Anthony Davis et les Lakers s'offrent les Suns de Phoenix

Les Angelenos restent dans la course au top 6 grâce à leur victoire autoritaire (123-110) dimanche sur le deuxième de la conférence Ouest, Phoenix.

Sur une série compliquée de huit défaites lors de leurs dix derniers matches, les LA Lakers, ont redressé la barre avec la manière dimanche contre le numéro deux de la Conférence Ouest, Phoenix, et remporté un succès (123-110) qui leur permet de rester dans la course au top 6, à quatre matches de la fin de la phase régulière. Celui-ci garantit une qualification directe en play-offs, sans devoir en passer par les barrages instaurés l'an passé, le fameux « play-in ».

Les Angelenos, septièmes, affichent désormais un bilan de 38 succès pour 30 défaites. Ils pointent à une longueur de Portland (39-29) mais doivent, pour leur damer le pion, finir l'exercice - raccourci en raison de la crise sanitaire (72 matches au lieu de 82) - avec une victoire de plus que les Blazers, qui passeraient devant en cas d'égalité (deux victoires à une sur la saison contre LA).

Anthony Davis stratosphérique 
Toujours privés de LeBron James et de Dennis Schröder, les Lakers se sont reposés sur le leadership d'Anthony Davis, monstrueux dimanche soir (42 points à 13 sur 27 au tir, 12 rebonds, 5 passes, 3 interceptions, 3 contres et 3 balles perdues en 41 minutes), bien épaulé par Kentavious Caldwell-Pope (17 points) et Alex Caruso (17 points, 8 passes).

Les locaux menaient les débats 20 à 6 après six minutes, affichant un visage solide en défense, et ont fait la course en tête toute la soirée. Un moment en avance de vingt-trois longueurs, ils ont dû résister à un retour canon des Suns, qui ont recollé à 7 points (108-115, 43e), avant que quelques coups d'éclat de Davis - deux rebonds offensifs, un ballon sauvé en se jetant au sol, un dunk avec la faute - ne renvoient définitivement Phoenix au vestiaire.

Utah s'échappe en tête de l'Ouest
Sans Cameron Johnson, les Suns d'un Chris Paul longtemps au pain sec et à l'eau (13 points, 10 passes au final), de Devin Booker (21 points, mais 5 sur 14 au tir) et DeAndre Ayton (seulement 6 points et 3 tirs tentés en 33 minutes, plus 6 rebonds), qui restaient sur six victoires en sept matches, laissent Utah s'échapper en tête de l'Ouest (50-18 pour le Jazz, 48-20 pour la franchise de l'Arizona).

Le calendrier des LA Lakers et de Portland
À la lutte pour la sixième place de la conférence Ouest, les LA Lakers (38-30), tenants du titre, et Portland (39-29) ont chacun quatre matches à jouer en conclusion de la saison régulière.

LA LAKERS. - 12 mai : New York. 13 mai : Houston. 15 mai : à Indiana. 16 mai : à New Orleans.

PORTLAND. - 11 mai : Houston. 13 mai : à Utah. 14 mai : à Phoenix. 16 mai : Denver.

Retour à l'accueil