Basketball Africa League : l'US Monastir humilie la GNBC du Madagascar

L'équipe championne en titre de la Tunisie, US Monastir a ouvert sa campagne de Basketball Africa League (BAL) avec autorité, en battant largement lla GNBC de Madagascar sur la marque de 113-66 lors du dernier match de la journée du lundi disputée à la Kigali Arena. C’ést la plus grande marge de victoire de la BAL à ce jour. Ce large succès permet aux tunisiens de prendre la tête du groupe A devant les Patriots BBC du Rwanda. 

Cinq joueurs de Monastir ont terminé le match à deux chiffres dont l'international tunisien Makram Ben Romdhane dans le costume de meilleur marqueur avec 23 points et un record de 10 rebonds.

Le MVP de la Coupe d'Afrique des clubs champions 2011 a admis que son expérience du basket africain était fondamentale, mais il a insisté sur le fait qu'ils «s'attendent à des matchs plus difficiles dans la BAL».

«Aujourd'hui, j'ai eu un bon match, mais ça aurait pu être l'un de mes coéquipiers. Je participe à des tournois africains de basket-ball depuis plus de 12 ans et je suis toujours heureux de partager mon expérience avec les jeunes joueurs », a souligné Ben Romdhane.

Radhouane Slimane était bien adroit derrière l'arc avec 13 points à 3/4 à trois-points. Le meneur Tunisien Omar Abada en a ajouté 13 pour aider l'US Monastir à prendre la tête du groupe A devant le Patriots Basketball Club du Rwanda, vainqueur dimanche du Rivers Hoopers du Nigéria sur le score de 83-60.

Les Malgaches n'ont jamais représenté une menace pour les Tunisiens qui ont mené de bout en bout.

Et à la mi-temps (58-32), l'US Monastir avait marqué presque autant de points que GNBC l'avait fait dans tout le match.

Cameron Ridley de GNBC était presque parfait, inscrivant six de ses huit tirs, faisant sentir sa présence dans la peinture, mais il s'est tourné la cheville droite alors qu'il tentait un lay-up au début du troisième quart dans ce qui était sa dernière action puisqu'il a été contraint de quitter ses partenaires.

L’entraîneur-chef de la GNBC, Ranaivosoa Nantenaina, a admis plus tard que l’absence de Ridley avait été un coup dur pour son équipe. «C’est une blessure grave et il ne reviendra pas. Il faisait du bon travail pour nous, en rebond mais c'est une situation malheureuse pour nous en tant qu'équipe. "

Nantenaina a poursuivi: «Nous devons apporter des améliorations. Nous devons travailler plus dur pour les prochains matchs. »

Ridley a terminé la rencontre avec 12 points tandis que son coéquipier Elly Randriamampionona a mené l'équipe malgache avec 26 points.

Randriamampionona, un membre de l’équipe nationale de Madagascar, a juré de continuer à se battre pour son compatriote malgache: «Nous devons nous améliorer, ce n’était pas un excellent résultat pour nous. Nos fans chez nous sont derrière nous, nous n'abandonnerons pas, nous continuerons à nous battre pour eux. "

Retour Ă  l'accueil