Steph Curry fait très mal aux Sixers de Philadelphie

Les Golden State Warriors se sont offert lundi les leaders de la Conférence Est. Les 76ers de Philadelphie, battus 107-96, se sont heurtés à l'état de grâce de Stephen Curry, auteur de 49 points.

Ingenuity a volé sur Mars, Stephen Curry lui survole sur la NBA depuis début avril: la star de 33 ans, qui avait déjà marqué 47 points lors de la défaite contre Boston samedi, a signé son 11e match consécutif avec 30 points ou plus. Au passage, une victoire cruciale dans la course aux play-offs pour les Warriors, neuvièmes de la Conférence Ouest.

Le double MVP (2015 et 2016) a signé une énième performance époustouflante en quelques jours. En cinq matches, il a dépassé trois fois le seuil des 40 points inscrits ainsi qu'une fois celle des 50. Le tout pour une moyenne de 31,4 points par match cette saison qui le place comme favori dans la course au titre de MVP. «Je ne sais pas quoi dire d'autre», a réagi son entraîneur Steve Kerr face au niveau affiché par son meneur.

«Quand vous me demandez après chaque match ce que je pense de Steph et de sa performance, eh bien, ce que j'ai dit après le dernier, réutilisez-le. Parce que c'est la même chose après chaque match --une stupéfaction totale face au talent, au coeur, à l'esprit et la concentration de gars. Tout simplement incroyable à regarder. »

« Personne n'a jamais tiré comme ça dans l'histoire du jeu » Steve Kerr

«Personne n'a jamais tiré comme ça dans l'histoire du jeu», juge même Kerr. Le match était à égalité à la mi-temps (55-55), mais les Warriors ont pris cinq points d'avance à la fin du troisième quart-temps, avant que Curry n'offre un spectacle éblouissant en fin de match pour permettre dans le quatrième quart-temps à Golden State de battre Philadelphie 32-26, dont 20 de Curry. Les Sixers, leaders à l'Est, voient eux leur série de quatre victoires s'arrêter net malgré 28 points inscrits par Joel Embiid et 15 par le frère cadet de Curry, Seth

Retour à l'accueil