En mode MVP, Chris Paul propulse les Suns en finale de conférence Ouest en sweepant Denver (4-0)

Vainqueurs dimanche soir (125-118) des Denver Nuggets pour la quatrième fois en quatre matches, les Phoenix Suns ont décroché leur ticket pour les finales à l’Ouest. Chris Paul a encore une fois été impérial avec 37 points et 7 passes décisives au compteur.

Denver Nuggets - Phoenix Suns : 118-125
Phoenix gagne la série 4-0

Onze ans après Steve Nash et ses partenaires, les Suns vont à nouveau disputer les finales de Conférence à l’Ouest. Et comme à l’époque, ils sont guidés par un meneur fantastique : Chris Paul. Le vétéran, au sommet de son art, a inscrit 37 points et 7 passes décisives pour en finir avec les Nuggets dimanche soir. Une victoire 125 à 118, la quatrième en autant de duels avec la franchise du Colorado. Une rencontre marquée par l’éjection (trop ?) sévère de Nikola Jokic. Le MVP, qui a compilé 22 points et 11 rebonds en 28 minutes, a écopé d’une faute flagrante de niveau deux pour un geste de frustration envers Cameron Payne. Le meneur remplaçant de Phoenix avait la balle entre les mains et la star de Denver a voulu frapper dedans d’un coup sec, sauf qu’il a touché le visage de son adversaire au passage. Mais il n’avait visiblement pas l’intention de lui faire mal et même les membres des Suns ont avoué que cette décision des arbitres était sans doute exagérée.

Les Suns menaient déjà 83 à 76 quand Jokic – qui devient le premier MVP à encaisser un 4-0 depuis Magic Johnson en 1989 – a rejoint le vestiaire prématurément. Ils ont continué à gérer l’écart ensuite. Avec toujours un homme pour marquer un panier ou offrir une passe décisive à chaque fois que les Nuggets tentaient de recoller au score. Le plus souvent Chris Paul, le MVP de cette série. Devin Booker l’a bien épaulé en plantant 34 points. Les Suns vont désormais pouvoir se reposer en attendant leur prochain adversaire : Utah ou Los Angeles.

En mode MVP, Chris Paul propulse les Suns en finale de conférence Ouest en sweepant Denver (4-0)

Avec Monte Morris et Will Barton titulaires à la place de Facundo Campazzo et Austin Rivers, les Nuggets démarrent le match… de la même façon. Un 7-0 de Phoenix orchestré par Devin Booker et Chris Paul jette un froid dans la Ball Arena.

Nikola Jokic et Monte Morris, qui confirme son regain d’adresse, gardent Denver en embuscade mais Devin Booker, auteur de dix points dans ce premier quart-temps, portent l’écart à dix longueurs (28-18). Il faut une passe décisive de Jokic pour Morris, puis un panier d’Austin Rivers au buzzer pour limiter la casse pour les locaux (28-22).

Nikola Jokic expulsé !
Cam Johnson confirme la domination de Phoenix en marquant son deuxième tir de loin (36-27). Les deux défenses prennent alors le dessus mais malheureusement pour Denver, l’écart reste inchangé (41-32). Dans le sillage de Nikola Jokic, Denver revient à -2 mais comme lors du Game 3, Devin Booker et Chris Paul répondent pour repousser les assauts de leur adversaire (46-43).

Le MVP, bien épaulé par Michael Porter Jr, ne relâche pas la pression mais Phoenix reste solide. Chris Paul s’en remet alors à son arme fatale, le tir à mi-distance, pour garder son équipe à +8 à la pause (63-55).

Avec leur survie en jeu, les Nuggets reviennent sur le terrain avec le couteau entre les dents. Cinq points de Will Barton, suivi d’un 3-points de Michael Porter Jr. les ramènent à deux longueurs (65-63). Chris Paul inverse alors la tendance. Comme depuis le début de la série, le meneur manipule la défense de Denver pour permettre à Phoenix de repartir de l’avant. Les Nuggets ont beau répondre par un 7-0, Chris Paul et Devin Booker prennent les choses en main pour donner de l’air à leur équipe (83-75).

Avec moins de quatre minutes à jouer dans la période, le match prend un tournant pour le pire pour Denver. Frustré, Nikola Jokic écope d’une faute flagrante, sévère, synonyme d’expulsion ! Alors que les esprits s’échauffent, Phoenix en profite pour enfoncer le clou. Payne, Bridges et Booker font mouche et Phoenix prend quinze points d’avance (93-78). Il faut un 3-points de Facundo Campazzo pour stopper l’hémorragie (96-83).

Chris Paul et Devin Booker terminent le boulot
L’Argentin, Will Barton et Michael Porter Jr. allument la mèche et Denver jette ses dernières forces dans la bataille malgré l’absence de son leader (101-96).

Les Suns encaissent mais gardent le contrôle de la rencontre. Devin Booker et Chris Paul décalent Mikal Bridges et Deandre Ayton par deux fois, avant de scorer eux mêmes pour reprendre huit points d’avance (109-101).

Will Barton et Michael Porter Jr. gardent les espoirs de leur fans en vie mais Chris Paul ne veut pas de cinquième match. Il va chercher un 2+1, un lay-up, et deux lancers francs, avant que Devin Booker ne lui emboîte le pas pour tuer la rencontre (125-118) et envoyer les Suns en finale de conférence. Pour la première fois depuis 1989, et Magic Johnson balayé en Finals par les Pistons, le MVP quitte les playoffs sur un « sweep ».

Retour à l'accueil