Le Thunder renoue avec à la victoire en battant les Celtics

Le Thunder gronde encore !
En plein marasme, empêtré dans une série négative de 14 défaites, OKC a regoûté à la victoire (119-115) sur le parquet de Celtics en pleine déconfiture, certes amoindris par les absences de Jayson Tatum (cheville) et Kemba Walker (flanc). Le Thunder a mieux commencé et mieux fini la rencontre, passant notamment 41 points à une défense bostonienne aux abois au 4e quart-temps. Luguentz Dort a inscrit 24 points et Darius Bazley a dominé à l'intérieur (21 pts, 10 rbds), le Français Théo Maledon s'avérant plus discret (6 pts, 5 passes). En face, Jaylen Brown s'est démultiplié (39 pts, 11 rbds, 4 interceptions) en vain, dans une fin de match pourtant encore à portée, dans le sillage du rookie Payton Pritchard (28 pts), sans qu'Evan Fournier puisse peser malgré une bonne activité (11 pts, 7 rbds, 5 interceptions). Cette 3e défaite de rang contraint les C's à partager leur 6e place avec Miami.

Légèrement plus bas au classement, Indiana (9e) a subi la loi de Portland (133-112) et du shooteur Anfernee Simons (27 pts), auteur de neuf paniers à longue distance d'affilée. Si bien que Damian Lillard s'est contenté de 23 points. Le seul à avoir fait mieux que Simons en NBA est Klay Thompson (Warriors), qui en planta dix de suite un soir de janvier 2019.«Après le premier que j'ai rentré en seconde période, je savais que ça allait être une bonne soirée pour moi. J'avais l'impression ensuite, que peu importe l'opposition ou la distance où j'étais, je savais que ça allait rentrer», a commenté l'arrière. Après ce premier succès en six matches, les Blazers demeurent 7e à l'Ouest, derrière Dallas qui a étrillé Golden State (133-103). Après une première période d'une indigence rare (62-29) chez les Warriors (10e à l'Ouest), autant dire que le duel de magiciens entre Luka Doncic (39 pts, 8 passes) et Stephen Curry (27 pts) a vite tourné court.

Retour à l'accueil