Basketball Africa League : L'US Monastir pulvérise le Rivers Hoopers et prend la tête du groupe A

L'US Monastir a réaffirmé son statut en tant que prétendant au titre de la BAL après avoir battu largement les Rivers Hoopers du Nigéria sur le score de 99-70 jeudi à la Kigali Arena dans le match de la seconde journée du groupe A. Les Tunisiens croiseront les rwandais de Patriots BBC pour le choc au sommet du groupe A.

C'était la deuxième victoire de l'équipe basée à Monastir après avoir battu GNBC 113-66 mardi soir.

L'US Monastir a excellé des deux côtés du terrain, marquant 45 points derrière la ligne des 3 points et forçant 19 pertes de balle. 

C'était une rencontre complètement à sens unique du début à la fin avec l'US Monastir menant par pas moins de 32 points.

Les prétendants au titre de la BAL autoproclamés étaient impressionnants dans la circulation du ballon. Et parfois, il semblait que Mourad El Mabrouk, Christopher Crawford et Radhouane Slimane disputaient une compétition à trois points.

Slimane a propulsé US Monastir avec un record de 23 points, dont un 6 sur 9 à longue distance. El Mabrouk a ajouté 11 points et Crawford en a marqué 8.

«La cohésion a été un facteur clé de notre équipe. Nous nous connaissons bien. Nous avons gagné aujourd'hui, mais il y a un long chemin à parcourir vers le match pour le titre », a déclaré Slimane (40 ans), qui a été dévasté il y a quatre ans lorsque lui et son équipe de Monastir ont terminé troisième de la Coupe d'Afrique des clubs champions 2017.

"Nous nous concentrons maintenant sur cette saison de la BAL, c'est notre objectif", a déclaré le vétéran de 2m04.

Safouen Ferjani, l’homme qui a mené l’US Monastir au titre de champion de la Ligue tunisienne et de la Coupe nationale le mois dernier, et qui est maintenant entraîneur adjoint, a rappelé à tous que la victoire de jeudi n’était qu’un pas de plus vers leur objectif.

"Nous avons fait un excellent travail, mais nous voulons la première place du groupe", a déclaré Ferjani.

«Chaque match est très important», a-t-il déclaré lorsqu'on lui a demandé si l'équipe prévoyait de reposer certains joueurs clés maintenant qu'elle a obtenu une place en séries éliminatoires.

«Nous sommes ici [pour remporter le titre]. Nous ne pensons pas aux quarts de finale ou aux demi-finales. Nous nous concentrons pour l'instant sur nos prochains adversaires [Patriots Basketball Club]. Ils forment une équipe formidable et nous devons être prêts pour eux », a poursuivi Ferjani. «Il y a beaucoup d'équipes favorites dans ce tournoi. Nous ne sommes pas les seuls. Mais nous devons améliorer notre défense. »

Pendant ce temps, Rivers Hoopers a chuté

a concédé sa deuxième défaite en autant de matchs avant son dernier match du groupe A contre GNBC de Madagascar.

«C'était un match difficile. L'US Monastir est actuellement l'une des meilleures équipes du tournoi.

Nous nous améliorons en équipe. Nous allons être bien meilleurs lors de notre prochain match », a insisté l'entraîneur-chef des Hoopers Ogoh Odaudu.

Réfléchissant à l’avenir de son équipe dans le tournoi, Odaudu a noté: «Bien sûr, il y a de l’espoir [de se qualifier pour le prochain tour].»

«Notre prochain match ne sera pas facile. Nous devons sortir et nous battre. Ce serait un très mauvais service de sous-estimer l'équipe de Madagascar. Ils ont montré qu'ils pouvaient jouer. Nous devons faire le double du travail pour en sortir victorieux. Nous avons deux jours pour nous préparer. Maintenant, nous allons manger, dormir et penser à GNBC.

Robert Daniels et Ben Uzoh, les seuls joueurs des Hoopers à marquer à deux chiffres, cumulés pour 45 points.

Daniels a terminé avec un record de 25 points et 11 rebonds. Il a admis que US Monastir «a fait un excellent travail. Je n'enlève rien à ces gars-là. 

Retour à l'accueil