Chris Paul et les Suns doublent la mise face à Denver (2-0)

Phoenix Suns - Denver Nuggets : 123-98
Phoenix mène 2-0

Les matches de suivent et se ressemblent sur cette série entre Phoenix et Denver : deux duels et deux victoires assez larges pour les Suns. Dont la dernière en date mercredi soir, avec un succès 123 à 98 pour Chris Paul et ses coéquipiers. Comme lors du Match 1, le meneur vétéran a su guider les siens en compilant 17 points et 15 passes décisives sans perdre le moindre ballon. La bonne nouvelle, c’est surtout le fait qu’il semble remis de sa blessure à l’épaule, contractée au premier tour des playoffs. L’équipe de l’Arizona tournait donc à plein régime du ce Match 2. Derrière CP3, Devin Booker a aussi cumulé 18 points et 10 rebonds et Mikal Bridges a marqué 16 points. La domination des Suns était une fois de plus collective devant des Nuggets en perte de vitesse derrière Nikola Jokic. Le Serbe, nommé MVP il y a deux jours, a fini avec 24 points, 13 rebonds et 6 passes. Mais il semblait bien esseulé. Les Suns menaient de 10 points à la pause (52-42) sans forcément être brillants. Ils pouvaient surtout compter sur la maladresse adverse. L’écart s’est accentué dès le retour des vestiaires après deux paniers extérieurs de Jae Crowder qui ont donné 17 longueurs d’avance aux siens (60-43). Phoenix a même mené de 31 points au cours du dernier quart temps. La série s’annonçait serrée mais, pour l’instant, il n’y a pas photo. Les Nuggets doivent maintenant se rattraper devant leur public lors des deux prochains matches à Denver.

Dominés lors des 18 dernières minutes du Game 1, les Nuggets entament ce Game 2 avec plus de rythme. Nikola Jokic est plus agressif et provoque deux fautes rapides de DeAndre Ayton. Ses coéquipiers accélèrent le tempo après chaque raté des Suns mais le seul problème pour les hommes de Mike Malone est leur manque d’adresse. Ils démarrent par un 3 sur 13 qui permet à Devin Booker (18 points, 10 rebonds) de donner l’avantage à Phoenix (17-12).

La défense du Colorado est toutefois plus rigoureuse qu’il y a deux jours, et le revenant Will Barton brise le signe indien en marquant le premier 3-points des Nuggets après neuf tentatives manquées, et ça apporte une bouffée d’énergie qui garde Denver en embuscade (25-21).

Un MVP isolé
Le deuxième cinq de Phoenix passe alors la seconde. Il agresse les Nuggets des deux côtés du terrain et un contre de Torrey Craig, suivi d’un 3-points de Dario Saric concluent un 10-4 qui relègue Denver à -10 (35-25). Si Austin Rivers et Aaron Gordon relancent leur équipe, les points se font rares pour les visiteurs. Seul Nikola Jokic répond présent. À la pause le trio Porter Jr – Campazzo – Morris est à ainsi 2 sur 19 aux tirs.

Les Suns ne font guère mieux dans ce quart-temps mais Chris Paul profite des balles perdues adverses pour pousser la balle en transition et Devin Booker sanctionne (44-34). Jokic continue de répondre mais un alley oop de Paul pour DeAndre Ayton et un tir à mi-distance du futur Hall of Famer gardent Denver à distance à la mi-temps (52-42).

Au retour des vestiaires, les Suns haussent le ton et le rythme. Deux tirs primés de Jae Crowder et un nouvel alley oop de Chris Paul pour DeAndre Ayton lancent un 10-1 qui met les Nuggets K.O. (62-43). Michael Porter Jr (11 points à 3/13), gêné par son dos, Will Barton et Monte Morris (3 points à 1/7) font alors mouche de loin mais comme en première mi-temps, l’adresse des Nuggets est trop intermittente. Jokic continue lui son chantier mais l’avance de Phoenix reste confortable, faute à Chris Paul (73-58).

Le patron c’est Chris Paul
Le meneur a mis sa patte sur cette période et il dissèque méticuleusement la défense de Denver. Il continue de trouver ses shooteurs dans le corner, il envoie Mikal Bridges (16 points) au dunk, il fait mouche de loin pour finir le quart-temps avec six passes décisives pour faire passer l’écart au-dessus des 20 unités. Il faut un 3-points de Paul Millsap pour limiter la casse (86-67).

CP3 s’assure alors de mettre la tête des Nuggets sous l’eau pour débuter le dernier quart-temps. Il enchaine son fadeaway signature à hauteur de la ligne des lancers-francs, met sur orbite Torrey Craig pour atteindre les 15 passes décisives, et il profite des switchs de la défense de Denver pour chasser MPJ et lui mettre deux 3-points sur la tête ! Cam Johnson et Mikal Bridges l’imitent de loin et l’écart atteint les 31 points dans une ambiance de folie (109-78) !

Au final, les Suns s’imposent 123-98, et aux côtés de Chris Paul, cinq autres Suns passent la barre des 10 points tandis que Phoenix termine la rencontre à 47% de loin. Nikola Jokic (24 points, 13 rebonds, 6 passes en trois quart-temps) a marqué autant de paniers (9) que les quatre autres titulaires de Denver…

Retour à l'accueil