LaMarcus Aldridge met un terme à sa carrière à 35 ans en raison d'une anomalie cardiaque

LaMarcus Aldridge n'ira pas au bout de la saison. L'intérieur de 35 ans a surpris son monde en annonçant sa retraite ce jeudi après-midi. Arrivé aux Nets pour jouer le titre il y a quelques semaines, le septuple all-star a expliqué les raisons de sa décision dans une lettre publiée sur son compte Twitter. En cause, une anomalie cardiaque.

"Aujourd'hui, j'écris cette lettre le coeur lourd. Lors de mon dernier match, j'ai joué avec un rythme cardiaque irrégulier. Plus tard cette nuit-là, mon rythme était encore plus anormal, ce qui m'a vraiment inquiété encore plus". C'est par ces mots que LaMarcus Aldridge débute sa lettre d'explication après l'annonce de sa retraite alors que la saison NBA bat son plein et qu'il a rejoint les Brooklyn Nets, un candidat au titre il y a quelques semaines seulement. A 35 ans, Aldridge, sept fois sélectionné au All-Star Game, n'aura jamais gagné de titre NBA mais il laisse une belle trace dans la ligue.

"Bien que je me sente mieux maintenant, ce que j'ai ressenti avec mon coeur cette nuit-là, a été l'une des expériences les plus effrayantes de ma vie, poursuit Aldridge. [...] J'ai pris la décision difficile de prendre ma retraite. Pendant 15 ans, je me suis concentré sur le basket, il est temps de le faire pour ma santé et ma famille". Né au Texas, "LMA" a pris la direction de Porrtland après avoir été drafté en deuxième position de la draft 2006. Ailier-fort naturellement doué, Aldridge a rapidement montré des qualités qui ont permis aux Blazers de briller avec lui, sans pour autant tutoyer les étoiles.

En neuf ans dans l'Oregon, Aldridge a cumulé 19,4 points et 8,4 rebonds de moyenne, grimpant jusqu'à 23,4 points et 10,2 rebonds en 2014/2015, glanant là la première de ses deux sélections dans le deuxième meilleur cinq de la saison.

LaMarcus Aldridge met un terme à sa carrière à 35 ans en raison d'une anomalie cardiaque
LaMarcus Aldridge met un terme à sa carrière à 35 ans en raison d'une anomalie cardiaque
Retour à l'accueil