Deandre Ayton offre une victoire inespérée à Phoenix au terme d'un match 2 complètement fou

Il restait moins d’une seconde à jouer quand le pivot d'origine nigériane Deandre Ayton a inscrit le dunk de la victoire pour les Phoenix Suns (104-103). Toujours privée de Chris Paul, la franchise de l’Arizona, qui a vu Paul George manquer deux lancers à quelques secondes du terme, mène désormais 2-0 contre les Los Angeles Clippers.

Phoenix Suns - Los Angeles Clippers : 104-103
Phoenix mène 2-0

C’était ‘Lob City’ à Phoenix mardi soir. Mais sans Chris Paul. Menés au score avec une ultime seconde à jouer – même neuf dixièmes – les Suns ont réussi à achever les Clippers sur un alley-oop conclu par Deandre Ayton pour arracher une nouvelle victoire (104-103). La deuxième d’affilée contre Los Angeles et la neuvième de suite, la plus longue série de l’Histoire de la franchise en playoffs. Un succès avec des airs de hold-up vu la conclusion de la rencontre, même si les joueurs de Monty Williams ont caracolé en tête pendant la majeure partie du match.

Leurs adversaires ont mené un comeback tardif sous l’impulsion de Paul George (26 points). Maladroit en début de match, l’ailier All-Star s’est réveillé dans les dernières minutes. Avec notamment un layup inscrit à 31 secondes de la fin pour donner le premier avantage aux siens depuis une quinzaine de minutes (100-101). Devin Booker lui a répondu mais PG a enchaîné avec un autre panier. Deux actions décisives balayées d’un revers de la main par le dunk d’Ayton mais aussi par deux lancers ratés par ce même George à 8 secondes de la sirène, alors que les Angelenos comptaient un point d’avance. Il aurait pu tuer le match. Au lieu de ça, il a donné une nouvelle possession aux Suns qui ont raté un trois-points avant d’obtenir cette dernière remise en jeu brillamment effectuée par Jae Crowder. Avec son pivot à la conclusion.

Dominant dans la peinture, Ayton a fini avec 24 points et 14 rebonds. Une performance à l’image de ses playoffs jusqu’à présent. Cameron Payne était l’autre grand bonhomme de la rencontre pour Phoenix. Il a remplacé Paul dans le cinq majeur tout en alignant des statistiques dignes de son glorieux aîné : 29 points (record en carrière) et 9 passes décisives. Des prestations importantes pour compenser celle de Devin Booker, limité à 20 points et 5 sur 16 aux tirs.

Cette défaite va être difficile à digérer pour les Clippers. Ils sont toujours privés de Kawhi Leonard (entorse du genou) et se retrouvent menés 0-2 pour la troisième fois depuis le début de la compétition. Sauf qu’il faudrait des ressources mentales gigantesques pour encore réussir une remontée fantastique. Leur fatigue est palpable, comme en témoignent notamment les lancers manqués par George.

Deandre Ayton offre une victoire inespérée à Phoenix au terme d'un match 2 complètement fou

Alors que les Clippers ont bien défendu sur Devin Booker (20 points à 5/16 au tir, 7 ballons perdus), ce sont Deandre Ayton (24 points, 14 rebonds) et Cameron Payne (29 points, 9 passes) qui ont fait la différence pour les Suns. Côté Los Angeles, c’est leur collectif qui leur a permis de rester dans la rencontre avant que Reggie Jackson (19 points), Patrick Beverley et Luke Kennard ne leur permettent d’être à un alley-oop de gagner la rencontre. Les Clippers peuvent s’en mordre les doigts !

Cameron Payne et Deandre Ayton démarrent fort
Après un Game 1 compliqué sur le plan défensif pour les Clippers, Ty Lue démarre avec Ivica Zubac et Patrick Beverley en lieu et place de Nicolas Batum et Terance Mann et revient à un schéma défensif plus classique avec son pivot restant bas sur pick & roll. Les Clippers démarrent alors par un 8-2 mais la défense de Phoenix hausse le ton. Dans le sillage de Cameron Payne, les Suns répondent par un 9-0 (11-8).

Malgré deux fautes de Jae Crowder et de Devin Booker, et une maladresse de loin, les Suns continuent de faire la course en tête grâce aux 12 points d’un Deandre Ayton dominant. Les Clippers manquent eux aussi de réussite mais les 12 points du duo Reggie Jackson – Paul George les gardent en embuscade (25-22).

Les seconds couteaux de Los Angeles ne lâchent rien
Si les Clippers essaient, comme lors du Game 1, de gaver DeMarcus Cousins de ballon face à Dario Saric, le Croate lutte cette fois beaucoup plus et l’attaque des Clippers piétine. Tyronn Lue opte alors pour son « small ball » pour la première fois de la rencontre et les Suns tentent de faire un premier break, grâce aux sept points du Croate, mais trois tirs primés de Rajon Rondo et de Terance Mann gardent Los Angeles à -4 (38-34).

