Kenya : George Mayienga nommé à la tête de la sélection féminine

NAIROBI (Kenya) - George Mayienga a été choisi pour ramener le basket féminin kenyan vers les sommets.

Le technicien de 53 ans, qui a commencé sa carrière de coach en 1996 dans la ville lacustre de Kisumu, a été nommé lundi à la tête des 'Lionnes' par la fédération kenyane de basketball (KBF).

L'équipe se réunira au Nyayo National Stadium dès le 1er mai pour lancer sa préparation en vue des Éliminatoires de la Zone 5 du FIBA Women's AfroBasket 2021, prévus en juin.

Auteur d'un remarquable parcours à Dakar (Sénégal) en 1992 - avec une médaille d'argent à la clé - et qualifié pour la Coupe du Monde Féminine FIBA 1994 en Australie, le Kenya est actuellement au plus bas.

Les 'Lionnes' ont pris le dernier rang des éditions 2007 et 2019. De manière un peu ironique, ces deux contre-performances ont eu lieu dans la même ville sénégalaise qui a vu leur fantastique résultat en 1992.

George Mayienga lors de son passage à la 'United States International University ' 

George Mayienga lors de son passage à la 'United States International University ' 

Mayienga a fait ses premiers pas de coach avec une équipe de lycée (Kamukunji Secondary) en 1996, une formation avec laquelle il est resté pendant dix ans et qu'il a conduite vers trois titres nationaux.

Durant cette même période, elle s'est également inclinée cinq fois en finale et a pris une fois la 3e place.

Il a rejoint la 'United States International University (USIU) Africa' en 2004, guidant immédiatement son nouveau club vers un succès aux Jeux universitaires d'Afrique de l'Est à Nairobi.

Kenya : George Mayienga nommé à la tête de la sélection féminine

Il a simultanément œuvré au sein de la 'Laiser Hill Academy', lui permettant de remporter le titre national en 2008. Ayant obtenu un résultat identique l'année suivante, il a ensuite décidé de rejoindre la 'Nairobi International School (NIS)' en 2010.

Là-bas, il a enrichi son palmarès avec des titres nationaux et régionaux, tout en bâtissant un programme solide au sein de l'institution.

Mayienga a affronté des équipes de pointe telles que Kenya Ports Authority (KPA) et les Eagle Wings en championnat national senior. Il est parvenu à prendre le 3e rang en 2011, puis le second en 2012 et 2013.

Sous les ordres du coach Ronnie Owino, le Kenya a fini au dernier rang du FIBA Women's AfroBasket 2019 à Dakar (Sénégal)

Sous les ordres du coach Ronnie Owino, le Kenya a fini au dernier rang du FIBA Women's AfroBasket 2019 à Dakar (Sénégal)

Grâce à ces places sur le podium, il a pu prendre part trois fois consécutivement au 'FIBA Africa Zone Five Club Championship' - à Bujumbura (Burundi), à Kigali (Rwanda) et à Mombasa (Kenya).

À partir de 2013, Mayienga a aussi conduit USIU vers quatre championnats de clubs continentaux - au Maroc, en Tunisie, en Angola et au Mozambique - et il a ainsi pu se frotter aux meilleures équipes du continent africain.

La compétition à Luanda restera gravée dans sa mémoire, puisque l'une de ses joueuses clés, l'intérieure Zainab Sarah Chan Luol, a figuré dans le "5 majeur" à l'issue du tournoi.

Sarah Chan a été la meilleure marqueuse de la compétition de clubs continentale en 2015

Sarah Chan a été la meilleure marqueuse de la compétition de clubs continentale en 2015

Mayienga s'est forgé une grande réputation, avec des titres nationaux en 2015 et 2016.

Revenu à 'Laiser Hill' en 2017, il a gagné une nouvelle fois le championnat scolaire national, rééditant cette performance l'année suivante, avant de choisir de s'établir à Kampala (Ouganda) en 2020 pour s'occuper des LSK Dolphins.

Mayienda confie à FIBA.basketball être prêt à relever le défi qui l'attend dès son retour à Nairobi. 

Toutefois, avant de pouvoir rêver de faire monter le Kenya sur le podium continental, il devra d'abord se sortir des Éliminatoires de la Zone 5, où les Kenyanes seront opposées au Soudan du Sud, à l'Égypte et à l'Ouganda..

FIBA

Retour à l'accueil