Devin Booker et les Suns de Phoenix prennent les commandes d'entrée

La première manche des finales de conférence Ouest a basculé à l'avantage des Phoenix Suns. Portée par Davin Booker (40 points), la franchise de l'Arizona s'est en effet imposée (120-114) face aux Los Angeles Clippers de Paul George (34 points). Le match 2 opposant les deux formations aura lieu mardi soir.

Devin Booker aura mis le temps avant de découvrir les playoffs. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que l'arrière des Suns n'a pas été dépaysé par ce nouvel environnement. Dimanche, en ouverture de la finale de conférence à l'Ouest, il a livré une partition XXL face aux Los Angeles Clippers. Booker a signé un triple double à 40 points (15/29 au tir), 11 passes et 13 rebonds. Le pemier de sa carrière, s'il vous plait.

UN 10-0 FATAL AUX CLIPPERS
En l'absence de Chris Paul, mis à l'isolement en raison de la situation sanitaire, l'arrière All Star a tout fait à des Clippers qui se sont accrochés jusqu'au bout mais ont fini par céder (114-120). DeAndre Ayton l'a bien épaulé (20 points, 9 rebonds) au cœur d'un match qui a mis du temps à choisir son vainqueur. A 11'14'' de la fin, les deux équipes étaient encore sur la même ligne (95-95), mais un 10-0 de la franchise arizonienne a installé Booker et ses copains dans le siège conducteur, pour de bon.

Les Suns balayent les Nuggets et se qualifient pour les finales à l’Ouest !Les Suns balayent les Nuggets et se qualifient pour les finales à l’Ouest !
NBA

A LA, Paul George a tenu son rang (34 points) mais, si Reggie Jackson a scoré 24 points, il a manqué un troisième larron en l'absence de Kawhi Leonard, blessé. Cette fois, Terence Mann n'a pu jouer les héros. Après son gigantesque match 7 face à Utah, il est retombé sur terre (9 unités). Nicolas Batum s'est montré actif (10 rebonds et 3 passes) mais n'a guère pesé à la marque (5 points). Match 2 mardi soir.

Devin Booker et les Suns de Phoenix prennent les commandes d'entrée

Extraordinaire performance de Devin Booker, qui a parfaitement compensé le forfait de CP3 sur ce Game 1, avec l’aide de Deandre Ayton (20 points, 9 rebonds) et du trio Johnson-Bridges-Crowder. L’arrière a été à la hauteur du rendez-vous en réalisant son premier triple-double en carrière (40 points, 13 rebonds, 11 passes décisives).

Il fallait au moins ça pour stopper les Clippers d’un Paul George encore en pleine forme (34 points), bien secondé pour sa part par Reggie Jackson (24 points), en l’absence de Kawhi Leonard.

Les Clippers dans le coup
Paul George se met en évidence d’entrée en inscrivant les deux premiers paniers de son équipe avant de monter en puissance avec deux step-back qui trouvent la ficelle pour permettre aux siens de faire la course en tête (16-19). En face, c’est Jae Crowder qui agit en lieutenant de Devin Booker pour maintenir les Suns dans le coup à l’issue du premier quart-temps, conclu par un 3-points de Cam Johnson (21-21).

LA insiste sur DeMarcus Cousins avec succès ensuite, mais Phoenix répond avec les missiles de Torrey Craig et Cam Johnson, auteur de deux lay-ups dans la foulée pour placer les Suns en tête (35-30). Problème : « Boogie » est dans le « groove » et se permet même un 3-points en tête de raquette pour refaire passer les Clippers devant (35-37).

Luke Kennard score à son tour de loin mais Phoenix répond par un 10-0 avec l’aide d’un Deandre Ayton omniprésent, à la passe d’abord pour Mixkal Bridges puis à la finition à trois reprises (45-40). Après avoir brillé à la passe, Cameron Payne se distingue par deux lay-ups pour répondre au nouveau coup de chaud de PG. Phoenix pointe alors à +3 à la pause après un dernier panier à mi-distance (57-54).

Le coup de chaud de Devin Booker
Les Suns reviennent avec la même détermination. La paire Crowder-Bridges fait mouche depuis le corner puis vient au tour de Devin Booker d’enchaîner un 3-points et un caviar pour le dunk de Deandre Ayton pour répondre au bon passage d’Ivica Zubac (74-68).

Les Clippers doivent alors s’en remettre à Paul George pour revenir dans le coup, ce dernier alignant 8 points de suite dont deux missiles à 3-points pour égaliser à 76-76 avant de trouver Reggie Jackson, ouvert derrière l’arc (78-79). Sur leur lancée, les Californiens bouclent un 16-2 conclu par un nouveau 3-points assassin de Reggie Jackson (78-84).

En patron, Devin Booker répond à son tour avec deux paniers dont un missile de loin en transition (83-84). Auteur de 18 points sur la période, l’arrière tient son équipe à bout de bras sur la fin du troisième quart-temps, enchaînant trois merveilles à mi-distance, « à la CP3 ». Mais Paul George est également en feu et plante son 7e panier à 3 points de la soirée pour égaliser à 90-90 à 12 minutes de la fin !

Mikal Bridges en facteur X
De loin, le tandem Payne-Booker contribue au 10-0 collé d’entrée par locaux, avec un dunk rageur de Cam Johnson pour porter la marque à 105-95. Le plus dur commence pour les Suns alors que Rajon Rondo et Nicolas Batum alignent les 3-points pour revenir à 109-104. Après Deandre Ayton, c’est Mikal Bridges qui finit au cercle avant de réaliser une interception décisive et de claquer un alley-oop sur la contre-attaque (113-104).

En pleine confiance, Mikal Bridges achève le premier succès des Suns dans cette série d’une dernière flèche depuis le corner. Malgré deux ultime 3-points de Rajon Rondo et Terance Mann, Devin Booker terminer le travail avec un dunk tout cuit et deux lancers, portant son total à 40 pions pour un succès 120-114.

Retour à l'accueil