Basketball Africa League : le Petro de Luanda écœure les FAP et se qualifie pour les quarts de finale

Les angolais du Petro de Luanda sont devenus la deuxième équipe à se qualifier pour les quarts de finale de la Basketball Africa League après sa courte victoire obtenue ce jeudi à la Kigali Arena face aux Forces Armées et Police (FAP) du Cameroun sur le score de 66-64 en match de deuxième journée du groupe B. 

Vingt quatre heures après avoir subi une défaite très difficile à digérer contre l'AS Salé, l'équipe camerounaise de FAP a manqué l'occasion en or de se racheter face au Petro de Luanda, concédant son deuxième revers de la compétition. L'entraîneur-chef Lazare Adie Ngono et ses hommes avaient pourtant tout fait pour éviter de commettre les erreurs de la veille, mais l'équipe camerounaise n'a pas su tuer le match au meilleur moment, laissant revenir les angolais à la fin du premier quart-temps (21-20).

Sous l'impulsion de l'américain Antwan Scott, auteur de 23 points, 3 passes et 3 interceptions en 27 minutes et de Jone Pedro avec double-double (13 points et 10 rebonds), le Petro de Luanda décide de prendre les choses en main dans le second quart-temps en menant à la pause avec un écart de dix points (32-42). En difficulté avec son tir, le vétéran Carlos Morais a terminé la rencontre avec 4 points, 10 rebonds et 3 interceptions. 

En seconde période, les camerounais ne lâchent rien et refusent d'abdiquer à l'image d'Amadou Abdoulaye Harouna (17 points, 6 rebonds et 4 passes) et de Marcus Wiley Thomas (12 points). La FAP réussi même un excellent pari en poussant les champions d'Angola à 27 pertes de balle contre 15, mais ils ont payé leur maladresse au tir (25,7% de réussite) et au lancer franc (67,9%). Difficile dans ces conditions de l'emporter face à une équipe angolaise qui a tiré à 41,1% de réussite et 76,9% sur la ligne des lancers francs. Comme lors de la défaite contre l'AS Salé, la FAP n'a pas su profiter de nombreuses pertes de balle du Petro de Luanda même si l'équipe s'est améliorée sur le plan défensif. 

Si le Petro de Luanda menait encore de neuf points à la fin du troisième quart-temps (47-56), les hommes de Lazare Adie Ngono décident alors de sonner la révolte dans les trois premières minutes du dernier quart-temps sur un run de 8-0 pour revenir à seulement un petit point (55-56) avant de voir les deux équipes se lancer dans une partie de ping-pong dans les cinq dernières minutes de la rencontre. À ce jeu, l'expérience des angolais va finalement faire la différence notamment dans les derniers instants du match avec une interception décisive de Carlos Morais alors que le Petro de Luanda ne menait que de deux points (64-66) à 12 secondes du buzzer. 

Victoire donc capitale pour les hommes du coach José Neto qui décrochent par la même occasion leur ticket qualificatif pour l'Elite 8, c'est à dire les quarts de finale de la Basketball Africa League. Le Petro de Luanda disputera la première place du groupe B lors du choc au sommet face aux marocains de l'AS Salé. Pour sa part, la FAP jouera sa survie dans la compétition contre le club malien de l'AS Police. Les camerounais doivent impérativement battre largement l'AS Police avec un meilleur écart pour espérer décrocher l'un des deux tickets qualificatifs du meilleur troisième à l'issue de la phase de groupes. 

Plus d'informations à venir...

Retour à l'accueil