Luka Doncic et les Mavericks plongent les Clippers dans le doute en récupérant l'avantage du terrain

LOS ANGELES CLIPPERS - DALLAS MAVERICKS : 103-113 (0-1)
En 2020, Clippers et Mavericks s'étaient déjà affrontés au 1er tour des playoffs et la série avait duré six matches avant de tourner à l'avantage des premiers. Les seconds ont pris un début de revanche en chipant le premier match à l'extérieur, et en récupérant donc l'avantage du terrain (103-113). Le tout derrière un Luka Doncic qui a, une nouvelle fois, fait des misères à la défense californienne, triple-double à la clé (31 pts, 10 rbds, 11 passes). Le match s'est joué dans le dernier quart-temps puisqu'aucune des deux équipes n'avait réussi à prendre un avantage décisif. Encore mené de trois points à six minutes de la fin, après avoir un temps compté 12 unités d'avance, Dallas a su accélérer. Les coéquipiers de Kristaps Porzingis, bon dans le money-time malgré un match globalement décevant (14 points), ont passé un 18-5 fatal aux Californiens, qui ont terminé le match par un piètre 2/12 au tir. Kawhi Leonard (26 pts, 10 rbds, 5 passes, 4 interceptions) et Paul George (23 pts, 6 rbds, 5 passes) se sont pourtant démenés, tout comme Nicolas Batum en sortie de banc (11 pts, 7 rbds), mais ils ont payé le manque de réaction général de l'équipe dans le money-time.

Coup de tonnerre sur la Cité des Anges ! Premier match et premier accroc pour les Clippers qui sont tombés sur une équipe des Mavs à la hauteur du rendez-vous, à l’image d’un Luka Doncic en trois dimensions, qui a pu compter sur le trio Brunson – Hardaway Jr – Finney-Smith pour contenir les assauts des Californiens jusqu’à la fin.

Dallas démarre très fort avec un 3-points de Kristaps Porzingis, un 2+1 de Luka Doncic et un gros dunk de Dorian Finney-Smith pour autant de messages envoyés à leur adversaire pour lancer cette série (6-14).

L’écart grimpe vite jusqu’à +12 suite à un missile de Tim Hardaway Jr sur un service du meneur slovène (10-22). Les Clippers entament leur retour sur un 3-points de Nicolas Batum. Kawhi Leonard prend ensuite les choses en main en alignant 7 points en fin de période pour contribuer à ramener les siens à -3 après 12 minutes (30-33).

Luka Doncic met les Mavs en confiance
Alors que Nicolas Batum et Serge Ibaka continuent d’avoir un impact positif, une autre recrue des Clippers se distingue, Rajon Rondo claquant deux paniers à 3-points qui font repasser les locaux en tête (43-40). Cette fois, c’est au tour des Californiens de montrer leurs muscles, entre l’agressivité de Kawhi Leonard des deux côtés du parquet et le dunk rageur d’Ivica Zubac (47-47). Paul George puis Pat Beverley par deux fois offrent quatre points d’avance aux locaux (53-49), mais Dallas finit la première mi-temps comme elle l’avait commencé, à fond, et avec un Luka Doncic remonté !

Le Slovène claque deux missiles derrière l’arc dans le 11-0 passé par les Texans et également marqué par un 3-points de Tim Hardaway Jr, sur un service de l’inévitable Doncic, déjà à 21 points et 6 passes décisives à la pause (55-60).

L’ancien du Real Madrid repart sur le même rythme en se jouant par deux fois de la défense adverse, sur un step-back puis un nouveau panier à 3-points, depuis le corner, portant l’avance des Mavs à +8 (60-68). Pat Beverley tient presque les Clippers à lui seul avec ses deux paniers derrière l’arc avant de recevoir l’appui de Paul George (65-68).

Luka Doncic de passage sur le banc, Kawhi Leonard en profite pour déborder Jalen Brunson et s’offrir un premier dunk. Paul George et Marcus Morris s’illustrent à leur tour, avant de voir Kawhi Leonard réaliser une nouvelle interception pour péter un tomar sur la tête de Maxi Kleber, contraignant Rick Carlisle à remettre Luka Doncic en jeu (73-75).

Tim Hardaway Jr et Dorian Finney-Smith en facteurs X
Dallas retrouve alors ses esprits, Luka Doncic servant Dorian Finney-Smith près du cercle avant d’envoyer une nouvelle flèche à 3-points (76-82). Josh Richardson apporte sa contribution d’un drive conclu au buzzer devant Nicolas Batum et les Mavs sont toujours à +6 à l’entrée du quatrième quart-temps (80-86).

Déjà trouvé à bon escient en fin de troisième quart-temps, Nicolas Batum se met à nouveau en évidence derrière l’arc. Paul George l’imite dans la foulée en tête de raquette et les Clippers prennent la tête (89-87) ! Jalen Brunson parvient à répondre par deux drives mais Paul George sanctionne à nouveau les Mavs d’un « catch-and-shoot » à 3-points. Rajon Rondo répond ensuite au missile de Dorian Finney-Smith (97-95).

Kristaps Porzingis lance le « money-time » avec un dunk tout cuit et un service en sortie d’écran pour le 3-points de Tim Hardaway Jr (98-100). Paul George égalise d’un panier à mi-distance en isolation (100-100), mais les Clippers se mettent à bafouiller leur basket. Dallas enchaîne alors un 9-2 fatal, avec Dorian Finney-Smith trouvé dans le corner par Luka Doncic, Tim Hardaway Jr. au lay-up et Kristap Porzingis au dunk pour sceller la victoire sur le score de 113 à 103. Dallas a déjà repris l’avantage du terrain dans la série !

Retour à l'accueil