Les Nets ont dû faire sans James Harden, de nouveau blessé à une cuisse, mais à défaut de "Big3", ils ont pu compter sur Kevin Durant et Kyrie Irving pour battre une première fois Milwaukee (115-107), en demi-finale de conférence Est des play-offs NBA. Côté Bucks, Giannis Antetokounmpo a fait le boulot (34 points, 11 rebonds, 4 passes), en vain.

Les Nets ont dû faire sans James Harden, de nouveau blessé à une cuisse, mais à défaut de "Big3", ils ont pu compter sur Kevin Durant et Kyrie Irving pour battre une première fois Milwaukee (115-107), en demi-finale de conférence Est des play-offs NBA. Côté Bucks, Giannis Antetokounmpo a fait le boulot (34 points, 11 rebonds, 4 passes), en vain.

Les Brooklyn Nets ont débuté leur série face aux Milwaukee Bucks par une victoire (115-107), samedi en demi-finale de la Conférence Est. Mais James Harden s'est blessé à une cuisse. Les Brooklyn Nets ont bien démarré la demi-finale de conférence qui les oppose aux Milwaukee Bucks. La franchise new-yorkaise a remporté le match 1 (115-107) samedi à domicile. Kevin Durant (29 points) et Kyrie Irving (25 pts) ont été les plus en vue pour les Nets. Du côté des Bucks, Giannis Antetokounmpo a marqué 34 points. La victoire de Brooklyn a été ternie par la blessure de James Harden à la cuisse droite, en tout début de match.

Sans James Harden (sorti tôt sur blessure), Kevin Durant et Kyrie Irving s'occupent des Bucks dans le match 1

Annoncé comme une finale avant la lettre, depuis l'élimination des Lakers champions en titre, le premier acte de ce choc n'a pas vraiment tenu toutes ses promesses en terme de suspense, car Brooklyn s'est comporté en patron au Barclays Center, face à des Bucks trop tendres. La soirée avait pourtant mal commencé, quand au bout de seulement 43 secondes, Harden a dû quitter ses coéquipiers, en se tenant l'arrière de la cuisse droite. Celle-là même qui a souffert d'une déchirure à l'ischio-jambier, l'ayant éloigné des terrains durant cinq semaines au printemps.

"On ne veut jamais que cela arrive à quelqu'un comme James, qui est un joueur si important, si incroyable", a déploré son entraîneur Steve Nash. "J'ai le coeur brisé pour lui. Je ne sais pas ce qui va se passer, s'il va jouer le prochain match, s'il est forfait... Je n'en ai aucune idée". La gravité de cette rechute, puisque les Nets ont confirmé qu'il souffrait bien de l'ischio, reste donc à déterminer, mais elle tombe mal, même si sur ce match N.1 son absence ne s'est pas fait ressentir.

Contrairement à d'autres équipes visant comme lui le titre, Brooklyn a deux autres stars redoutables à disposition, là où LeBron James, par exemple, fut trop esseulé pour préserver ses Lakers d'une fâcheuse sortie prématurée face à Phoenix, à partir du moment où Anthony Davis lui a fait défaut. Dire que Kevin Durant (29 pts, 10 rbds, 2 contres) et Kyrie Irving (25 pts, 8 passes) ont pris les choses en mains - parfois magiques, avec les sarabandes d'équilibriste du premier -, est un euphémisme. D'autant qu'en face, la défense tant réputée des Bucks n'a pas vraiment été dissuasive et a pris l'eau en fin de troisième quart-temps (-16).

A leur côté, ils ont pu compter sur toute l'énergie retrouvée du vétéran Blake Griffin, qui, comme Harden, n'a jamais encore remporté de bague de champion et ne veut pas manquer l'occasion. L'a-t-on déjà vu se jeter autant sur des ballons au sol, lui qui n'aime rien tant que s'envoler au dunk ? Pas sûr et cela s'est traduit par un gros abattage (18 pts, 14 rbds).

"On s'est dit qu'il fallait intensifier nos efforts, quand James a dû nous quitter. On a malheureusement dû jouer souvent comme ça en fonction des blessés et toute l'équipe a fait du bon boulot. On a des gars qui savent s'y mettre, et puis on avait Kevin et Kyrie qui font ce qu'ils ont à faire", a commenté l'ailier. Griffin (4/9) et le spécialiste du genre Joe Harris (5/9) ont aussi été adroits derrière l'arc, bien plus à eux deux que l'équipe d'en face, capable du meilleur comme du pire à cet exercice, la seconde option prévalant sur cette rencontre avec un vilain 6/30.

Des Bucks, il n'y a au fond à sauver que la performance de Giannis Antetokounmpo (34 pts, 11 rbds) et à un degré moindre celle du pivot Brook Lopez (19 pts à 8/11, 5 rbds). Preuve supplémentaire que l'adresse extérieure à été terriblement en berne, à l'image de celle de Khris Middleton (6/23, 13 pts, 13 rbds). Il va falloir aux Bucks une réaction collective et muscler leur jeu dès lundi, car Brooklyn a non seulement encore deux stars valides mais aussi des soldats qui oeuvrent beaucoup pour lui garantir une puissance de feu.

