Les Bucks s'inclinent à domicile malgré un excellent Jordan Nwora (24 points et 6 rebonds)

Les Milwaukee Bucks ont concédé une troisième défaite consécutive en s'inclinant à la maison face aux Hornets de Charlotte sur le score de 127-119. Les Bucks sont toujours troisièmes à l'Est derrière Philadelphie (2e) et Brooklyn (1er). Le rookie nigérian Jordan Nwora a mené les siens avec 24 points, 6 rebonds, 2 passes décisives et une interception. C'est son deuxième match en tant que titulaire avec au moins 20 points.

Il faut dire que les Bucks étaient totalement démunis sans leur double MVP en titre Giannis Antetokounmpo pour le quatrième match de rang (genou), Jrue Holiday (genou), Donte DiVincenzo (hanche), Brook Lopez (dos), Khris Middleton (genou) et PJ Tucker (mollet). Dans ces conditions, les remplaçants africains ont eu du temps de jeu : Jordan Nwora (24 points, 6 rebonds, 2 passes décisives et une interception en 32 minutes), Mamadi Diakité (10 points, 5 rebonds et 2 interceptions en 23 minutes) et Axel Toupane (9 points, 2 interceptions, 2 passes en 18 minutes). Thanasis Antetokounmpo ajoute 12 points, 4 rebonds et 3 passes en 27 minutes. 

Les Bucks évoluaient sans Giannis Antetokounmpo depuis quelques jours et pour la réception de Charlotte, ils ont présenté l’équipe C, voire D. Forcément, les Hornets, même s’ils sont eux aussi très diminués, ont sauté sur l’occasion pour conforter leur 4e place à l’Est. Le rookie nigérian Jordan Nwora a été très bon côté Milwaukee en terminant meilleur marqueur de son équipe avec 24 points à 56% de réussite aux tirs dont 40% à trois-points, 6 rebonds, 2 passes décisives et une interception en 32 minutes. 

Les Hornets se battent avec les Hawks pour cette place, qui offre l’avantage du terrain au premier tour des playoffs, et ces derniers ont réussi à battre les Bulls d’un bouillant Zach LaVine (50 points). Enfin, Indiana retrouve Domantas Sabonis et des couleurs avec un succès à Orlando. Deuxième victoire de suite pour les Pacers.

Orlando – Indiana : 106-111
Domantas Sabonis est de retour mais Aaron Holiday (20 points) continue de se montrer et ça fait du bien aux Pacers. Après avoir gaspillé une avance de 15 points en troisième quart-temps, Indiana trouve l’énergie de passer un 16-6 en début de dernier acte.

Terrence Ross, lui, jette ses dernières forces dans la bataille avec 10 points dans cet ultime quart-temps, avec notamment deux dunks en fin de match, pour faire espérer les Floridiens. Mais Malcolm Brogdon et T.J. McConnell ne tremblent pas sur la ligne des lancers-francs pour valider le succès des Pacers.

Retour à l'accueil