Deandre Ayton propulse les Suns de Phoenix à une victoire des Finales NBA (3-1)

Les Phoenix Suns ont battu de peu les Los Angeles Clippers (84-80) samedi soir, leur troisième victoire en quatre matches sur la série. Ils ne sont désormais plus qu’à un succès de se qualifier pour les troisièmes finales NBA de leur Histoire. Le pivot d'origine nigériane Deandre Ayton a été le catalyseur des Suns de Phoenix, terminant la rencontre avec 19 points, 22 rebonds dont 9 offensifs, 3 passes décisives et 4 contres.

Los Angeles Clippers - Phoenix Suns : 80-84
Phoenix mène 3-1

Personne n’avait l’air de vouloir marquer des paniers samedi soir. Le Match 4 entre les Suns et les Clippers a été marqué par l’adresse catastrophique des deux équipes. La seule différence, c’est que Chris Paul a mis ses lancers-francs dans les moments les plus chauds, là où Paul George en a raté 3 sur 4 dans les 15 dernières secondes. Déjà maladroit sur la ligne lors du deuxième match des finales à l’Ouest, l’ailier All-Star a peut-être coûté l’exploit à sa formation. Il a eu deux fois l’occasion de ramener les siens à une petite longueur. En vain. CP3, lui, a donc rentré ses 4 lancers à la fin. Un sang-froid qui pourrait lui permettre d’atteindre les finales NBA pour la première fois de sa carrière avec cette victoire de Phoenix, 84 à 80.

Avant que la partie prenne des allures de concours de lancers-francs, ça ressemblait à… pas grand-chose. Un concours de lancers de parpaings. Seulement 36% de réussite pour les Suns avec à peine 4 paniers à trois-points inscrits. 32% pour les Clippers, avec un tir extérieur de plus. Les Californiens ont été bons qu’à un seul moment du match : dans le troisième quart-temps. Et c’est comme ça qu’ils sont revenus au score, effaçant ainsi un écart de 13 points pour revenir à 3 longueurs (69-66). Les deux équipes se sont ensuite encore plus écroulées en attaque. En multipliant les ratés. 25 points à 8 sur 22 pour Devin Booker. 18 points à 6 sur 22 pour Chris Paul. 23 points à 5 sur 20 pour Paul George et 20 points à 8 sur 24 pour Reggie Jackson.

Au final, le seul qui a surnagé, c’est Deandre Ayton. Brillant depuis le début des playoffs, le premier choix de la draft 2018 a sorti une prestation de mammouth en postant 19 points (8 sur 14) et 22 rebonds. Dont 9 rebonds offensifs. Avec aussi 4 blocks. Sa présence dans la raquette a encore une fois pesé en faveur des Suns. Et voilà donc la franchise de l’Arizona en position pour conclure la série à domicile, dans la nuit de lundi à mardi, afin de se qualifier pour les finales NBA.

Deandre Ayton propulse les Suns de Phoenix à une victoire des Finales NBA (3-1)

Défaits lors du Game 3 pour la première fois en un mois, les Suns entament le Game 4 comme une équipe de vétérans. Chris Paul pousse le tempo, l’intensité est de retour, et les Clippers sont dépassés. Derrière le duo Ayton – Booker, Phoenix débute alors sur un 14-2 ! Los Angeles répond par un 7-0 mais les joueurs de Ty Lue se précipitent et abusent du tir de loin, en vain. Ils finissent le quart temps à 3 sur 15 dans ce domaine en étant court sur la plupart de leurs tentatives.

Les entrées de Nicolas Batum et de Terance Mann amènent de l’énergie aux locaux qui parviennent à revenir à -5, mais l’impact de Deandre Ayton près du cercle, de nouveau dominant comme lors des deux matchs dans l’Arizona, garde les Suns solidement en tête à la fin du premier quart temps (29-20).