Sans James Harden (sorti tôt sur blessure), Kevin Durant et Kyrie Irving s'occupent des Bucks dans le match 1

Rapidement privés de James Harden, touché aux ischio-jambiers, les Nets sont tout de même parvenus à dicter leur loi lors du Game 1 face aux Bucks (115-107). Kevin Durant (29 points, 10 rebonds) et Kyrie Irving (25 points, 8 passes) ont assumé leurs responsabilités.

Après une première série aux allures de mise en jambes face aux Celtics, les Nets ont montré leurs muscles dans ce Game 1, pour venir à bout des Bucks à domicile (115-107).

Malgré la sortie rapide de James Harden sur blessure, les hommes de Steve Nash ont progressivement pris le contrôle de la partie, avec le tandem Joe Harris (19 points) – Blake Griffin (18 points, 14 rebonds), parfait pour épauler Kyrie Irving (25 points, 5 rebonds, 8 passes) et Kevin Durant (29 points, 10 rebonds). Un monstre à quatre têtes redoutable, qui s’est offert le scalp de Giannis Antetokounmpo (34 points, 11 rebonds) et ses troupes.

James Harden sort au bout de 43 secondes !
Coup de théâtre dès la première minute de la rencontre : James Harden, touché à la cuisse droite sur sa première pénétration, est contraint de regagner les vestiaires ! Il ne reviendra plus de la soirée. Milwaukee prend alors le meilleur départ, avec P.J. Tucker et Jrue Holiday qui font mouche à 3-points, tandis que la paire Giannis Antetokounmpo – Brook Lopez impose sa puissance dans la raquette (14-11). Khris Middleton se distingue ensuite, avec un « layup » main gauche puis une passe décisive pour Giannis Antetokounmpo, pour mettre les Bucks à +9 (20-11).

Sans James Harden (sorti tôt sur blessure), Kevin Durant et Kyrie Irving s'occupent des Bucks dans le match 1

Même si la réalisation est un peu plus laborieuse, Brooklyn parvient à recoller sans plus tarder, avec notamment deux réussites à 3-points de Blake Griffin. Le réveil de la paire Kevin Durant – Kyrie Irving vient alors rééquilibrer les débats, « KD » montant progressivement en régime sur la fin du premier quart-temps, pour égaliser (30-30).

Giannis Antetokounmpo enchaîne les percussions près du cercle, pour maintenir les Bucks en tête, mais Joe Harris de loin et Nic Claxton au dunk secondent à merveille la paire Irving-Durant. Un « catch-and-shoot » à 3-points du meneur des Nets fait alors passer Brooklyn en tête (44-42). Mike James apporte quant à lui sa touche derrière l’arc, et les joueurs new-yorkais reprennent le contrôle du tempo.

Milwaukee fait de la résistance
Blake Griffin s’illustre une nouvelle fois en finissant dans la peinture puis en trouvant Bruce Brown sous le cercle, malgré une prise à deux. Brooklyn passe alors à +11 dans la foulée, sur un panier en contre-attaque de Kyrie Irving (59-48).

Khris Middleton et Giannis Antetokounmpo, d’un 3-points en tête de raquette, maintiennent en vie les Bucks, tant bien que mal, et ils sont peu à peu récompensés de leurs efforts. Les hommes de Mike Budenholzer reviennent ainsi à -2, à la suite d’un « 2+1 » inespéré de Brook Lopez, à 0.1 seconde du buzzer de la mi-temps (63-61).

C’est encore Blake Griffin qui se montre à son avantage au retour des vestiaires, avec un panier derrière l’arc et un dunk main gauche. Giannis Antetokoounmpo se démène, mais ni Kevin Durant ni Kyrie Irving ne baissent leurs gardes. Après un 3-points de Joe Harris, Kyrie Irving régale une fois de plus devant Khris Middleton, pour finir près du cercle et redonner 10 points d’avance aux Nets (83-73).

Sans James Harden (sorti tôt sur blessure), Kevin Durant et Kyrie Irving s'occupent des Bucks dans le match 1

Kevin Durant se paie Giannis Antetokounmpo
Kevin Durant et Nic Claxton sortent la boîte à gifles, mais Milwaukee s’accroche, à l’image de Jrue Holiday, qui s’arrache pour convertir un « 2+1 ». Giannis Antetokounmpo manque l’occasion de ramener son équipe à -4 en ratant deux lancers, et se fait punir par un 3-points dans le corner de Kyrie Irving, puis sur un gros dunk en transition signé Landry Shamet (91-80).

Le « Greek Freak » enchaîne les bévues et se fait par conséquent crucifier en défense, sur un missile derrière l’arc de Kevin Durant. Ce qui ne présage rien de bon pour les Bucks, à un quart-temps de la fin (98-82).

Blake Griffin est encore là pour sanctionner la défense trop laxiste de ses adversaires à 3-points, et Kevin Durant achève rapidement les Bucks d’un dunk à deux mains en transition, à six minutes de la fin (107-93). Joe Harris porte ensuite le coup de grâce avec deux réussites primées, guidant finalement Brooklyn vers la victoire (115-107).

Rendez-vous désormais lundi soir pour le deuxième acte de cette demi-finale de conférence. Avec ou sans James Harden ? Telle est la question qui se pose sur toutes les lèvres…

Retour à l'accueil