Les Suns sont à une victoire des finales de Conférence (3-0)

Les Phoenix Suns ont signé une nouvelle victoire face aux Denver Nuggets (116-102), vendredi en demi-finale de la conférence Ouest. Encore un succès et ils seront qualifiés pour le tour suivant. Les Phoenix Suns ne sont plus qu'à une victoire de la qualification pour la finale de la conférence Ouest. Vendredi, ils se sont imposés chez les Denver Nuggets (116-102), lors du match 3 de leur demi-finale de conférence. Devin Booker (28 points, 6 rebonds et 4 passes) et Chris Paul (27 points, 6 rebonds, 8 passes et 3 interceptions) ont été les principaux artisans de la nouvelle victoire des Suns.

Les Suns sont à une victoire des finales de Conférence (3-0)

Pour le neuvième match de playoffs de sa carrière, Devin Booker (28 points, 6 rebonds, 4 passes) se comporte comme un vétéran. Après avoir vu Nikola Jokic recevoir son trophée de MVP, c’est l’arrière des Suns qui donne le ton en délivrant deux caviars pour Deandre Ayton (10 points, 15 rebonds) avant de se transformer en scoreur pour aider Phoenix à infliger un 15-2 aux Nuggets dans une Ball Arena qui sonne creux (21-8).

Deux tirs primés de Michael Porter Jr, plus mobile que lors du dernier match, et sept points de Jokic dont un euro-step avec finition main gauche avec la faute réveillent Denver mais leur défense souffre toujours autant. Phoenix termine le premier quart-temps avec 37 points et 10 passes décisives, à 71% aux tirs (37-27).

Le MVP hausse le ton
L’agressivité de Monte Morris, qui ressemble plus au joueur qui a terrassé les Blazers que le fantôme des deux premiers matchs, et celle de Will Barton permettent aux Nuggets de revenir à -4 mais les Suns restent sereins. Un rebond offensif d’Ayton se transforme en 3-points de Torrey Craig, Booker se joue facilement de MPJ en isolation, Chris Paul (27 points, 8 passes, 6 rebonds) fait mouche à mi-distance et Phoenix refait le break (49-36).

La concentration des Suns s’évaporent cependant et Denver s’engouffre dans la brèche. Une claquette de Jokic, qui se tord la cheville sans gravité, lance un sursaut de son équipe. Facundo Campazzo enchaine deux tirs primés et provoque un passage en force, Will Barton attaque le cercle, et le Joker convertit quatre lancers-francs de suite pour terminer un 14-6 qui ramène Denver à -4 (59-55). À la pause, Jokic compte déjà 15 points, 12 rebonds dont cinq offensifs, et 6 passes décisives.

Chris Paul et Devin Booker ont réponse à tout
Comme en début de match, les Suns reprennent tout de suite le contrôle des opérations. Avec Chris Paul à la baguette, chacun de ses coéquipiers se transforment en menace. Mikal Bridges (11 points), Devin Booker, et DeAndre Ayton punissent la défense adverse et un 11-3 fait passer l’écart au dessus des dix points (70-58).

Le trio Jokic – Morris – Barton enchaine alors les paniers pour ramener Denver à 7 ou 8 points mais Chris Paul et Devin Booker répondent systématiquement en punissant le « drop » de la défense des Nuggets sur pick & roll à coup de tirs à mi-distance. Les « Cam », Payne et Johnson, prennent alors le relais et viennent marquer deux 3-points de suite pour enfoncer un peu plus le clou (90-76).

Nikola Jokic dans l’Histoire
Les Suns ont besoin des deux premières minutes du dernier quart-temps pour porter l’estocade. Quatre points de Dario Saric lance un 6-0 qui repousse Denver à -20 et force Mike Malone à prendre un temps mort (96-76). Jokic tente un baroud d’honneur mais Chris Paul tue les Nuggets à coups de tirs à mi-distance sur pick & roll. La salle se vide très rapidement, en milieu de quart-temps, et les Suns valident donc logiquement leur troisième victoire (116-102). Dimanche, Denver jouera pour sa survie et pour éviter un sweep.

Malgré sa maladresse, Nikola Jokic (32 points, 20 rebonds, 10 passes) a rejoint Wilt Chamberlain et Kareem Abdul-Jabbar avec un triple-double en playoffs avec au moins 30 points, 20 rebonds, et 10 passes. Et si il a pu compter sur le sursaut de Monte Morris (21 points) et de Will Barton (14 points), le collectif des Suns continue d’être beaucoup trop rodé pour la défense du Colorado. Pour la troisième fois en trois matches, les cinq titulaires des Suns ont fini à 10 points et plus.

Retour à l'accueil