Avec un 180e triple-double en carrière, Russell Westbrook joue un rôle essentiel dans la victoire des Wizards après prolongation (131-129). Malgré les 44 points de Pascal Siakam, les Raptors sont quasi éliminés de la course au « play-in ».

Avec un 180e triple-double en carrière, Russell Westbrook joue un rôle essentiel dans la victoire des Wizards après prolongation (131-129). Malgré les 44 points de Pascal Siakam, les Raptors sont quasi éliminés de la course au « play-in ».

Encore en triple-double (13 points, 17 rebonds, 17 passes), Russell Westbrook n'est plus qu'à deux matches similaires de battre le record d'Oscar Robertson. Ses Wizards ont d'ailleurs battu les Raptors (131-129), se rapprochant ainsi un peu plus du play-in. Avec un 180e triple-double en carrière, Russell Westbrook joue un rôle essentiel dans la victoire des Wizards après prolongation (131-129). Malgré les 44 points, 11 rebonds et 7 passes décisives de Pascal Siakam, les Raptors sont quasi éliminés de la course au « play-in ». Les Nets ont eux concédé une quatrième défaite de suite en perdant contre les Mavericks (109-113).

Plus qu’un. Plus qu’un triple-double et Russell Westbrook aura rejoint Oscar Robertson en tête du classement. Le meneur des Wizards était encore partout dans la nuit de jeudi à vendredi avec 13 points, 17 rebonds et 17 passes décisives compilées contre les Raptors pour une victoire très précieuse à la clé (131-129). Un succès primordial parce qu’il accroche un peu plus Washington à la dixième place de l’Est. Et donc à une participation au play in. En effet, Toronto, son premier poursuivant, se retrouve désormais à quatre matches d’écart, et seulement cinq rencontres à disputer.

Encore une fois, Westbrook et ses partenaires ont dû se battre jusqu’au bout. Et même un peu plus. Avec 14 de ses 28 points inscrits dans le quatrième quart temps, Bradley Beal a mis les siens au contrôle dans les toutes dernières minutes. Mais Fred Van Vleet a arraché la prolongation (115-115) sur l’ultime possession. Les Wizards ont fini par sortir vainqueur de ce duel avec notamment 25 points de Raul Neto et 24 de Robin Lopez. La franchise va pouvoir tenter sa chance d’accrocher les playoffs tandis que sa star dispose de cinq matches pour compiler deux triples-doubles et ainsi dépasser Big O.

LA PERFORMANCE : 45 POINTS EN VAIN POUR KYRIE IRVING
Les Nets sont en train de passer à côté de leur toute fin de saison et les voilà maintenant sous la menace de perdre leur deuxième place à l’Est. En effet, les New-yorkais se sont inclinés pour la quatrième fois d’affilée jeudi soir, battus par les Mavericks (109-113) malgré 45 points de Kyrie Irving. Les exploits du meneur All-Star n’ont pas suffi face au collectif de Dallas. Luka Doncic frôlait lui le triple-double (24 pts, 10 rbds, 8 pds) tandis que son coéquipier Tim Hardaway Jr ajoutait 23 unités.

Les Texans ont su faire la différence dans les dernières minutes devant Kevin Durant (20 pts, à 7 sur 21 au tir) et ses partenaires. Une offrande de Doncic pour Dwight Powell mettait les Mavericks au contrôle pour de bon (96-92) et marquait le début d’un 7-0 décisif. Irving, qui a signé là son meilleur match de la saison, n’a pas réussi à ramener les siens au contact. Brooklyn n’avait pas encore subi une telle série de défaite depuis la prise de fonction de Steve Nash. Les Nets n’ont désormais plus qu’une victoire d’avance sur les Bucks, troisièmes.

LA DÉMONSTRATION : LES CLIPPERS REMPORTENT AISÉMENT LE DERBY CONTRE LES LAKERS (ET DAVIS RETOURNE À L'INFIRMERIE...)
Les Clippers ont eu l’occasion de démontrer leur supériorité sur les Lakers jeudi soir. Alors, évidemment, le choc était trompé avec l’absence de LeBron James. Mais il n’y avait vraiment pas photo entre les deux équipes sur le parquet. Paul George (24 points) et les siens l’ont emporté assez largement (118-95) avec notamment 7 joueurs qui ont inscrit 10 points ou plus. Une démonstration collective devant des champions en titre en difficulté à l’approche des playoffs.

Ils se dirigent d’ailleurs de plus en plus vers une participation au play-in quand leurs adversaires du soir viennent eux de reprendre la troisième place à l’Ouest. Comme si ça ne suffisait pas, Anthony Davis n’a joué que neuf minutes avant de rejoindre le vestiaire en raison de douleurs au dos. Il pourrait manquer le match décisif contre les Blazers, équipe qui possède le même bilan que Los Angeles aujourd’hui (37-29).

LE MATCH : LES WARRIORS CONSOLIDENT LEUR HUITIÈME PLACE
Menés par les 32 points de Stephen Curry, les Warriors ont encore gagné. Cette fois-ci contre une équipe du Thunder assez modeste (118-97). Ce succès est particulièrement important puisque les Memphis Grizzlies ont perdu. Il permet donc à Golden State de prendre un peu d'avance et de renforcer sa huitième place au classement. Les joueurs de Steve Kerr sont bien partis pour disposer de deux chances pour se qualifier en playoffs.

LES FRANÇAIS : SEKOU DOUMBOUYA ENCHAÎNE
Très à son aise (20 pts) lors du dernier match, Sekou Doumbouya a encore une fois été bon. Il a inscrit 14 points tout en prenant 6 rebonds lors de la victoire des Pistons contre les Grizzlies (111-97). Très belle performance aussi pour Theo Maledon, qui a compilé 15 points et 8 passes pour le Thunder contre les Warriors. Nicolas Batum a lui inscrit 5 points (6 rebonds) pour les Clippers, vainqueurs des Lakers.

TOUS LES SCORES
Hornets - Bulls : 99-120
Mavericks - Nets : 113-109
Raptors - Wizards : 129-131
Pistons - Grizzlies : 111-97
Pacers - Hawks : 133-126
Warriors - Thunder : 118-97
Clippers - Lakers : 118-94

Retour à l'accueil