Basketball Africa League : le Zamalek s'invite en finale en dominant le Petro de Luanda

Sous les yeux de Mark Tatum (commissaire-adjoint de la NBA) et de Wes Edens (co-propriétaire des Milwaukee Bucks), le Zamalek d'Égypte est devenu la première équipe à se qualifier pour la finale de la Basketball Africa League en dominant le Petro de Luanda ce samedi à la Kigali Arena sur le score de 89 à 71. Dans une demi-finale au parfum d'une finale entre deux équipes qui restaient sur quatre victoires consécutives dans la BAL, le Petro de Luanda s'est incliné pour la première fois dans la compétition à la porte d'une finale historique face au Zamalek, qui enregistre sa cinquième victoire en autant de matchs. Les angolais tenteront ce dimanche soir de repartir avec une troisième place face au perdant de l'autre demi-finale qui oppose ce soir les Patriots du Rwanda à l'US Monastir de la Tunisie. 

Dans le sillage du vétéran Carlos Morais (18 points) et de Jone Pedro (12 points et 9 rebonds), le Petro de Luanda a pourtant bien tenu tête au Zamalek d'Égypte dans le premier quart-temps (24-24) avant de couler dans le deuxième quart, en encaissant un 31-15 en dix minutes. Dominants à leur habitude dans la peinture, les Égyptiens ont fait subir aux angolais un deuxième quart-temps à sens unique. Avec un jeu collectif toujours bien huilé avec cinq joueurs à deux chiffres dont Walter Hodge à quatre rebonds d'un triple-double (19 points, 6 rebonds et 10 passes décisives), bien épaulés par Michael Fakuade (16 points et 4 rebonds), Anas Mahmoud (14 points, 7 rebonds et 7 passes), Solo Diabaté (12 points et 6 passes) et Chinemelu Elonu (10 points et 6 rebonds), le Zamalek a littéralement explosé la défense des angolais pour mener 55-39 à la pause.

En seconde période, les Égyptiens de Zamalek reviennent encore très forts pour remporter le troisième quart (17-13) en creusant davantage l'écart à dix minutes de la fin du match avec un matelas confortable de +20 (72-52). Le Zamalek a ainsi tué tout espoir du Petro de Luanda de revenir dans la partie. Les dix dernières minutes ne changeront absolument rien à l'issue de la rencontre, ni même le fait que le Zamalek ait perdu le dernier quart-temps (19-17). Le Petro de Luanda quitte ainsi la compétition au stade des demi-finales et aura une dernière chance de repartir en Angola ce dimanche soir avec le prix d'une troisième place en poche en cas d'un succès contre le perdant de l'autre demi-finale entre les Patriots du Rwanda et l'US Monastir de la Tunisie.

Le Zamalek, encore invaincu (5-0), tentera pour sa part de remporter la toute première édition de la Basketball Africa League ce dimanche soir toujours à la Kigali Arena face au vainqueur de la confrontation entre les Patriots et l'US Monastir. 

Retour à l'accueil