Basketball Africa League : le Petro de Luanda remporte le choc au sommet du groupe B

Déjà qualifiés tous les deux en quarts de finale de la première édition de Basketball Africa League, le Petro de Luanda et l'AS Salé s'affrontaient dimanche soir à la Kigali Arena dans le dernier match au sommet du groupe B. Dans cette rencontre très disputée entre deux des équipes favorites de la compétition, le Petro de Luanda s'est imposé assez largement sur le score de 97 à 78, soit un écart de 19 points à la Kigali Arena. Les champions d'Angola terminent ainsi premiers du groupe B en étant invaincus devant les marocains de l'AS Salé (2-1), la FAP du Cameroun (1-2) et l'AS Police du Mali (0-3).

Sous l'impulsion de Ryan Richards (19 points et 8 rebonds), Olimpio Cipriano (17 points), Jone Pedro (11 points et 10 rebonds) et Carlos Morais (13 points et 6 rebonds), le Petro de Luanda a pourtant souffert dans le premier quart-temps (16-23) face à une belle équipe de l'AS Salé agressive aux deux extrémités du terrain avant de revenir dans la partie, notamment dans le second quart-temps, à 1,42 minute de la pause (43-43). Sur un panier à trois-points, le vétéran Carlos Morais permet au Petro de prendre la commande (46-43) à 1,17 minute de la mi-temps, mais les marocains ne lâchent rien, répondent de suite pour égaliser à 46 partout. Envoyé sur la ligne de lancers-francs, Ryan Richards donne deux points d'avance au Petro de Luanda à la pause (48-46). Le duo Rashad James (22 points et 12 rebonds)-Terrel De Von Stoglin (25 points et 4 rebonds) a guidé l'AS Salé. 

Les marocains craquent dans le dernier quart-temps 

En seconde période, les deux équipes se livrent un duel titanesque, une vraie partie de ping-pong et dans ce jeu, les angolais refusent d'abdiquer et parviennent à rester devant à la fin du troisième quart-temps avec un matelas de cinq points (68-63).

Mais dans le quatrième et dernier quart-temps, l'on assiste à une démonstration offensive des angolais derrière l'arc face à une équipe de l'AS Salé complètement déstabilisée aux deux extrémités du terrain. Les marocains ne parviennent pas à stopper l'hémorragie, encaissant un run de 29-15. Les angolais ont shooté à 40% de réussite à trois-points contre 29,9% pour les marocains. Sur l'ensemble de la rencontre, le Petro de Luanda a tiré à 44,9% contre 41,3% de réussite pour l'AS Salé. Les marocains ont été les plus adroits sur la ligne des lancers francs avec 76% de réussite contre 56,5% pour les angolais qui remportent tout de même la bataille au rebond (43-42).

Dans ce groupe B très relevé, le Petro de Luanda, l'AS Salé et la FAP sont qualifiés pour les quarts de finale de Basketball Africa League qui se joueront à élimination directe. La finale de la compétition aura lieu le 30 mai prochain toujours dans la bulle de Kigali. 

Retour à l'accueil