NBA Africa ajoute des investisseurs pour atteindre une valeur d'un milliard de dollars pour le développement

La NBA vient d'annoncer le lancement de la NBA Africa. Évaluée à près d'un milliard de dollars, l'entité mènera les opérations de la ligue en Afrique, y compris la Basketball Africa League. Les principaux investisseurs sont toutes des anciennes vedettes de la NBA dont trois sont originaires du continent et deux afro-américains : Dikembe Mutombo, Joakim Noah, Luol Deng, Grant Hill et Junior Bridgeman. Les autres investisseurs sont Babatunde Folawiyo Yinka Folawiyo Group, Helios Fairfax Partners et Lawani. Cette nouvelle entité annoncée lundi par la ligue, visera à développer le basket-ball - et la présence de la NBA - sur le deuxième continent le plus peuplé du monde.

Les investisseurs de la NBA Afrique comprennent l'homme d'affaires nigérian Babatunde «Tunde» Folawiyo; Helios Fairfax Partners (HFP), société holding d'investissement axée sur l'Afrique, basée au Canada; et les anciens joueurs de la NBA Dikembe Mutumbo, Junior Bridgeman, Luol Deng, Grant Hill et Joakim Noah.

Lors d'une conférence de presse en ligne, le commissaire de la NBA, Adam Silver, a déclaré que la nouvelle entité était évaluée à près d'un milliard de dollars. «Une grande partie de cette évaluation vient de l'énorme optimisme que nous voyons dans cette marque en Afrique et de notre opportunité d'apporter du contenu directement aux populations des nombreux pays d'Afrique», a-t-il déclaré. Le commissaire adjoint de la NBA, Mark Tatum, siégera au conseil d’administration de la nouvelle organisation.

Le co-PDG de Silver et de HFP, Tope Lawani, a cité la croissance de l'environnement des médias numériques dans de nombreux pays africains comme générant plus de demande de contenu et créant ainsi plus d'opportunités pour la programmation de basket-ball.

NBA Afrique, avec la Fédération internationale de basketball (FIBA), gérera la Basketball Africa League (BAL), qui se déroule en ce moment à Kigali au Rwanda. La BAL soutiendra le contenu localisé et en direct aux heures de grande écoute, tandis que la NBA Afrique s'efforce également de fournir une narration personnalisée de la NBA à son public africain.

La NBA a actuellement des bureaux en Afrique du Sud et au Sénégal, mais le PDG de NBA Afrique, Victor Williams, a déclaré qu'elle espérait se développer à travers le continent. Il a également évoqué l’objectif d’ouvrir davantage de centres de formation au-delà de la NBA Academy Africa du Sénégal.

NBA Africa ajoute des investisseurs pour atteindre une valeur d'un milliard de dollars pour le développement
NBA Africa ajoute des investisseurs pour atteindre une valeur d'un milliard de dollars pour le développement
NBA Africa ajoute des investisseurs pour atteindre une valeur d'un milliard de dollars pour le développement
NBA Africa ajoute des investisseurs pour atteindre une valeur d'un milliard de dollars pour le développement
NBA Africa ajoute des investisseurs pour atteindre une valeur d'un milliard de dollars pour le développement

«Le succès de la formation et du financement de NBA Afrique en tant qu'entité autonome est révélateur de la riche histoire de la NBA en Afrique, de la puissance de la vision de la NBA pour la croissance du jeu sur le continent et de l'engagement fort de nos nouveaux partenaires exceptionnels. pour soutenir cette vision », a déclaré Williams dans un communiqué.

La BAL a été lancée pour la première fois en 2019, après que la NBA a disputé son premier match sur le continent en 2015 et ouvert l'académie du Sénégal en 2017. Plus de 50 joueurs actifs de la NBA sont nés en Afrique ou sont les fils de natifs africains.

«Cette fois, le succès sera défini non seulement par le retour sur investissement, mais par un impact durable et à long terme sur la vie de notre peuple», a déclaré Folawiyo dans un communiqué de presse. «C'est notre objectif.» 

Retour à l'accueil