Jonathan Kuminga a été sélectionné cette nuit lors de la cérémonie annuelle de la NBA Draft 2021 au Barclays Center des Brooklyn Nets par les Golden State Warriors avec le choix numéro 7. Il devient le deuxième congolais natif de la République Démocratique du Congo après Emmanuel Mudiay a être sélectionné en 7ème position dans l'histoire de la NBA Draft.

Jonathan Kuminga a été sélectionné cette nuit lors de la cérémonie annuelle de la NBA Draft 2021 au Barclays Center des Brooklyn Nets par les Golden State Warriors avec le choix numéro 7. Il devient le deuxième congolais natif de la République Démocratique du Congo après Emmanuel Mudiay a être sélectionné en 7ème position dans l'histoire de la NBA Draft.

SAN FRANCISCO (AP) – Jonathan Kuminga sait quel sera son travail principal lorsqu'il entrera sur le terrain avec Stephen Curry, Klay Thompson et Draymond Green lors du camp d'entraînement : apprendre tout ce qu'il peut de ces superstars aux multiples championnats. Il y a quelques jours, Kuminga avait paraphé un contrat avec Nike avant de revoir ses parents et ses frères pour la première fois depuis son départ de la République Démocratique du Congo en 2016. Il devient le deuxième congolais natif de la République Démocratique du Congo après Emmanuel Mudiay a être sélectionné en 7ème position dans l'histoire de la NBA Draft. Le meilleur classement est toujours détenu par le légendaire congolais Dikembe Mutombo, choix n°4 des Denver Nuggets en 1991.

Les Golden State Warriors ont sélectionné le jeune ailier avec le choix n°7 du repêchage de la NBA jeudi soir après avoir joué la saison dernière avec la G League Ignite à la suite d'un déménagement en 2016 de son domicile en République Démocratique du Congo.

"Tant que je grandis autour de Steph Curry, Klay, Draymond Green, j'ai l'impression que mon jeu va passer de bas en haut dans quelques mois", a déclaré Kuminga. "Ils vont toujours me pousser, ils vont toujours me mettre dans la bonne situation, et j'ai l'impression que peu importe où nous nous retrouvons, nous sommes prêts à concourir et à gagner un championnat."

Avec leur choix n°14, Golden State a sélectionné le meneur Moses Moody de l'Arkansas, où il a joué une saison pour l'ancien entraîneur des Warriors Eric Musselman. Moody a mené les Razorbacks avec une moyenne de 16,8 points – troisième dans la SEC et quatrième parmi les étudiants de première année de la NCAA.

Avec Ignite, une équipe de développement pour les meilleurs espoirs avant le repêchage, Jonathan Kuminga (18 ans, 2m03) a récolté en moyenne 15,8 points, 7,2 rebonds et 2,7 passes décisives en 13 matchs. Kuminga, 18 ans, a fréquenté le lycée de Hillside, dans le New Jersey.

Golden State s'attend à ce que ces recrues subissent beaucoup moins de pression que les jeunes joueurs la saison dernière qui ont été contraints à des rôles plus importants lorsque des joueurs clés comme Thompson ont été blessés.

Musselman sera impatient de voir comment Moody adapte son jeu au niveau supérieur, offrant quelques réflexions rapides sur son ancien joueur par SMS : « C'est un super garçon. Travailleur vraiment acharné. Travaille sur son jeu. Vient d'une bonne famille. Très mature. A une énorme quantité d'avantages. Élite pour pouvoir atteindre la ligne des lancers francs. Très bon tireur

Avec le choix n°7 de la NBA Draft 2021, les Golden State Warriors sélectionnent Jonathan Kuminga de la République Démocratique du Congo

Les Warriors sont impatients et prêts à accueillir à nouveau Thompson après avoir raté des saisons consécutives à la suite d'une opération pour réparer une déchirure des ligaments du genou gauche subie lors du sixième match de la finale NBA 2019, puis une opération pour une rupture de tendon d'Achille subie avant le camp d'entraînement en novembre dernier.

Avec Curry, Thompson et Green enfin de retour ensemble et en bonne santé, les Warriors s'attendent pleinement à poursuivre un autre championnat.

"Cette équipe peut vraiment le faire, et je suis juste heureux de faire partie d'un programme gagnant", a déclaré Moody.

Le directeur général Bob Myers a hâte que ce groupe de nouveaux arrivants passe par un processus de développement plus typique : ligue d'été, camp d'entraînement, pas pressé d'entrer sur le terrain tout de suite, peut-être une certaine expérience de la G League.

C'est un scénario bien différent de celui auquel a été confronté le choix n°2 James Wiseman la saison dernière, lorsqu'il a été contraint de jouer de suite en raison de la nécessité.

«Lorsque vous repêchez un joueur, idéalement, vous le placez dans la ligue estivale. Qui que nous sélectionnions, nous jouerons en Summer League. … Ce genre de choses compte », a déclaré Myers cette semaine. «Il est important d'apprendre notre système, puis ils vont au camp d'entraînement, et cela compte vraiment en tant que jeune joueur. Et puis vous commencez la saison et vous avez en fait une pré-saison. Peut-être que vous jouez à quatre jeux. Parfois, vous jouez simplement plus. Et puis vous voyez en quelque sorte ce que vous avez.

Le Wiseman, qui n'a joué que trois matchs universitaires pour Memphis avant que les Warriors ne le sélectionnent, a disputé 39 matchs avec 27 départs. Il avait en moyenne 11,5 points et 5,8 rebonds avant de subir une intervention chirurgicale en avril pour réparer une déchirure du ménisque au genou droit.

"La partie la plus difficile de l'année dernière est que rien de tout cela ne s'est produit", a déclaré Myers. "Je pense que James s'est entraîné une fois avant la saison régulière. Et puis nous aussi après son premier match, vous vous dites "Wow, il peut faire ceci, il peut faire cela", mais comment tout cela correspond-il à ce que nous essayons de faire ? C'est le défi de sauter ces étapes.

Avec le choix n°7 de la NBA Draft 2021, les Golden State Warriors sélectionnent Jonathan Kuminga de la République Démocratique du Congo
Avec le choix n°7 de la NBA Draft 2021, les Golden State Warriors sélectionnent Jonathan Kuminga de la République Démocratique du Congo
Retour à l'accueil