Grosse victoire de Phoenix face aux Knicks

Grosse victoire des Suns face aux Knicks (128-105) d'un Chris Paul (17pts, 11ast) énervé par une faute flagrante dans un succès qui permet à son équipe de rester au contact du Jazz.

Défaits à Denver, les Knicks poursuivaient leur « road trip » du côté de Phoenix hier, un nouveau défi de taille pour la troupe de Tom Thibodeau. D’autant que les Suns démarrent fort, sur un 10-3 conclu par Chris Paul à 3-points. Avec 9 des 12 premiers points de son équipe, Julius Randle s’emploie déjà pour maintenir son équipe à flot mais Phoenix est facile, à l’image de Devin Booker au layup main gauche.

Jae Crowder signe son retour au jeu d’un 3-points et ça fait +11 (18-9). New York ne panique pas et va revenir petit à petit, avec les 13 points de Julius Randle bien sûr mais aussi Derrick Rose, rapidement en action en sortie de banc et Reggie Bullock qui rentre le 3-points pour repasser devant. Malgré 10 points et 5 rebonds de DeAndre Ayton, les Suns s’inclinent dans ce premier quart (33-30).

Phoenix égalise rapidement avec un tir miraculeux de Jevon Carter sur le buzzer des 24 secondes, mais c’est bien New York qui garde la main. Rose est toujours aussi efficace sur le pick & roll avec son vieux compère, Taj Gibson. Thibodeau fait entrer Frank Ntilikina pour gêner Paul en défense et Obi Toppin place un dunk après un ballon volé.

L’entrée de Cam Payne change un peu la donne pour Phoenix qui retrouve du mouvement et Ayton sous le cercle pour la conclusion. Mais avec Booker à 8 points à la pause, à 1/6 aux tirs, et Paul à 5 points à 2/4 aux tirs, les Suns n’ont pas encore leur propulsion arrière derrière eux. Ils sont à la traîne face à des Knicks bien équilibrés par leur trident Randle (17 points), Rose (14 points) et Barrett (12 points). New York est devant de 7 unités (63-56).

Incroyable séquence de Cam Payne

Les Suns reviennent forcément plus agressifs en troisième quart. Mikal Bridges et Chris Paul font mouche de loin et Thibs doit arrêter le jeu. Mais ses Knicks encaissent le choc et repartent à l’attaque avec Noel qui écrase une grosse claquette et Bullock qui répond à 3-points dans le coin. Déjà en double-double, Ayton fait en tout cas valoir sa présence sous le cercle avec un gros dunk main droite, après un layup main gauche opportuniste.

RJ Barrett maintient ses 50% à 3-points avec une quatrième réussite en huit tentatives mais la fin de quart temps appartient à Phoenix, et Cam Payne ! Le meneur remplaçant rentre d’abord à 3-points en première intention puis il s’arrache à la claquette dans les ultimes secondes… avant de piquer la remise en jeu suivante et de glisser un ultime layup avant le buzzer : Phoenix est repassé devant (90-88) !

Jae Crowder met les Suns sur les bons rails avec deux 3-points dans le même coin (devant le banc adverse). Il sert ensuite Mikal Bridges pour le 3-points dans l’autre coin, avant de se fendre d’un stepback à 3-points, également. Après un 10/29 derrière l’arc sur les trois premiers quarts, Phoenix a réglé la mire ! New York ne peut que constater les dégâts, avec un 22-8 des Suns pour entamer le 4e quart…

Obi Toppin rentre bien un tir difficile à 3-points mais Phoenix est parti ! Cam Payne confirme son très bon match avec un 3-points et les Suns ne seront plus rejoints. Le dernier quart est sans appel à 38-17 en faveur des locaux, dont un sublime 8/12 à 3-points. Les Suns auront pour le coup mis 30 points dans la tête des Knicks rien qu’en deuxième mi-temps (72-42). Phoenix s’impose donc au finish (128-105) et reste en embuscade derrière Utah.

Retour à l'accueil