Brooklyn mène 2-0 face aux Celtics après une large victoire dans le match 2

Les Nets mènent 2-0 après une deuxième victoire de suite à domicile (130-108). Jayson Tatum n'a pas pu aller au bout de la rencontre pour les Celtics après avoir pris un doigt dans un oeil. Sans grande surprise, Boston rencontre de réelles difficultés pour suivre le rythme de Brooklyn au premier tour des play-offs. Lors du premier match, samedi, Jayson Tatum avait limité la casse en marquant 50 points dans la défaite (104-93). Mardi, l'ailier All-Star des Celtics n'a pas pu aller au bout de la deuxième rencontre, sorti définitivement à la 28e minute après avoir pris un doigt dans un oeil de la main gauche de Kevin Durant, et l'écart a fini au-delà des 20 points (130-108). Cependant, il serait trompeur de tout mettre sur la sortie de Tatum. Les Nets, qui sont maintenant sur une série de neuf victoires de suite face aux Celtics en play-offs, menaient de 27 points quand il a été touché lorsqu'il tentait de voler un ballon à Durant sous le cercle des Nets. Evan Fournier (16 points, 4/5 à 3 points, 1 rebond, 0 passe, 2 interceptions en 27 minutes) et ses coéquipiers ont surtout souffert devant l'adresse à trois points de Joe Harris (7/10) et des Nets (17/39). Shooteur le plus adroit de la NBA en saison régulière (47,5 %), Joe Harris a autant bénéficié des espaces libérés par ses prestigieux coéquipiers (26 points pour Durant, 20 pour Harden, 15 pour Irving, à chaque fois en moins de 30 minutes) que du niveau globalement en dedans de Boston cette saison. « On doit être largement meilleurs. Ils nous ont mis à nu en étant bons, bien sûr, mais j'ai été déçu par la façon dont on a joué cette fois », a regretté l'entraîneur des C's, Brad Stevens.

Les Celtics rentrent bien dans leur Game 2. Désireux de se racheter après leur Game 1 compliqué, Kemba Walker et Jayson Tatum se montrent incisifs en attaque, notamment face à un Blake Griffin qui perd l’équilibre devant les arabesques du meneur des C’s, avant de concéder un 3-points de la part de l’ailier All-Star.

Mais Brooklyn ne tarde pas à réagir, et avec la manière ! Joe Harris lance idéalement son équipe en réussissant à lui tout seul un 13-0 ! Boston stoppe dans un premier temps l’hémorragie grâce à Evan Fournier, mais les superstars des Nets emboitent le pas de leur sniper de luxe. Kyrie Irving inscrit ainsi ses points près du cercle, tandis que Kevin Durant ne force rien à mi-distance et à 3-points (40-26).

Tout le monde se fait plaisir côté Nets
Déjà dans les cordes, les Celtics n’ont même pas le temps de respirer puisque James Harden, qui n’a pas pris un tir du premier quart-temps, préchauffe tout doucement sans ses deux compères, tout en continuant d’abreuver de ballons sa bande de shooteurs. Relégués à -20, les hommes de Brad Stevens n’arrivent pas à enrayer la machine new-yorkaise, d’autant plus que Brooklyn imprime une intensité défensive monstre, provoquant beaucoup de pertes de balle.

Le technicien de Boston a beau chercher des solutions sur son banc, Kevin Durant se joue tranquillement de ses défenseurs dos au panier. En total contrôle, les Nets gèrent tranquillement leur fin de mi-temps, sous la houlette de son duo Kyrie Irving – Kevin Durant, pendant que James Harden se repose. À la pause, les 15 000 fans du Barclays Center peuvent savourer la démonstration de force de leur équipe (71-47).

Brooklyn mène 2-0 face aux Celtics après une large victoire dans le match 2

La pause ne change pas la physionomie de cette rencontre. Ça en deviendrait presque un peu gênant, tant tout le monde se joint à la fête du côté de Brooklyn, où tout le monde profite. Kevin Durant retrouve ses sensations en attaque, Kyrie Irving s’efface pour laisser le ballon à James Harden et Blake Griffin se régale en bout de chaîne avec deux gros dunks sur la défense des Celtics. La barre des 30 points d’écart est rapidement atteinte, le duo Harden/Durant pouvant haranguer une foule qui en a clairement pour son argent.

James Harden monte en puissance
En grands compétiteurs qu’ils sont, les joueurs de Boston n’abandonnent pas pour autant. Et tandis qu’Evan Fournier se chauffe gentiment avec Kevin Durant, Marcus Smart score 19 unités rien que dans ce troisième quart-temps. De quoi laisser espérer un retour pour ses coéquipiers, sauf que Kyrie Irving puis Kevin Durant lui répondent immédiatement, dans leurs styles bien à eux, inscrivant les 16 derniers points des Nets dans cette période (109-82).

Si le tandem Irving/Durant ne foulera pas le parquet de tout le dernier quart-temps, James Harden profitera quant à lui de cinq minutes de rab pour atteindre la barre des 20 points. Si l’addition s’avère ne pas être aussi salée qu’il n’y paraît pour les Celtics, qui ont perdu en prime Jayson Tatum sur une blessure à l’oeil, Brooklyn fait le plein de confiance avant de se diriger au TD Garden, pour y jouer un Game 3 déterminant et prévu dans la nuit de vendredi à samedi (130-108).

Retour à l'accueil