Les Lakers mènent désormais 2-1 dans la série face aux Suns de Phoenix

Los Angeles Lakers - Phoenix Suns : 109-95
Los Angeles mène 2-1

La dynamique a changé. Battus par les Suns lors du premier match de la série, les Lakers viennent d’enchaîner deux victoires consécutives dont la dernière en date dans la nuit de jeudi à vendredi (109-95). Comme lors du match précédent, Anthony Davis et LeBron James ont guidé leur équipe vers le succès. AD a terminé avec 34 points et 11 rebonds. Personne ne peut l’arrêter quand il est agressif et qu’il cherche à se frayer un chemin dans la peinture. Et, bien souvent, ça mène à une victoire des Angelenos. Le King a lui compilé 21 points, 6 rebonds et 9 passes décisives en faisant parler sa puissance sur plusieurs possessions. Phoenix a résisté pendant une mi-temps, avec un Deandre Ayton précieux sous les panneaux (22 points, 11 rebonds.) Mais Chris Paul est vraiment diminué suite à sa blessure à l’épaule dans le Game 1 et ça se sent. Il a joué 27 minutes, le temps d’inscrire 7 points et de distribuer 6 passes décisives. Son coach assure qu’il est guéri mais le vétéran n’a joué que deux minutes dans le quatrième quart temps, ce qui laisse donc penser le contraire. Les champions en titre avaient de toute façon fait la différence au retour des vestiaires, avec notamment 18 points de Davis dans le troisième quart temps. L’écart est alors monté jusqu’à 17 points en faveur de Los Angeles. Les Lakers mènent désormais 2-1 et ils peuvent prendre le large lors du prochain match au Staples Center.

Les compteurs sont remis à zéro dans cette série, puisque les Lakers et les Suns sont à égalité avant ce Game 3. Seule différence : ce sont désormais les champions en titre qui disposent de l’avantage du terrain, depuis leur victoire dans le Game 2.

Le début de rencontre est en tout cas équilibré au Staples Center, qui n’avait plus goûté aux playoffs version « Purple & Gold » depuis 2013. D’un côté, bien lancés par quelques 3-points, les Lakers dominent principalement dans la peinture, avec leur duo LeBron James – Anthony Davis, déjà au rendez-vous. De l’autre, tandis que Deandre Ayton fait comme souvent sentir sa présence dans la raquette, les Suns font surtout admirer leur maîtrise du jeu à mi-distance, avec notamment Chris Paul, efficace malgré son épaule douloureuse (17-16).

Les Lakers mènent désormais 2-1 dans la série face aux Suns de Phoenix

Portés par l’agressivité de Dennis Schröder, toujours insaisissable, et Anthony Davis, mis sur orbite à l’intérieur par sa « second-unit », les joueurs de Los Angeles continuent de faire la course en tête. Jusqu’à ce que Mikal Bridges, puis surtout Devin Booker, maladroits jusqu’ici, ne retrouvent confiance en leur shoot. Suffisant pour remettre Phoenix devant, à l’issue de ces douze premières minutes accrochées (28-27).

Dans le deuxième quart-temps, l’intensité retombe de chaque côté, au même titre que l’adresse et la qualité de jeu en attaque. En mode chef d’orchestre, LeBron James tente de mettre en confiance l’ensemble des « role players » des Lakers (dont l’hyperactif Andre Drummond) avec ses passes. En face, Chris Paul continue de sanctionner à mi-distance, mais le score n’évolue quasiment pas au tableau d’affichage (33-33).

L’épaule de Chris Paul tient le coup… pour un temps
Entre enchaînement de tirs ratés, nombreuses pertes de balle et coups de sifflet intempestifs, résultant sur plusieurs lancers-francs, ce Game 3 peine véritablement à s’emballer. Et tandis que Deandre Ayton et Anthony Davis restent les plus en vue de chaque côté, personne d’autre ne sort réellement de sa boîte. Si ce n’est finalement Kentavious Caldwell-Pope en toute fin de mi-temps, qui enchaîne panier en transition puis panier en seconde chance, pour aider Los Angeles à virer en tête à la pause. Mais Phoenix n’est qu’à une possession (43-40).

Au retour des vestiaires, les Lakers redémarrent fort, dans le sillage de LeBron James, présent au scoring près du cercle, comme à la passe pour ses intérieurs, parmi lesquels Anthony Davis, également bien servi par Dennis Schröder. Dans le dur offensivement, à l’image de Jae Crowder, les Suns s’en remettent aux bonnes mains de Deandre Ayton pour revenir. Problème : l’écart grimpe en faveur des Californiens, à mesure qu’ils mettent du rythme en attaque (59-46).

Bien en jambes dans cette deuxième mi-temps, LeBron James s’en va ensuite claquer un superbe dunk ligne de fond, avant de servir Anthony Davis pour un « 2+1 », imité dans la foulée par Dennis Schröder. Étouffés, les joueurs de Phoenix se frustrent peu à peu, à l’instar de Devin Booker qui récolte une technique. Intenable dans la peinture, malgré un dunk raté comme LeBron James, Anthony Davis enfonce davantage les visiteurs, en souffrance face à lui. Et même si Cameron Payne se démène en toute fin de quart-temps, il ne peut pas empêcher les siens d’être largués, à douze minutes de la fin (76-63).

Face à Jae Crowder, LeBron James montre les muscles
Dans le dernier acte, les Suns réagissent d’abord en revenant d’entrée à -10, mais les Lakers ne les laissent pas espérer bien longtemps. En effet, l’agressivité de LeBron James couplée aux 3-points de Wes Matthews puis Marc Gasol instiguent un « run » de 15-2 en faveur des champions en titre. Provocateur face à son garde du corps « préféré » Jae Crowder, LeBron James se permet même de faire le show sur le terrain, sentant que le devoir est presque accompli dans ce Game 3 (93-74).

Toujours dans le coup, Phoenix n’abandonne pas pour autant, malgré un déficit de près de 20 points. C’est ainsi Cameron Payne qui ramène tout doucement son équipe au contact, avec trois réussites à 3-points d’affilée.

Et contre toute attente, le jeu de Los Angeles se dérègle, les pertes de balle s’accumulent et revoilà les hommes de Monty Williams à -10. Obligeant les titulaires des « Purple & Gold » à rester jusqu’au bout, afin d’assurer pour de bon ce précieux succès, synonyme pour eux d’avantage de 2-1 dans cette série (109-95).

Comme dans le Game 2, Anthony Davis n’a pas manqué de dominer dans la raquette, terminant avec 34 points et 11 rebonds au compteur. À ses côtés, LeBron James (21 points, 6 rebonds et 9 passes, mais 7 pertes de balle) et Dennis Schröder (20 points) ont une nouvelle fois fait le job pour les Lakers. Chez les Suns, Deandre Ayton (22 points et 11 rebonds) a encore assuré à l’intérieur, contrairement à Devin Booker (19 points, mais à 6/19 aux tirs), expulsé en prime en toute fin de rencontre, en compagnie de Jae Crowder.

Retour à l'accueil