Le rookie Tyrse Haliburton et les Kings gâchent le retour de LeBron James

LeBron James a fait son retour avec les Lakers, dans la nuit de vendredi à samedi, mais n'a pu les mener à la victoire face aux Kings (110-106). Le rookie Tyrese Haliburton a brillamment mené les Kings de Sacramento avec 23 points à 8/12 aux tirs, 4/8 à trois-points, 3/3 aux lancers-francs, 10 passes décisives, 4 rebonds et 2 interceptions en 39 minutes. Le nigérian Chimezie Metu ajoute 10 points et 3 rebonds en seulement 14 minutes. 

Les Kings ont gâché le retour du "King": après 40 jours sans basket, soit 20 matches, en raison d'une entorse à la cheville droite, LeBron James avait envie d'en découdre, d'autant que les Lakers ont besoin de sécuriser leur 5e place à l'Ouest pour s'éviter les barrages. La victoire s'imposait contre Sacramento, mais c'est une défaite qui a été concédée à l'arrivée (110-106). "LBJ" (16 pts, 8 rbds, 7 passes) n'a pas démérité dans un match où L.A. a mené jusque dans le dernier quart-temps, perdu de 14 points. Après avoir perdu deux balles d'affilée dans le money-time, il s'est ressaisi en inscrivant son seul tir derrière l'arc pour revenir à 106-104, mais il a manqué celui de la gagne dans les dernières secondes. A ses côtés, Anthony Davis (22 pts, 11 rbds, 5 contres) a été vainement consistant. Les Lakers n'ont plus qu'une victoire d'avance sur Dallas, sixième à l'Ouest.

La victoire était pourtant impérative pour les Lakers. Après quatre défaites en cinq matches et un glissement dangereux au classement, ils avaient tous les ingrédients en main pour se relancer : affronter à domicile des Kings en perdition et bénéficier surtout du retour de LeBron James.

On a bien senti qu’il faudrait encore du temps pour que la machine Lakers, quasiment au complet désormais (seuls Alex Caruso et Jared Dudley restent à l’infirmerie), se remette en route. À l’instar de ce premier quart-temps très poussif proposé par les locaux (23-30), menés de 15 points, durant lequel seul Andre Drummond se montre en mesure d’imposer ses muscles dans la raquette.

Pendant ce temps, Dennis Schroder, Kentavious Caldwell-Pope et les autres sont incapables de convertir un tir de loin. Il faut attendre l’entrée de Ben McLemore dans le second quart-temps pour vraiment voir le compteur de tirs à 3-points de l’équipe être débloqué. Un second quart-temps où LeBron James prend le jeu à son compte.

Non pas en scorant énormément mais en créant un maximum de décalages à l’origine de shoots ouverts pour ses coéquipiers. Outre Ben McLemore, Marc Gasol s’offre ainsi son seul tir primé de la rencontre tandis que Markieff Morris coupe au cercle. En tête de peu à la pause (56-55), les locaux continuent de s’appuyer sur leur paire Drummond – Davis à l’intérieur dans le troisième acte.

Ils profitent également d’un duel défensif favorable à Montrezl Harrell en fin de quart-temps pour virer avec 10 points d’avance avant le dernier quart (88-78). Mais Sacramento n’a rien à perdre sur ce match. Si Buddy Hield passe complétement à côté du rendez-vous, les Kings peuvent compter sur pas moins de sept joueurs à 10 points ou plus.

Parmi ceux-là, Marvin Bagley, qui effectuait lui aussi son retour après plus d’un mois d’absence. Mais deux autres hommes du banc font beaucoup de mal aux Lakers en cette entame de dernier quart-temps : Delon Wright et Terence Davis. Le premier est dans un paquet de bons coups et enchaîne sept points de suite pour ramener son équipe. Le second, ciblé en défense par les Lakers, affiche lui sa confiance derrière l’arc et n’hésite pas non plus à partir en drive devant son homonyme, Anthony.

Ces deux hommes permettent à Sacramento d’effacer son écart, avant d’être relayés par le tandem de feu de la soirée, Tyrese Haliburton et Richaun Holmes. Tout le match, les deux hommes font des misères à Andre Drummond et à la défense des Lakers sur le « pick-and-roll ». Ils se montrent également en défense, à l’image d’un Drummond contré par Holmes sur son « hook » ou de cette ligne de passe coupée par Tyrese Haliburton, parti au dunk.

En restant sérieux en défense, profitant des passes parfois hasardeuses des Lakers (21 ballons perdus), Sacramento passe un 21-5 terrible (99-104). Son équipe privée de panier pendant quatre minutes, Anthony Davis se réveille près du cercle tandis que LeBron James aligne cinq points de suite avant d’envoyer un « airball » de loin. La défense des Kings tient jusqu’au bout, jusqu’à ce tir primé manqué par le « King » à deux secondes de la fin…

Victoire surprise des Kings (26 victoires – 37 défaites) qui rejouent dimanche à Dallas. Les Lakers (36 victoires – 27 défaites) reçoivent les Raptors le même soir pour… un nouveau succès impératif.

Retour à l'accueil