Tyronn Lue : une fiche inégalée face à l'élimination

LOS ANGELES – Depuis le début des séries éliminatoires, les Clippers ont été imperturbables aux moments critiques.

Ils ont effacé des retards de 0-2 contre Dallas et l'Utah, atteignant la finale de conférence Ouest pour la première fois de leur histoire. Ils ont eu le même déficit contre Phoenix, mais les voilà à une victoire de forcer la tenue d'un match décisif. 

Une grande partie de leur résilience peut être attribuée à Tyronn Lue : sa fiche de 10-2 lors de matchs où les siens peuvent être éliminés est la meilleure du genre dans la NBA.

Lue se décrit comme très serein dans une atmosphère de séries. Il se nourrit du jeu d'échecs qui se déroule d'un match à l'autre.

« Parfois, c'est difficile parce que les ajustements font que certains gars ne vont pas jouer, certains gars joueront davantage, et il faut l'accepter, a dit Lue.

« Ça me tient à coeur que les gars me fassent confiance, qu'ils voient que tout ce que je fais est dans le meilleur intérêt de l'équipe. »

Lue avise ses troupiers s'ils seront partants ou réservistes, via des textos ou des appels.

« C'est spécial, la relation que j'ai avec 'T', a dit Paul George. Et T-Lue a le même genre de lien avec tout le monde dans l'équipe. Ça en dit long sur lui. »

Lue est resté calme tout au long de la frénésie des séries.

« Il garde toujours son sang-froid, a dit Marcus Morris. C'est comme avoir un ami proche comme entraîneur. Il vous permet de prendre la parole et ça, ça vaut de l'or dans cette ligue. »

La saison des Clippers sera à nouveau en jeu ce mercredi soir au Staples Center, contre des Suns qui mènent la série 3-2.

Kawhi Leonard va rater un huitième match de suite, à la suite d'une élongation au genou droit. L'an dernier, les Clippers ont bousillé une avance de 3-1 au deuxième tour, face à Denver. Doc Rivers a été remercié et Lue, qui était adjoint, est devenu l'entraîneur-chef.

C'est Rivers qui a d'abord encouragé Lue à aspirer à diriger une équipe. Rivers est l'un des mentors de haut niveau que Lue a eu au fil des ans; il y aussi eu Phil Jackson, Scott Skiles et Stan Van Gundy, notamment.

Après avoir pris sa retraite comme joueur en 2009 (il a remporté deux titres avec les Lakers), Lue a commencé à épauler Rivers avec Boston.

Lue a passé une saison avec les Clippers, avant de devenir adjoint avec Cleveland. Il a pris les commandes après le licenciement de David Blatt, et il était en poste lors du triomphe de LeBron James et des Cavaliers en 2016. Les Cavaliers ont de nouveau atteint la finale les deux années suivantes, perdant les deux fois contre Golden State. Lue a été remercié quand les Cavaliers ont perdu leurs six premiers matches de la saison 2018-19.

Au fil du temps, Lue a appris à s'adresser aux superstars, ce qui le sert bien avec Leonard et George.

« S'ils en font trop, je le leur ferai savoir, a dit Lue, à propos de son club. Mais je veux que les gars ne ressentent aucune pression, qu'ils jouent d'une façon fidèle à eux-mêmes.

« Ça fait du bien d'entendre des bons mots (à son propre sujet). Mais ce qui nous a amenés jusqu'ici, c'est le talent des joueurs. »
 

Retour à l'accueil