TQO 2021 : La Slovénie en démonstration face à l'Angola

KAUNAS (Lituanie) - La Slovénie a d'entrée de jeu marqué les esprits au Tournoi de Qualification Olympique FIBA de Kaunas en ne laissant aucune chance à l'Angola. Le score (118-68) est éloquent.

Les champions d'Europe en titre ont livré une véritable démonstration des deux côtés du terrain. Huit joueurs ont scoré 10 points ou plus. Ce résultat élimine définitivement l'Angola. La Pologne et la Slovénie sont donc qualifiées pour les demi-finales et elles se disputeront jeudi la première place du groupe.

Le tournant : La Slovénie a réussi un départ canon, avec notamment deux tirs primés de Vlatko Cancar pour inscrire les 13 premiers points de la partie. L'avantage a rapidement dépassé la barre des 20 unités et il n'a fait que grandir au fil du match, les Slovènes regagnant les vestiaires à la mi-temps avec 64 points au compteur. Ils ont ensuite franchi le cap des 100 points dans l'ultime période pour s'adjuger un succès large et indiscutable. 

Les hommes du match : Luka Doncic s'est amusé à cumuler 13 points, 9 assists, 6 rebonds et 5 ballons récupérés en seulement 17 minutes de jeu pour son retour à la compétition internationale. Zoran Dragic a terminé meilleur marqueur de la Slovénie avec 16 points, tandis que Mike Tobey a été d'une grande utlilité en défense - limitant le rayon d'action de Yanick Moreira au début - et il a marqué 12 points pour son premier match officiel avec la sélection slovène.

Le chiffre : 1-sur-8. L'Angola a eu toutes les peines à inscrire des paniers dans le quart-temps initial, ne réussissant qu'un maigre 1-of-8 aux tirs. Le mal était fait, la Slovénie ayant profité de cette maladresse pour prendre les devants. 10 joueurs différents ont contribué au 18-sur-39 à trois points de l'équipe slovène.

À retenir : La Slovénie a tout de suite affiché son ambition en réalisant la plus belle performance de ce tournoi jusqu'à présent. Toutefois, un vrai test l'attend demain lorsque la Pologne la mettra au défi. L'issue de cette rencontre sera déterminante pour le classement du groupe. Même si l'élimination de l'Angola est précoce, ses jeunes joueurs retireront à n'en pas douter beaucoup de précieux enseignements en vue du prochain FIBA AfroBasket 2021, en août.

Retour à l'accueil