À chaque fois que Phoenix semble prêt à prendre le large grâce à l’adresse de Cameron Payne et une défense agressive, les Clippers trouvent le moyen de recoller. Reggie Jackson répond à son acolyte dans ce duel des anciennes doublures de Russell Westbrook à OKC, puis Patrick Beverley fait mouche de loin suite à un festival d’extra passes qui bat les rotations des locaux (46-43).

Si Paul George et Devin Booker marquent le dernier panier de leur équipe avant la pause, les deux stars, bien défendues, rentrent aux vestiaires avec 9 points à respectivement 4/12 et 3/10 aux tirs, et cinq ballons perdus pour le Sun (48-47).

Payne et Ayton en remettent une couche
Paul George et Reggie Jackson donnent l’avantage aux Clippers pour la première fois depuis le premier quart-temps mais les Suns répondent en patrons. Ils limitent leur adversaire à 3 points en cinq minutes derrière l’impact de Deandre Ayton et sept points d’un Cameron Payne intenable lance un 15-3 qui leur donne neuf points d’avance (63-54).

Deux dunks d’Ayton font exploser la salle mais L.A. laisse passer l’orage. Trois tirs primés de Marcus Morris, de Reggie Jackson et de Nicolas Batum, suivi d’une collision entre Devin Booker et Patrick Beverley qui laisse les deux joueurs en sang, permettent aux Clippers de revenir à -4 (71-67). Sans leur star et avec Payne sur le banc, Phoenix parvient à conserver son avantage avant un dernier quart temps qui s’annonce rugueux (75-71) !

Les Clippers en place pour le hold-up parfait
Ce sont Luke Kennard et Dario Saric qui ouvrent les hostilités pour chaque équipe alors que les Clippers optent de nouveau pour un cinq sans intérieur de métier. Phoenix fait alors un mini break grâce à deux faute consécutives de Terance Mann sur Devin Booker, dont une sur un tir à 3-points, qui lui offrent cinq lancers francs (86-79).

Comme depuis le début la rencontre, les Clippers recollent. Reggie Jackson puis Luke Kennard marquent de loin pour réduire l’écart à -3 mais L.A. enchaine cependant les erreurs de concentration. Après les deux fautes sur Booker, Jackson perd la balle sur un retour en zone, et Paul George perd Cam Johnson avec 3 secondes restantes sur l’horloge des 24 pour lui donner un tir de loin (91-85).

Les hommes de Tyronn Lue ont toutefois le mérite d’effacer leurs bévues derrière la ligne des 7m25 et en défense. Ils enchainent quatre stops, forçant Booker, qui prend les bonnes décisions, à faire la passe et un 3-points de Beverley les ramène à -3 (93-90). Les Clippers ont alors plusieurs occasions de revenir à -1 mais ils optent pour quatre tirs primés forcés ou en première intention et permettent aux Suns de laisser passer l’orage.

Avec moins de trois minutes à jouer, Mikal Bridges plante un tir primé. Paul George répond. Dans la foulée, Deandre Ayton marque un jump hook. Ivica Zubac répond. Cameron Payne fait mouche à mi-distance. Luke Kennard répond (100-97) ! Avec moins de 90 secondes à jouer, c’est Phoenix qui flanche en premier. Patrick Beverley provoque une faute offensive, inexistante, de Devin Booker, Ivica Zubac contre Payne au cercle, et quatre points de Paul George donnent l’avantage aux Clippers (101-100).

Deandre Ayton offre une victoire inespérée à Phoenix au terme d'un match 2 complètement fou

30 dernières secondes complètement folles !
Monty Williams met alors Devin Booker dans une situation parfaite et ce dernier ne tremble pas à mi-distance. Tyronn Lue fait la même chose pour Paul George, et il convertit son tir à mi-distance pour mettre les Clippers devant avec 21 secondes à jouer (103-102).

Devin Booker se retrouve avec la balle de match près de la ligne de touche mais Patrick Beverley parvient à mettre la main sur la balle, qui file en touche. À la demande du meneur des Clippers, les arbitres jettent un œil à la video et donne la balle aux Clippers avec 9 secondes au chrono. Les Suns font donc faute sur Paul George et ce dernier… rate ses deux lancers francs !

Monty Williams donne de nouveau la balle à Devin Booker mais les Clippers font prise à deux et Mikal Bridges rate son tir à 3-points dans le corner mais la balle sort en touche avec 0.9 secondes à jouer. Les Suns ont une dernière chance et Monty Williams met en place l’action parfaite. Devin Booker pose un écransur Zubac qui défend Deandre Ayton, Nicolas Batum ne switche pas pour rester sur Devin Booker, et Jae Crowder envoie Deandre Ayton au alley-oop (104-103) ! Les Suns gagnent un Game 2 de folie et file à Los Angeles en menant 2-0 !

Retour à l'accueil