Luka Doncic et les Mavs écoeurent les Clippers dans un match 5 décisif

Los Angeles Clippers - Dallas Mavericks : 100-105
Dallas mène 3-2

Il y a des joueurs des Clippers qui vont mal dormir. Et si la franchise californienne venait à être éliminée dès le premier tour, il y en a d’autres qui risquent de faire des cauchemars pendant un bon moment. Ce Game 5, disputé mercredi soir, était décisif après les deux victoires consécutives de Los Angeles pour égaliser à deux partout dans la série. Et les Mavericks s’en sont donc sorti vainqueurs in-extremis (105-100) grâce à un Luka Doncic des grands soirs, auteur de 42 points et 14 passes décisives. Mais malgré cette performance dantesque, les Texans auraient pu s’incliner. Même après avoir compté 10 points d’avance à un peu moins de deux minutes de la fin, Dallas aurait pu subir le retour de son adversaire. Tim Hardaway Jr et Kristaps Porzingis avait fait le plus dur en enchaînant deux paniers primés de suite pour prendre le large dans les derniers instants (101-91). Mais Reggie Jackson et Marcus Morris leur ont répondu de loin avant que Kawhi Leonard ajoute un layup avec la faute pour recoller à 101-100.

Le pire, c’est que les Clippers ont eu la balle de match. Ils ont défendu avec acharnement tout au long du quatrième quart temps (16 points seulement pour les Mavericks sur la dernière période). Avec une dernière interception décisive pour filer en contre attaque avec 14 secondes au compteur. Il suffisait d’un panier pour passer devant. Terrance Mann s’est présenté jusqu’au cercle. Mais alors qu’il semblait ouvert, il a préféré faire la passe à Nicolas Batum. Le Français a pris un tir difficile mais dans la raquette, avec Doncic sur lui. Il l’a raté. Les Mavericks ont pris le rebond et ils ont fini le match sur la ligne des lancers. Les voilà désormais qui mènent 3-2. Ils ne sont plus qu’à une victoire de se qualifier pour le second tour.

Luka Doncic et les Mavs écoeurent les Clippers dans un match 5 décisif

Jouant de nouveau la carte du « tall ball » avec Boban Marjanovic et Kristaps Porzingis dans le cinq, les Mavs prennent le meilleur départ au Staples Center, sur un 7-0 après un 3-points de Luka Doncic.

Marcus Morris lui répond dans le coin mais c’est surtout Paul George qui permet aux locaux de rester dans la roue des Texans. À vrai dire, George, puis Reggie Jackson, viennent même redonner l’avantage aux Clippers mais Doncic veille au grain et enchaîne un tir en fadeaway en ligne de fond, puis un 3-points au large pour relancer les siens.

Dans ce Game 5 « charnière », la tension se fait sentir entre Maxi Kleber et Marcus Morris, qui se chauffent après un rebond. Mais Luka Doncic refroidit tout ça avec deux 3-points plus improbables l’un que l’autre. Le « Wonderboy » est dans un bon soir, scorant 19 des 35 points de son équipe en premier quart (35-28). En face, Paul George fait de la résistance avec son 3/4 derrière l’arc mais Kawhi Leonard est en travers…

Luka Doncic en récital
Nicolas Batum s’illustre en claquant un dunk sur la bobine de Marjanovic mais Dwight Powell lui rend la monnaie de sa pièce avec une grosse claquette dunk. Leonard commence à trouver son rythme et Ivica Zubac vient claquer un nouveau dunk sur Marjanovic, mais Doncic poursuit son récital. Un véritable clinic offensif qui lui permet d’atteindre la mi-temps à 27 points et 8 passes. Les deux équipes sont dans un mouchoir de poche mais Dallas garde un petit avantage (56-54).

Les Mavs repartent avec leur cinq de très grande taille, avec Marjanovic et Porzingis dans la peinture. Ça marche un temps avec Boban qui est assailli par quatre Clippers et se fait justice lui-même aux lancers. Mais c’est bien LA qui reprend mieux, avec George qui attaque Marjanovic et surtout Reggie Jackson qui fait mouche à deux reprises derrière l’arc. Il est imité par Morris, et Jackson en rajoute encore deux couches pour marquer 12 de ses 17 points en 3e quart, alors que Dallas s’accroche.

Les Clippers perdent deux ballons de suite et Dallas en profite sur le jeu rapide. De même, après un 3-points de Porzingis, c’est Powell qui surgit pour le rebond offensif qui permet à Hardaway de frapper derrière l’arc, après son raté initial. Doncic arrive à 40 points et les Mavs bouclent tout simplement la période sur un clinquant 25-5. Les Clippers sont dans les cordes (89-75).

Les Clippers perdent trop de ballons
Paul George revient au jeu et son influence positive permet à Los Angeles de réduire l’écart. Il bloque Hardaway et Terance Mann en fait de même sur Doncic. Les Clippers montent d’un cran leur intensité défensive mais il y a encore -8 à 7 minutes de la fin. Batum parvient à limiter Doncic et LA poursuit son bon passage avec un 14-2 qui leur permet un bon rapproché. George réussit un tir très difficile contre la planche et il n’y a plus que -4 à 4 minutes.

Mais les balles perdues font très mal aux Californiens. Coup sur coup, George et Leonard se font subtiliser le ballon par les mains actives des Mavs, dont Finney-Smith. S’ils défendent bien, les Clippers ne reviennent pas au score non plus. Au contraire, Hardaway et Porzingis rentrent des 3-points qui remettent Dallas à +10.

Mais Jackson et Morris relancent LA à 3-points et Kawhi Leonard conclut l’action à 3-points. Après une interception de Mann, les Clippers peuvent repasser devant mais Batum rate un layup contesté. À 8 secondes du gong, Leonard hérite du ballon et envoie un airball à 3-points. C’est clairement un mauvais choix et Rajon Rondo lui fait les gros yeux. Derrière, Josh Richardson s’exécute aux lancers et Dallas s’impose à nouveau à l’extérieur (105-100) avec la possibilité de se qualifier à domicile vendredi soir.

Retour à l'accueil