Russell Westbrook devient le roi du Triple-double

Le meneur des Wizards a inscrit lundi le 182 triple-double de sa carrière, il efface là le record d’Oscar Robertson vieux de quarante-sept ans.

Le meneur de Washington, Russell Westbrook, auteur du 182e triple-double de sa carrière, lundi en match de saison régulière contre Atlanta, a battu le record NBA en la matière, longtemps présumé imbattable et détenu depuis quarante-sept ans par le légendaire Oscar Robertson.

A 32 ans, la star des Wizards réussit une performance exceptionnelle s’agissant d’une spécificité statistique (dix unités ou plus dans trois catégories, points, rebonds, passes… etc) dont il est plus que jamais le roi puisqu’il est assuré de boucler l’actuel exercice avec un triple-double de moyenne. Et ce, pour la quatrième fois après les saisons 2016-2017, 2017-2018 et 2018-2019.

36 triple-doubles cette saison en 62 matchs
C’est un dixième rebond capté dans le dernier quart-temps de cette rencontre chez les Hawks qui a fait entrer de plain-pied « RussWest » dans l’histoire. Il comptait alors 23 points et 17 passes à son actif. Il dépasse Oscar Robertson, qui avait réussi son 181e triple-double le 24 mars 1974, lorsqu’il évoluait aux Milwaukee Bucks, dans la dernière de ses 14 saisons professionnelles.

Joueur à l’énergie débordante, Westbrook a encore quelques belles années devant lui, pour porter sa marque bien plus haut. D’autant qu’il réussit en la matière des combinaisons rarissimes, tel ce récent triple-double à plus de vingt passes et vingt rebonds contre Indiana. C’était la troisième fois seulement que cela se produisait, après Wilt Chamberlain en 1968 et… lui-même déjà en 2019.

Sur l’actuel exercice, il en est à 36 « TD » réussis en 62 matchs disputés, loin devant son premier poursuivant, le Serbe Nikola Jokic (15), qui joue à Denver et se trouve être un des favoris pour le trophée de MVP.

Retour à l'accueil