2019 - en s'imposant face au Japon dans le Groupe A. Les Africains ont su tirer profit de leur avantage de taille pour gagner la bataille des rebonds 52-39 et punir les Japonais dans la raquette (42-14), tout en n'accordant que trois tirs primés au Japon en seconde mi-temps.

Le plus en vue : Ibou Dianko Badji, dont c'est la 2e participation à cette compétition, a compilé 13 points, 8 rebonds et 7 ( ! ) contres, se comportant en vrai leader tout au long de la rencontre.

Il a dit : "Le coach nous a dit avant le match que nous avions vraiment besoin de cette victoire initiale dans le groupe. (Il y a deux ans) nous avions perdu le premier match. Cela fait du bien de gagner.” - Ibou Dianko Badji, intérieur du Sénégal

SRB Serbie 88-67 Iran IRI

Résumé : La Serbie a eu plus de peine que prévu, mais elle est parvenue à assurer l'essentiel dans le 4e quart-temps pour finalement s'imposer assez nettement. L'Iran n'était quà 7 points à un moment donné dans l'ultime période, mais les Serbes ont alors appuyé sur l'accélérateur pour inscrire un partiel décisif de 16-3.

Les plus en vue : Filip Skobalj a cumulé 17 points et 9 rebonds pour la Serbie, tandis que son coéquipier Nikola Djurisic a bouclé le match avec 14 points et 6 assists.

Il a dit : "Pour un premier match, cela a été difficile. Nous avons cinq joueurs qui n'ont jamais pris part à une compétition FIBA, donc la première mi-temps a été délicate. Nous avons toutefois bien su gerer la rencontre et nous avons élevé notre niveau de jeu en seconde mi-temps." - Filip Skobalj, ailier de la Serbie

AUS Australie 97-67 Mali MLI
Résumé : Le Mali s'est accroché pendant 20 minutes, puis l'Australie est montée en intensité pour obtenir un premier succès convaincant dans le Groupe D. Les 'Emus' ont réussi un partiel de 21-4 tôt dans la 3e période pour construire un avantage de 20 points qu'ils n'allaient plus lâcher.

Les plus en vue : Jaylin Galloway a marqué tous ses 11 points lors du partiel de 21-4, tandis qu'Akdolah Gak a été le meilleur de quatre Australiens à 10 points ou plus avec 15 unités.

Il a dit : "Nous avons mis pas mal d'intensité. C'est en défense que réside la clé. Nous avons été agressifs et nous nous sommes montrés forts avec le ballon en mains." - Akoldah Gak, intérieur de l'Australie

FRA France 117-48 Corée KOR

Résumé : La France a très nettement dominé la Corée pour obtenir un premier succès sans histoires dans le Groupe C. Les Européens menaient 43-27 à la mi-temps et ils n'ont fait qu'accentuer leur avance en n'accordant que 21 points dans la seconde moitié du match.

Le plus en vue : Difficile de choisir seulement un joueur quand huit d'entre eux inscrivent 10 points ou plus. Jayson Tchiacamboud a immédiatement donné le ton avec un dunk sur la 1re action. Il a terminé la partie avec 12 points, 11 rebonds, 5 assists et la meilleure évaluation de son équipe (26), le tout en moins de 20 minutes de jeu.

Il a dit : "Le premier match est toujours difficile. Nous avons raté beaucoup de tirs (5-sur-22 à trois points) et de lancers francs (10-sur-21), il va donc falloir que nous corrigions cela pour la suite." - Matthew Strazel, meneur de la France

Retour à l'accueil