Steph Curry détruit le Thunder en inscrivant 49 points en seulement 29 minutes

Un autre joueur a marqué les esprits samedi soir, c'est Stephen Curry avec ses 49 points engrangés pour Golden State, vainqueur (136-97) d'Oklahoma City. Face à la star, auteur notamment de 11 paniers à trois points, son entraîneur Steve Kerr l'avoue lui-même: "Je n'arrive même plus à trouver les mots pour le décrire." Cette victoire permet aux Warriors de se maintenir à la 8e place de la Conférence Ouest, devant les Memphis Grizzlies, qui se sont imposés de leur côté face à Toronto (109-99), grâce notamment au double-double réussi par Jonas Valanciunas (18 pts, 21 rbds).

Deux jours après, Golden State a remis ça. Alors tombeurs du Thunder (118-97), les Warriors se sont cette fois imposés avec une marge bien plus confortable. Si Oklahoma City est resté bloqué à 97 unités, Stephen Curry et ses camarades ont passé 136 points sur leur parquet (136-97). Une ample victoire qui rapproche les Warriors, huitièmes de la Conférence Ouest, du play-in puisqu’il ne faut plus qu’un succès supplémentaire. Ils pourraient y affronter les Lakers.

Cette 37eme victoire (30 revers) porte une nouvelle fois la marque de Curry. Le meneur de 33 ans a tout simplement été prodigieux. Auteur de 34 points il y a deux jours, il a fait bien mieux ce coup-ci en en passant 49. Oui, 49 pions ! 49 en un temps limité : 29 minutes. Enorme ! 49, dont 24 dès… le premier quart-temps.

24 POINTS DANS LE PREMIER QUART-TEMPS POUR CURRY
Curry a débuté son show dès les premières secondes avec deux tirs à 3 points. Les adversaires ont beau le savoir depuis de nombreuses années, quand il est comme ça, il n’y a absolument rien à faire devant l’actuel meilleur marqueur de la Ligue. Celui qui a inscrit le plus de tirs primés en 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017 a enquillé les paniers pendant douze minutes, de partout. Lu Dort et Moses Brown ont beau afficher leur meilleur niveau, Curry assure et ponctue ce premier quart d’un « reverse lay-up » à la dernière seconde. Golden State mène déjà confortablement (37-25).

La star a alors pris un peu de repos bien mérité, Steve Kerr choisissant de lancer Draymond Green. Ce dernier a brillé à son tour en s’illustrant à la passe, aux rebonds, en défense et aux 3 points. A quasiment tout, quoi… Les Warriors dirigent (52-35) et profitent du retour de Curry lors des cinq dernières minutes pour gonfler leur pécule. Le meneur n’empile pas les paniers à ce moment-là mais il embarque les adversaires et permet à ses coéquipiers Juan Toscano-Anderson et Andrew Wiggins de scorer. 73-48 à la pause, la messe semble dite.

11/21 À 3 POINTS, CURRY « EST LE MEILLEUR DE TOUS »
Intenable dès la reprise, Curry va se charger d’évacuer tout éventuel suspense. En feu, il plante de partout. Il place même un 3 points en marchant… Il inscrit 5 tirs primés comme lors du premier acte et offre 39 points d’avance (100-61). Après trois lancers qui font passer l’écart à plus de 40 points, Steve Kerr le rappelle sur le banc et Golden State gère un dernier quart plus équilibré (136-97).

En l’espace de 29 minutes, le MVP 2015 et 2016 a enquillé 49 points à 14/26 aux tirs, et un somptueux 11/21 à 3 points (5 rebonds). C’est la cinquième fois sur les 15 derniers matchs (et la septième fois cette saison) que Curry passe au moins 10 tirs primés. Il bat son record de six sur une saison établi en 2018-19. « C’est incroyable. C’est juste un joueur incroyable, s’est épanché Steve Kerr. Dans une ère où le tir à 3 points est roi, Steph est le meilleur de tous ».

Steph Curry détruit le Thunder en inscrivant 49 points en seulement 29 minutes

11/21 À 3 POINTS, CURRY « EST LE MEILLEUR DE TOUS »
Intenable dès la reprise, Curry va se charger d’évacuer tout éventuel suspense. En feu, il plante de partout. Il place même un 3 points en marchant… Il inscrit 5 tirs primés comme lors du premier acte et offre 39 points d’avance (100-61). Après trois lancers qui font passer l’écart à plus de 40 points, Steve Kerr le rappelle sur le banc et Golden State gère un dernier quart plus équilibré (136-97).

En l’espace de 29 minutes, le MVP 2015 et 2016 a enquillé 49 points à 14/26 aux tirs, et un somptueux 11/21 à 3 points (5 rebonds). C’est la cinquième fois sur les 15 derniers matchs (et la septième fois cette saison) que Curry passe au moins 10 tirs primés. Il bat son record de six sur une saison établi en 2018-19. « C’est incroyable. C’est juste un joueur incroyable, s’est épanché Steve Kerr. Dans une ère où le tir à 3 points est roi, Steph est le meilleur de tous ».

Retour à l'accueil