Retour gagant pour James Harden avec les Nets, les Blazers sont à une victoire des playoffs

Absent depuis le 5 avril dernier, James Harden a repris la compétition en compilant 18 points, 7 rebonds et 11 passes lors de la victoire des Brooklyn Nets contre les San Antonio Spurs (128-116). Cinquième succès consécutif pour les Blazers, qui se sont imposés sur le parquet du leader, le Jazz (105-98), sous l'impulsion de Damian Lillard (30 pts).

Jamais, au long de sa carrière, James Harden n’avait été écarté des parquets aussi longtemps. 18 matches d’absence en raison d’une blessure aux ischios. Il n’avait plus joué depuis le 5 avril avant de reprendre du service mercredi soir. Et malgré cette longue période sans jouer, il s’est de suite remis dans le bain. Il a même été l’un des principaux artisans du succès des Nets contre les Spurs (128-116). En cumulant 18 points (6 sur 8 aux tirs), 7 rebonds et 11 passes en à peine 26 minutes. Le tout en sortant du banc, une première pour lui depuis son départ d’Oklahoma City, où il avait justement décroché le trophée de meilleur sixième homme du championnat. "Je maîtrise aussi ce rôle. J’ai eu une récompense pour ça. Ce rôle est facile. Il suffit de faire tout ce qui peut aider l’équipe à gagner, autant en attaque qu’en défense", confie l’intéressé. Son retour encourageant peut donner des motifs d’espoir à la franchise de Brooklyn, deuxième à l’Est et qui entend bien aller le plus loin possible en playoffs. En plus d’Harden, Kevin Durant a inscrit 21 points. En revanche, Kyrie Irving manquait lui à l’appel. Les trois stars n’ont joué que sept matches ensemble cette saison.

LE JOUEUR : DAMIAN LILLARD EN PLEINE FORME, LES BLAZERS AUSSI
Après un passage à vide, Damian Lillard et les Blazers se portent beaucoup mieux. Ils ont décroché leur sixième succès de suite en venant à bout du Jazz, premiers à l’Ouest (105-98). Leur star a encore fait un grand match. Lillard a enchaîné une sixième sortie à 30 points ou plus en plantant 30 unités en plus de ses 8 passes décisives. De quoi entraîner toute son équipe vers le haut : 26 points pour CJ McCollum et 18 pour Carmelo Anthony. Les Blazers ont pris le large dans le troisième quart temps et ils n’ont plus été rejoints ensuite. La franchise de l’Oregon a gagné 9 de ses 10 derniers matches et la voilà toute proche de valider son ticket en playoffs. Il ne lui manque plus qu’une victoire. Elle occupe actuellement la cinquième place de sa conférence.

LE MATCH : LES LAKERS S’IMPOSENT DE JUSTESSE CONTRE LES ROCKETS !
Comme mardi soir, les Lakers ont bataillé jusqu’au bout pour décrocher la victoire dans la nuit de mercredi à jeudi. Sauf que cette fois-ci, ils n’affrontaient pas les Knicks mais les Rockets, la plus mauvaise équipe de la ligue. Ils évoluaient cependant sans Anthony Davis et sans LeBron James. Ça ne les a pas empêchés de l’emporter sur le fil (124-122). Déjà décisif la veille, Talen Horton Tucker a encore été déterminant avec 23 points et 10 passes au compteur ainsi que le dernier lancer inscrit. Le panier pour la gagne, en revanche, a été marqué par Kyle Kuzma (19 pts, 10 rbds, 7 pds) à 7 secondes du buzzer, donnant alors un petit point d’avance aux siens. 7 joueurs des champions en titre ont inscrit 10 points ou plus, dont 20 (avec 10 rebonds) pour Andre Drummond. Los Angeles peut encore éviter le play in en gagnant ses deux derniers matches tout en espérant des faux pas des Mavericks et/ou des Blazers.

LA PERFORMANCE : LUKA DONCIC MÈNE DALLAS À UNE VICTOIRE IMPORTANTE
Toujours à la lutte pour éviter la septième place, et donc le play in, les Mavericks ont battu et éliminé du même coup les Pelicans (125-107). Avec, rien de surprenant, un grand Luka Doncic à la baguette. Le Slovène a fini avec 33 points, 8 rebonds et 8 passes décisives. Ses lieutenants Tim Hardaway Jr et Kristaps Porzingis ont aussi contribué avec respectivement 27 et 19 points. Dallas conserve pour l’instant la sixième place de la Conférence Ouest.

LE COMEBACK : ATLANTA REMONTE WASHINGTON ET VALIDE SA PLACE EN PLAYOFFS
Quatre ans après leur dernière participation, les Hawks vont retrouver les playoffs. Leur qualification est maintenant assurée avec leur victoire contre les Wizards mercredi soir (120-116). Un succès décroché au mental, après avoir compté jusqu’à 13 points de retard (87-100) à dix minutes de la sirène. Mais les joueurs de Nate McMillan ont su trouver les ressources nécessaires pour revenir dans la partie et repasser devant. Avec un grand Trae Young à la baguette. Le meneur All-Star a terminé avec 33 points et 9 passes décisives. Son coéquipier John Collins en a ajouté 18 tout en inscrivant le panier à trois-points de la gagne (117-116). Les Hawks ont aussi été décisifs en défense en poussant les Wizards à rater leurs huit dernières tentatives. Russell Westbrook (34 points, 15 passes) et ses partenaires n’ont pas marqué lors des deux minutes et trente secondes restantes au compteur. Atlanta est maintenant quatrième à l’Est.

Retour à l'accueil