Les Clippers en panne sèche d’adresse
Deux paniers de Reggie Jackson semblent relancer les Clippers et les garder en embuscade mais leur maladresse continue de plus belle. Si la défense des Suns est plus agressive que lors du dernier match, les coéquipiers de Paul George envoient brique sur brique. Malgré la bonne défense de Los Angeles, Dario Saric et Cam Johnson lancent un 10-0 des Suns sur une séquence de plus de cinq minutes pour prendre le large (41-26).

Deandre Ayton propulse les Suns de Phoenix à une victoire des Finales NBA (3-1)

Paul George stoppe la disette de son équipe et Reggie Jackson limite la casse en toute fin de mi-temps mais Chris Paul trouve Mikal Bridges sur une coupe intelligente loin du ballon pour permettre à Phoenix de rentrer aux vestiaires à +14 (50-36). Avec moins de 30% de réussite et un piètre 4 sur 22 de loin, les Clippers peuvent s’estimer heureux de ne pas être totalement largués.

Reggie Jackson et Paul George relancent la rencontre
Au retour des vestiaires, les Clippers se montrent plus incisifs et ils attaquent systématiquement le cercle. Paul George envoie Zubac au dunk, il va chercher deux points sur la ligne des lancers-francs, et l’écart retombe à -10 (54-44). Ils ont alors l’occasion de confirmer ce bon passage mais ils sont punis par leur manque de rigueur. Ils offrent trois rebonds offensifs aux Suns, prennent des tirs forcés, et sept points de Chris Paul, patient sur pick & roll, permettent à Phoenix de laisser passer l’orage et de reprendre 13 points d’avance (59-46).

Les Clippers compensent toutefois leurs erreurs par une volonté de tous les instants. Après un temps-mort de Lue, ils serrent la vis en défense, et le duo Paul George – Reggie Jackson lance un 13-4 que le second nommé termine par un tir de loin pour ramener L.A. à -4 (63-59). Jackson enfonce alors le clou en créant son propre au tir et en servant Ivica Zubac à plusieurs reprises mais le réveil de Devin Booker garde Phoenix devant (69-66).

Deandre Ayton propulse les Suns de Phoenix à une victoire des Finales NBA (3-1)

La bataille de tranchées débute
Paul George confirme le momentum des Clippers en démarrant fort le dernier quart-temps. Ils reviennent à -1 mais n’arrivent pas à passer devant pour la première fois du match. Le score reste même bloqué à 71-70 pendant plus de quatre minutes alors que les deux équipes ratent 16 tirs de suite ! Il faut un alley-oop de Chris Paul pour Deandre Ayton en sortie de temps mort pour débloquer les compteurs mais les défenses continuent de dominer cette fin de match.

Avec moins de quatre minutes à jouer et toujours un point d’écart, Chris Paul et Devin Booker trouvent la faille deux fois de suite en forçant Ivica Zubac à switcher sur pick & roll. En face, des Clippers sur les rotules, en particulier Paul George et Reggie Jackson, continuent de forcer face à la défense solide de Phoenix (79-74).

Un nouveau money time étouffant
Avec une minute à jouer, Devin Booker écope de sa sixième faute sur un passage en force provoqué par l’inévitable Patrick Beverley et, dans la foulée, Terance Mann ramène les Clippers à -3 (79-76). Avec 45 secondes au chrono, un temps-mort de Monty Williams permet à Ty Lue d’opter pour Batum à la place de Zubac. Paul rate l’occasion de tuer le match mais Ayton attrape le rebond offensif. Les Suns ont une deuxième chance mais ratent encore !

Deux lancers-francs de Paul George ramènent alors L.A. à -1 avec 13 secondes à jouer. Les Clippers jouent l’interception et Nicolas Batum est à deux doigts de forcer une perte de balle de Cam Payne mais ils font finalement faute sur Chris Paul qui ne tremble pas sur la ligne (81-78). Les Suns décident alors de faire faute immédiatement, et Paul George rate de nouveau un lancer crucial ! Il fait exprès de rater le deuxième mais Chris Paul s’y prend à deux fois pour mettre les Suns à une victoire des NBA Finals (84-80).

Retour à l'accueil